3 semaines en Thaïlande – Chiang Mai

Après nos 4 jours à Bangkok, nous étions plutôt contents de partir un peu au calme à Chiang Mai, au nord la Thaïlande. L’ambiance est complètement différente, on a vraiment aimé la région ! 

Comment se rendre à Chiang Mai ?

Depuis Bangkok, nous avons pris un vol, toujours avec la compagnie Air Asia. Il faut compter 1h20 pour rejoindre Chiang mai, et 130,27€  (avec cette compagnie) pour 2 avec nos valises. 

Thaïlande Megane Arderighi Meg&Cook

Où dormir à Chiang Mai ? 

Nous avons logé les 2 premières nuits au Méridien. On a eu la chance d’être accueilli gracieusement par l’hôtel et logé dans une suite incroyable avec une vue sur toute la ville . Je vous laisse juger par vous-même, mais cette chambre était dingue ! Vous avez vu cette baignoire de folie ?! Je veux la même à la maison maintenant …
On a pu tester le room service pour le petit déjeuner, qu’on a beaucoup apprécié. Et prendre son petit déjeuner avec cette vue sur toute la ville, c’était vraiment chouette. Nous n’avons pas testé le buffet, car le premier jour nous avons dû partir de l’hôtel assez tôt. 
La piscine de l’hôtel est très agréable. Le spot pour le coucher de soleil est juste dingue, un vrai spectacle !
J’ai même testé la salle de sport (et oui, il faut bien!), qui est très bien équipée, avec vue sur la piscine en prime !

Le Meridien Chiang Mai (80-100€ la nuit)
108 Changklan Rd, Chang Khlan Sub-district, Amphur Muang, Chiang Mai 50100, Thaïlande

Thaïlande Megane Arderighi Meg&Cook

Pour les 2 autres nuits, nous avons changé de quartier et d’hôtel pour aller dans une maison d’hôte, Gord Nuea. Si vous cherchez un endroit où dormir, moins onéreux, et plus authentique je vous le recommande les yeux fermés. Les propriétaires sont d’une gentillesse incroyable. Par contre, à noter, vous n’avez pas de piscine. Cela ne nous a pas manqué car nous avons été bien occupés. 

Gord Nuea Boutique House (60€ la nuit)
123/4 Ratchamanka Rd, พระสิงห์ Mueang Chiang Mai District, Chiang Mai 50200, Thaïlande

Thaïlande Megane Arderighi Meg&Cook

Direction le nord de la Thaïlande !

Thaïlande Megane Arderighi Meg&Cook

Comment se déplacer à Chiang Mai ?

Comme pour Bangkok, pour la majorité nous avons tout fait à pied ou bien utilisé l’application Grab.

Que faire à Chiang Mai ?

Nous avons vraiment apprécié la ville. Surtout après Bangkok, on a trouvé Chiang Mai très reposante. La nourriture est différente de Bangkok, vous trouverez des spécialités telles que le curry Kao Soi, la Saï Oua (la saucisse de Chiang Mai), ou encore le Gaeng Hang Leir, un délicieux plat fait à partir de morceaux de porc mijotés dans du curry.

Parmi ce que nous avons préféré faire : 

1. Un cours de cuisine . Nous avions choisi celui de chez Asia cooking school, juste à notre arrivée, pour une demi-journée. C’était vraiment chouette, nous avons cuisiné 4 plats (une soupe, des Springs rolls, un curry et un plat de nouilles). Vous commencez par une visite de leur petit potager, puis par un tour au marché avant de passer en cuisine. Nous étions une douzaine par prof, mais vous avez plusieurs cours en même temps; Il faut compter environ 23€ / personne. 

2. Une matinée avec les éléphants au Lanna Kingdom Elephant Sanctuary : j’avais repéré ça sur le blog de Blondie Baby . On a choisi la demi-journée, il faut compter 60€ / personne. Vous partez à une heure de Chiang Mai et vous passez la matinée à vous occuper des éléphants (leur préparer à manger, les doucher…). Ici les éléphants sont vraiment bien protégés, et respectés. Après,  notre avis était un peu mitigé car ça reste quand même un « business » mais l’argent récolté sert uniquement aux éléphants. La demi-journée passe très vite, vous n’avez pas trop le temps de traîner mais clairement c’était une super expérience ! 

