Une semaine à Montréal

megandcook-montreal-10 megandcook-montreal-48 megandcook-montreal-183 megandcook-montreal-185 megandcook-montreal-47 megandcook-montreal-49 megandcook-montreal-50 megandcook-montreal-42 megandcook-montreal-25 megandcook-montreal-15 megandcook-montreal-5 megandcook-montreal-85 megandcook-montreal-82 megandcook-montreal-77 megandcook-montreal-74 megandcook-montreal-156 megandcook-montreal-4' megandcook-montreal-6 megandcook-montreal-170_2 megandcook-montreal-140 megandcook-montreal-59 megandcook-montreal-62 megandcook-montreal-60 megandcook-montreal-58 megandcook-montreal-45 megandcook-montreal-165 megandcook-montreal-150 megandcook-montreal-135 megandcook-montreal-134 megandcook-montreal-2 megandcook-montreal-123 megandcook-montreal-88 megandcook-montreal-87 megandcook-montreal-92 megandcook-montreal-95 megandcook-montreal-94 megandcook-montreal-66 megandcook-montreal-64 megandcook-montreal-57 megandcook-montreal-54 megandcook-montreal-38 megandcook-montreal-21 megandcook-montreal-17 megandcook-montreal-34 megandcook-montreal-8 megandcook-montreal-68 megandcook-montreal-70 megandcook-montreal-109 megandcook-montreal-101 megandcook-montreal-102 megandcook-montreal-113 megandcook-montreal-110 megandcook-montreal-127 megandcook-montreal-129 megandcook-montreal-155 megandcook-montreal-9 megandcook-montreal-141 megandcook-montreal-144 megandcook-montreal-146 megandcook-montreal-121 megandcook-montreal-179 megandcook-montreal-178 megandcook-montreal-160 megandcook-montreal-159 megandcook-montreal-32 megandcook-montreal-11 megandcook-montreal-3-2

Il y a quelques semaines j’ai eu la chance de partir une semaine à Montréal pour rendre visite à Ben, qui a gagné le concours du 375e anniversaire de la ville en tant qu’ambassadeur. Cela faisait un moment que j’avais envie de découvrir cette destination, à force de voir passer les jolies photos de Sarah, que j’avais rencontrée à bordeaux il y a deux ans de cela. C’était donc aussi l’occasion de se retrouver autour d’un bon dîner et de (quelques) verres de vins , joie ! Estelle nous a rejoint pour deux jours, et j’ai également retrouvé ma Caro de la guinguette. Un belle semaine bien remplie en somme !

Pour le voyage, j’ai eu le plaisir de voler une nouvelle fois avec Air France dans le tout nouveau Boeing 787 qui offre de nombreuses nouveautés comme les toutes dernières cabines de voyage, une connexion wifi, des ambiances lumineuses adaptées aux phases de vol, mais aussi des hublots plus grands et équipés d’un système électronique d’obturation de la lumière (j’ai trouvé ça vraiment génial, et bien plus pratique que les « rideaux » que vous devez baisser).

J’ai eu la chance de tester la cabine Business à l’aller sur le vol Lyon-Paris. Le vol est assez court, mais cela m’a permis de voir les différentes fonctions et le confort du siège qui devient un véritable lit de 2 mètres une fois déplié.

Pour la suite du voyage j’étais en classe éco, et je peux vous dire que même ici le confort est vraiment top. J’ai pu comparer notamment avec mon long vol de retour depuis l’Australie il y a quelques mois. Cela n’a rien à voir. On n’est vraiment pas à l’étroit, et  sur les « longs » courriers c’est très appréciable.

A l’aller, j’ai également pu découvrir la nouvelle collaboration avec Jean Imbert. Vous vous souvenez peut-être de mon voyage l’année passée de 36h à NY avec lui. L’opération a été renouvelée, du fait de son succès. Jean Imbert a donc réalisé un nouveau menu qui est un vrai délice. J’ai pu déguster en plein vol  :

  • Mozzarella di bufala, quinoa bio, poires
  • Boeuf confit sauce teriyaki, carottes jaunes, brocolis
  • Chèvre, abricot, sarrasin
  • Le sablé aux agrumes de Joséphine, crème au citron bio (mon coup de coeur ! très fin et léger pour finir le repas)

C’est vraiment appréciable de déguster un bon repas, surtout sur les longs courriers. J’ai une nouvelle fois été comblée. Le menu “Le marché de Jean Imbert” est disponible sur tous les vols long-courriers pour lesquels un repas chaud est proposé au départ de Paris. Il est à réserver avant le vol pour 21 euros ou 7 000 Miles Flying Blue.