3. Aller voir les temples. A Chiang Mai nous avons fait pas mal de temples. Voici ceux que nous avons préféré : Warorot Market , Wat seen fang, Wat buppharam , Wat Mahawan, Wat Chedi Luang, Wat Si Suphan

4. Prendre un scooter pour s’échapper en dehors de la ville (une sacrée expérience pour moi) On nous avait conseillé d’aller voir la cascade : bua thong et le Si lanna national park, à environ 1h30 en scooter de la ville. Mais l’expérience scooter n’a pas été très sereine pour moi. Les gens conduisent comme des fous là-bas, et vous avez simplement un casque pour vous protéger donc je n’étais pas vraiment rassurée … Mais comme on dit, c’est l’aventure ! J’étais tellement crispée que j’avais mal de partout , impossible de me détendre ! Mais c’est le seul moyen si vous voulez vous excentrer un peu de la ville. 

5. Manger dans la rue ! Là encore, nous avons mangé quasiment tout le temps dans la rue ou dans des petites échoppes. On s’est retrouvé une fois dans un endroit très très typique, on était les seuls clients, et on n’a jamais su ce qu’on avait mangé. Ce n’était pas le meilleur resto c’est sûr, mais une véritable expérience. On nous avait recommandé des adresses, mais c’est vrai que pendant ce voyage on s’est vraiment laissé porter par le vent. S’arrêter là où le coeur nous en dit : c’était le dictat du séjour. À savoir que le dimanche soir toutes les rues se tranforment en grand marche + street food à l’intérieur des temples principalement sur les axes Soi Prapokklao et soi Ratchadamnoen. L’ambiance est vraiment top ! 

6. Faire le Chiang Mai Gate Night Market : on a adoré ce marché ! A la différence du Saturday night market  où vous trouverez surtout des souvenirs, là vous avez des stands de food à profusion. 

7. Se faire masser ! S’il y a bien un endroit où vous devez vous faire masser c’est là-bas ! Vous avez globalement des shop de massage à chaque coin de rues, et ça ne coûte rien.

8. Se balader au Warorot Market : un marché authentique, où on trouve de tout! des vêtements, chaussures, gadgets électroniques, objets de déco … 

9. Une chose que nous n’avons pas pu faire, mais qui avait l’air très sympa : visiter les plantations de thé de Araska tea garden. Je n’ai pas eu de retour là-dessus donc je ne sais pas ce que ça vaut mais les avis étaient plutôt positifs.

10. Bon et si vous voulez vous marrer : aller voir un cabaret de lady boy (je vous préviens, c’est pas la meilleure des activités, ni le meilleur spectacle de votre vie, mais si vous voulez rigoler un peu, … 😉 )

On se retrouve bientôt pour la fin du voyage, direction la plage, le sable blanc et les îles ! 

Thaïlande Megane Arderighi Meg&Cook
Thaïlande Megane Arderighi Meg&Cook
Thaïlande Megane Arderighi Meg&Cook
Thaïlande Megane Arderighi Meg&Cook

Upside down cake à l’orange sanguine

Je vous avais parlé de ma copine Jennifer alias Tookies Gambetta, naturopathe et pâtissière, dont j’admire réellement le travail. J’avais déjà réalisé ses muffins aux pommes il y a quelques temps, et j’avais repéré son cake vapeur façon upside down cake à l’orange sanguine dans son livre “Pâtisseries Naturelles”.

J’ai du coup fait un mixte entre la version de Linda Lomelino, qui me faisait aussi de l’oeil depuis un moment, et celle de ma copine Jennifer. Et surtout, j’ai testé mon premier cake vapeur ! Comment vous dire, la texture est dingue ! Le gâteau est moelleux, humide et fondant à souhait, c’est un pur régal. Si vous n’avez jamais testé je vous le recommande vivement. Jennifer partage toutes ses astuces dans son livre également, si vous ne l’avez pas déjà dans votre bibliothèque, courez chez votre libraire 😉

Sur ces belles paroles, je vous laisse avec ces images bien gourmandes … (j’en ferai bien mon petit déjeuner d’ailleurs!)

Ingrédients :

  • 4 oeufs
  • 120g de sucre de coco + un peu pour le moule
  • 125g de poudre d’amandes
  • 120g de farine
  • 50g de coco râpée
  • 2 pincée de sel
  • 2 c.à.s de levure
  • 90g d’huile d’olive
  • 50g de jus d’orange sanguine
  • le zeste de 2 oranges sanguines bio
  • 1 orange sanguine pour le moule
  • 10g de beurre pour le moule

30mins

1h

Nombre de parts:

Graisser avec le beurre, un moule rond de 15 cm de diamètre. Saupoudrer tout le moule de sucre.
Faire chauffer votre cuit vapeur avec de l’eau à mi-hauteur.

Couper l’orange sanguine en fines lamelles, et tapisser le moule.

Fouetter les oeufs et les sucre pendant 4 minutes au fouet électrique.
Ajouter la poudre d’amandes, la farine, la coco râpée, le sel, et la levure.
Ajouter l’huile d’olive, le jus d’oranges et les zestes. Mélanger.
Verser l’appareil dans votre moule (sur les lamelles d’oranges) et le déposer dans votre cuit-vapeur.
Cuire pendant 1h, en vérifiant le niveau de l’eau.

Laisser refroidir et démouler. Déguster !

Ajouter à ma liste
Cake vapeur orange - Meg&Cook Mégane Ardérighi
Cake vapeur orange - Meg&Cook Mégane Ardérighi

Un cake vapeur à la texture incroyablement moelleuse !

2 Comments

Polpettes de boeuf à la ricotta

Je me suis lancée pour la première fois dans la confection de boulettes de boeuf. Oh mama mia ! Je me demande pourquoi je n’en n’avais pas fait avant !
On est d’accord, tout monde aime les boulettes ? Ces petites boulettes de boeuf à la ricotta mijotées dans une sauce tomate sont particulièrement savoureuses.

Pour réussir vos boulettes, il vous faudra deux choses indispensables : des ingrédients de qualité et une bonne dose de patience, car oui, la boulette doit cuire en prenant son temps (au même titre que votre sauce tomate d’ailleurs). Bien sûr en été, on optera pour les belles tomates du jardin, mais en ce moment privilégiez les tomates en boîte 😉

Bref, vous l’aurez compris, c’est la recette parfaite qui fera le bonheur de petits et grands !

Ingrédients pour les polpettes :

  • 500g de boeuf haché
  • 1 oignon jaune
  • 1 gousse d’ail
  • 100g de ricotta
  • 3 c.à.s de chapelure
  • 1 oeuf battu
  • 1 filet d’huile d’olive
  • sel, poivre

Ingrédients pour la sauce :

  • 1 oignon jaune
  • 1 gousse d’ail
  • 800g de tomates concassées en boîte
  • 400g de tomates entières en boîte
  • huile d’olive
  • sel, poivre
  • 1 pincée de sucre
  • 1 bouquet garni (laurier et thym)

Ingrédients pour servir :

  • 500g de spaghettis
  • parmesan

30mins

45mins

Nombre de parts:

Préparer les polpettes : Eplucher et émincer l’oignon et la gousse d’ail. Mélanger tous les ingrédients ensemble. Bien pétrir le tout et et placer la viande dans saladier au frais pendant 20 minutes.
Au bout de ce temps, façonner avec les mains mouillées les boulettes. Chauffer l’huile dans une poêle. Faire cuire les polpette par portions sur toutes les faces env. 10 min sur feu moyen. Réserver.

Préparer la sauce tomates : Chauffer l’huile, y faire revenir l’oignon et l’ail émincés. Ajouter les tomates et le reste des ingrédients, un filet d’huile d’olive et laisser mijoter environ 50 min à découvert. Rectifier l’assaisonnement si besoin.

Pour servir : Ajouter les boulettes à la sauce tomates pour les faire réchauffer.
Cuire les spaghettis comme indiqué sur le paquet et servir les boulettes avec les pâtes et du parmesan.

Ajouter à ma liste
Polpette boeuf ricotta Megandcook
Polpette boeuf ricotta Megandcook

Des boulettes de boeuf à la ricotta pour ce soir !

Polpette boeuf ricotta Megandcook

4 Comments

St Valentin tout en rose

Il y a quelques jours, nous nous sommes retrouvés avec Mathilde et Sylvie pour un shooting plutôt girly. L’idée est venue de mettre en commun nos différents savoir-faire, de shooter, s’amuser, s’inspirer, styliser.

Et puisque la fête des amoureux pointait le bout de son nez, nous avons trouvé l’excuse parfaite pour s’organiser un shooting très pink, afin de bousculer nos habitudes et de vous proposer quelque chose d’un peu différent.

Pour ce shooting, et pour rentrer dans la thématique du rose et de l’amour, nous avons fait appel à Perrine de chez Brontie, une fleuriste basée à Lyon, qui a réalisé une magnifique suspension de Lys rose. Clairement, je suis complètement fan. Pour ceux qui connaissent, nous nous sommes largement inspirées de Our Food Stories, et Signebay dont j’apprécie particulièrement les univers.

Côté linge de table, Lovely Linen, une marque suédoise dont je suis fan ! Le lin est vraiment de très belle qualité, et les couleurs toujours originales. Vous pouvez d’ailleurs profiter de 15% de réduction sur votre prochaine commande avec le code MEGANDCOOK.