Revenons à Montréal. Cette ville est vraiment un petit havre de paix où il fait bon vivre. La chose qui m’a le plus marquée, c’est la gentillesse des gens, et le peu de monde dans les rues (enfin quand je dis peu, vous ne trouverez pas de grosses foules comme à Paris, du moins pas à la période où j’ étais présente). C’est un vrai plaisir d’arpenter les rues là- bas !

Voilà 5 bonnes raisons de se rendre à Montréal en juin :

1 – Profiter du soleil et du beau temps pour se balader dans le parc du Mont Royal, l’un des espaces les plus verts les plus importants de la ville

2 – Flâner dans les ruelles à vélo, et se perdre dans les quartiers – regarder et admirer les façades des jolies maisons Montréalaises

3 – Tester tous les coffee shop de la ville, et profiter de leur terrasse. Car oui en plus d’être beaux, leurs cafés sont délicieux

4 – Marcher le long du Vieux-Port et déguster un Lobster Roll face au fleuve Saint-Laurent

5 – Redécouvrir les marchés publics, notamment le marché Jean Talon qui, dès le mois de mai, s’ouvre sur l’extérieur et accueille bien plus de marchands locaux

Je n’ai pas pu faire le jardin botanique, mais il  vaut le détour. Malheureusement l’exposition avec les papillons était terminée. Mais si vous avez un peu de temps, je vous le recommande fortement.

Côté food et bonnes adresses j’ai été agréablement surprise par la qualité de tout ce que j’ai pu manger. Je ne m’y attendais vraiment pas, et c’est un pur bonheur ! Voici donc de quoi vous régaler pendant votre séjour. Ma liste était très longue avant de partir, malheureusement il n’y a que trois repas dans la journée ^^

Coffee shop / lunch :

  • Café Larue&Fils244 Rue de Castelnau E, Montréal, QC H2R 1P5, Canada
  •  Butterblume5836 Boul St-Laurent, Montréal, QC H2T 1T3, Canada
  • Cafe Parvis : 433 Rue Mayor, Montréal, QC H3A, Canada
  • Darling (bar également) : 4328 Boul St-Laurent, Canada
  • Café monopole (leur cookies sont une petite tuerie !) : 782 Rue Wellington, Montréal, QC H3C 2M8, Canada
  • Café Replika (bis, les cookies sont déments!!) : 252 Rue Rachel E, Montréal, QC H2W 1E5, Canada
  • Café pista : 500 Rue Beaubien E, Montréal, QC H2S 1S5, Canada
  • Café TommyBritish Empire Building, 200 Rue Notre-Dame Ouest, Montréal, QC H2Y 1T3, Canada
  • Olive et gourmando : 351 Rue Saint-Paul O, Montréal, QC H2Y 2A7, Canada
  • St Viateur (bagels) : 263 Rue Saint Viateur O, Montréal, QC H2V 1Y1, Canada
  • Fairmount bagel : 74 Avenue Fairmount O, Montréal, QC H2T 2M2, Canada

Pour le brunch :

  • Larry’s (pour l’apero également)  : 9 Fairmount Ave E, Montreal, QC H2T, Canada

Pour le goûter :

  • Boulangerie Guillaume : 5134 Boul St-Laurent, Montréal, QC H2T 1R8, Canada
  • La diperie (pour goûter les glaces molles typiques de Montréal) : 68 Ave des Pins E, Montréal, QC H2W 1N5, Canada

Pour dîner :

  • Bar henrietta (tapas) : 115 Avenue Laurier O, Montréal, QC H2T 2N6, Canada
  • Le Vin Papillon (tapas) : 2519 Rue Notre-Dame Ouest, Montréal, QC H3J 1N4, Canada
  • Muvbox (lobster roll) : Rue de la Commune E, Montréal, QC, Canada
  • Restaurant Mai Xian Yuang (dumpling) : 1082 Boul St-Laurent, Montréal, QC H2Z 1J5, Canada

Pour boire un verre en rooftop :

  • Terrasse sur l’Auberge : 97 Rue de la Commune E, Montréal, QC H2Y 1J1, Canada

Pour se balader :

  • Marché Jean Talon : 7070 Avenue Henri-Julien, Montréal, QC H2S 3S3, Canada
  • Marché Atwater : 138 Avenue Atwater, Montréal, QC H4C 2H6, Canada
  • Le canal de Lachine
  • Le parc du Mont Royal