Bon, et dans tout ça, on mange quoi ? C’est quand même la question existentielle non ? Puisque nous avions pour thématique le rose, nous avons voulu jouer sur un shooting monochrome et proposer des plats originaux tout roses, oui oui ! Au menu :

  • -Margarita à la grenade
  • -Gyozas veggie et patate douce violette
  • -Guabaos au pulled pork à l’asiatique et carottes rôties
  • -Pavlova à l’hibiscus et fruits frais


Vous avez faim ? ça tombe bien ! Je vous laisse avec les recettes, en espèrant que ce shooting vous aura plu ! Je vous dis à très vite !
Retrouvez les recettes du cocktail et des guabaos sur le site de Mathilde, ainsi que la vidéo du shooting sur le compte de Sylvie !

Ingrédients pour la pâte à gyozas :

  • 280g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 180 mL d’eau bouillante 
  • 4 c.à.s de poudre de patate douce violette (j’en ai trouvé sur ce site

Ingrédients pour la garniture :

  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 100g de mélange de champignons asiatiques
  • 80g de chou Pak Choï
  • 2 c.à.c de sauce soja
  • poivre
  • 1 c.à.s d’huile de sésame

1h + 30mins

10mins

Nombre de gyozas:

Préparer la pâte à gyozas : Dans un grand bol, mélanger la farine, la poudre de patate douce violette et le sel.
Creuser un puits au centre de la farine et verser délicatement l’eau bouillante. 
Mélanger la farine et l’eau à l’aide d’une cuillère, et lorsque le mélange est un peu moins chaud continuer à la main pour obtenir une pâte homogène. 
Pétrir pendant environ 5 minutes.
Placer la pâte dans un sac congélation et laisser reposer 1 heure à température ambiante.

Pendant ce temps, préparer la garniture : Émincer l’oignon et l’ail. Couper les champignons  et le chou finement.
Placer tous les ingrédients dans un bol et incorporer la sauce soja, un peu de poivre et de l’huile de sésame.
Faire revenir à la poêle quelques minutes. Réserver.

Façonner les gyozas : Séparer la pâte en deux pâtons puis former deux boudins d’environ 4cm de diamètre.
Couper ces boudins afin d’obtenir environ 20 à 25 disques de pâte.
Fariner le plan de travail puis étaler chaque pièce afin de former des disques d’environ 9-10cm de diamètre. 
Disposer un disque de pâte entre le pouce et l’index, déposer la garniture au centre du disque en veillant à ne pas trop le remplir. 
Humidifier légèrement un coté du disque de pâte. 
Et réaliser le pliage de votre gyozas. Pour vous aider je vous invite à regarder cette vidéo.
Répéter l’opération avec tous les disques de pâte.

Cuire vos gyozas : Verser une cuillère à soupe d’huile de sésame dans une poêle sur feu moyen.
Disposer 6 à 8 gyozas dans la poêle puis les faire cuire 2 à 3 minutes, jusqu’à ce que le dessous des gyozas soit légèrement doré. 
Ajouter un peu d’eau bouillante dans la poêle puis la couvrir. 
Laisser cuire pendant encore 6 minutes environ. Il faut que l’eau se soit évaporée.
Couper le feu et retourner la poêle sur une assiette. 
Répéter l’opération avec le reste des gyozas. 

Servir immédiatement avec de la sauce soja.

Ajouter à ma liste
st valentin Mégane Arderighi megandcook

Ingrédients pour la meringue :

  • 4 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 110g de sucre
  • 110g de sucre glace
  • 1/2 jus de citron
  • 1 pointe de colorant alimentaire violet

Ingrédients pour la garniture :

  • 200ml de crème
  • 1 c.à.s de poudre d’hibiscus
  • 80g de mascarpone
  • 2 c.à.s de sucre glace
  • 1 gousse de vanille
  • 1 orange sanguine
  • 1/2 grenade
  • poudre d’hibiscus pour servir

20mins

2h

Nombre de parts:

Préparer la meringue : Préchauffer le four à 100°C.
À l’aide de votre robot, monter les blancs d’œufs avec le sel, en augmentant progressivement la vitesse. Ajouter progressivement le sucre ainsi que le colorant. Continuer de battre.
Quand la meringue est bien montée, ajouter le jus de citron. Verser ensuite le sucre glace en 2 fois, puis battre encore pendant 5 minutes jusqu’à ce que le sucre glace soit bien incorporé.
Former plusieurs dômes de meringues à l’aide d’une grosse cuillère ou d’une poche à douille (d’environ 12 cm de diamètre), sur une plaque recouverte de papier cuisson. Creuser légèrement l’intérieur du dôme et enfourner pendant 2 heures.
À la fin de la cuisson, éteindre le four, entrouvrir la porte et laisser refroidir la meringue avant de la sortir.

Préparer la chantilly : La veille, faire chauffer jusqu’à l’ébullition dans une casserole la crème avec la poudre d’hibiscus. Couper le feu, attendre que le mélange refroidisse.
Réserver jusqu’au lendemain, au frigo.
Le lendemain, filtrer la crème.
La placer avec la vanille dans le bol de votre robot puis monter le tout en chantilly. Incorporer le mascarpone, battu au préalable, puis battre de nouveau jusqu’à obtenir une consistance homogène. Réserver.

Préparer les fruits : Prélever les suprêmes d’orange sanguine. Prélever les graines de grenade.

Dressage : Dresser la meringue avec la chantilly, quelques fruits frais et saupoudrer de poudre d’hibiscus.

Ajouter à ma liste
st valentin Mégane Arderighi megandcook
st valentin Mégane Arderighi megandcook

Love is in the air !

st valentin Mégane Arderighi megandcook

Et merci également à Bureau 48 de nous avoir accompagné sur ce shooting pour notre fond photo !

5 Comments

Nespresso – De Milan à Rome

Il y a quelques jours, je suis partie avec Nespresso en direction de l’Italie. Vous savez oh combien j’aime ce pays, et je vous laisse imaginer mon excitation à l’idée de découvrir la magnifique ville de Rome !

Si nous nous sommes rendus là bas, c’est bien sûr pour une seule et unique raison : le café ! Un voyage au cœur des traditions régionales, puisque l’italie est historiquement au cœur de l’ADN de Nespresso avec la volonté de retrouver facilement chez soi un véritable Ristretto, court, intense, coiffé d’une crema onctueuse et généreuse.

Si l’Italie n’est pas un pays producteur au sens strict du terme, historiquement le café est arrivé en Europe par l’Italie, qui est donc naturellement devenu le pays du café. C’est un pays riche de multiples facettes, traditions, parsemé de régions aux caractères affirmés. Et ces régions ont façonné des cafés à leur image.

C’est dans cette lignée, que Nespresso a lancé une nouvelle gamme, Ispirazione Italiana, qui est une refonte de la gamme des “intenses”; construite autour de ces inspirations, et de ces savoir-faire italiens. À travers cette nouvelle gamme, l’idée est de développer différents cafés avec différents profils, typiques de certaines régions italiennes. 
Peut-être le saviez-vous mais selon si vous êtes au Sud ou au Nord de l’Italie, votre café n’aura pas du tout le même goût. La café est ainsi plus ou moins torréfié pour obtenir des goûts plus corsés (comme dans le Sud du pays par exemple), ou plus doux (comme dans le Nord).

Cette nouvelle gamme Ispirazione Italiana, disponible depuis le 31 janvier se compose de 7 cafés :

  • – Ispirazione Napoli – Intensité 13 : plus fort, épais en bouche, couleur de la créma plus sombre (nouveauté)
  • – Ispirazione Venezia – Intensité 8 : plus léger et fruité, plus de fluidité dans la texture (nouveauté)
  • – Ispirazione Palermo Kazaar – Intensité 12
  • – Ispirazione Ristretto Italiano – Intensité 10
  • – Ispirazione Firenze Arpeggio – Intensité 9
  • – Ispirazione Genova Livanto – Intensité 6
  • – Ispirazione Roma – Intensité 8

À travers ce séjour, nous avons pu être au coeur des traditions, et s’imprégner pleinement de cette ambiance si agréable, typique de l’Italie.

D’ailleurs si vous êtes de passage à Rome, ne manquez pas le restaurant Rimessa Roscioli, gros coup de coeur !
Bon et maintenant, je n’ai qu’une envie : retourner à Rome !

Nespresso Megandcook
Nespresso Megandcook

Un voyage au coeur des traditions italiennes !

Nespresso Megandcook
Nespresso Megandcook
Nespresso Megandcook

Merci à toute l’équipe Nespresso et l’agence 14 Septembre pour ce voyage.

Connexion

Entrez-ici vos informations pour vous connecter à votre compte.

Mot de passe perdu

Entrez votre email pour réinitialiser votre mot de passe.

Inscription

Je n'ai pas encore de compte :

J'ai déjà un compte :

Inscription

Un e-mail contenant votre mot de passe vous sera envoyé suite à votre inscription.