Et pour finir, une petit vidéo pour se souvenir de tous ces beaux moments …

Un grand merci à Air France, ainsi que la Boutique RP pour avoir contribuer à ce voyage – Et à mon Ben pour son accueil et la découverte de cette ville incroyable !

signature-megandcook

5 Comments

Pâtes au saumon frais , asperge sauvage et pesto

megandcook-pasta4 megandcook-pasta1 megandcook-pasta3 megandcook-pasta9 megandcook-pasta2 megandcook-pasta6 megandcook-pasta8

Je guette toujours l’arrivée des asperges sauvages à Grand Frais. J’adore ça ! Je trouve que leur goût est vraiment plus fin et délicat que les asperges classiques. J’avais déjà réalisé plusieurs recettes ici et  les années précédentes. En tant que grande amatrice de pâtes, j’ai tenté cette année un combo pâtes / saumon / asperges / pesto. Assez simple sur le papier mais toujours aussi bon. Il en faut peu pour être heureux, n’est-ce pas ? 🙂

Ingrédients pour 3 personnes :

  • 300g de pâtes torsades
  • 2 grosses poignées de tomates cerises
  • 1 botte d’asperges sauvages 
  • 2 pavés de saumon frais
  • huile d’olive
  • sel, poivre
  • thym frais
  • quelques feuilles de basilic frais
  • 50g de pignons de pin
  • 1 citron 
  • 3 càs de pesto maison (recette ci dessous)

Ingrédients pour le pesto maison :

  • 1 bouquet de basilic
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 paquet de pignons de pin
  • 100g de parmesan
  • huile d’olive
  • sel, poivre
  • 1 filet de jus de citron

Préparer le pesto : Pour obtenir une « pommade », je réalise mon pesto à l’aide d’un pilon (il est possible de tout faire au mixeur). Mêler le basilic, et l’ail. Pilonner. Ajouter les pignons, puis le parmesan. Pilonner de nouveau . Ajouter l’huile d’olive jusqu’à obtenir la consistance désirée. Ajouter le sel, le poivre, et le jus de citron. Mélanger.

Préparer les tomates cerises : Couper les tomates en deux. Les disposer dans un plat allant au four avec un filet d’huile d’olive, sel, poivre et du thym frais. Ajouter une pincée de sucre et cuire à 180°C pendant 30 minutes. Réserver.

Cuire le saumon au cuit vapeur pendant 10 minutes.

Cuire les pâtes comme indiqué sur la paquet.

Cuire les asperges sauvages 3 minutes dans l’eau bouillante salée, passer directement sous l’eau froide.

Faire torréfier les pignons de pin à la poêle quelques minutes.

Mélanger les pâtes avec le pesto et les asperges. Ajouter les tomates cerises et le saumon émietté. Ajouter un tour de moulin à poivre, une pincée de sel, les pignons de pin, le zeste de citron et quelques feuilles de basilic. Déguster aussitôt.

Vous pouvez également manger ce plat froid, en salade. Bon appétit !

signature-megandcook

8 Comments

Pan con Tomate et Pata Negra

megandcook-labeyrie-22 megandcook-labeyrie-3 megandcook-labeyrie-9 megandcook-labeyrie-12-2 megandcook-labeyrie-17 megandcook-labeyrie-12-3 megandcook-labeyrie-20 megandcook-labeyrie-23 megandcook-labeyrie-25

Avec le retour du soleil, je rêve de pique-nique et apéro à gogo. On m’a proposé de tester  la nouvelle gamme de charcuterie Pata Negra de Labeyrie, je ne pouvais pas rêver mieux. Comme un avant goût de vacances.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce jambon d’exception, je vous fais un petit topo en quelques lignes.

La Pata Negra est un Jambon Ibérique au goût inimitable. Qualifié de meilleur Jambon au monde, celui-ci est issu de porcs 100% ibériques.  Elle doit d’ailleurs son nom à ces derniers, dont la robe et les pattes noires, si caractéristiques, les distinguent singulièrement des autres espèces.

Ce jambon reste plus gras qu’un jambon cru classique, mais c’est justement ça qui lui donne toute sa saveur.

La Maison Labeyrie est plutôt connue pour le Foie Gras, le Saumon Fumé et le Caviar, mais elle a décidé d’ouvrir un nouvel univers d’émotions gustatives  avec cette gamme de Pata Negra, tout aussi noble que ses autres produits.

Tous les porcs Labeyrie sont élevés dans 2 régions d’élevages historiques et reconnues du Pata Negra où le jambon est travaillé depuis des centaines d’années : les provinces de Cáceres et Badajoz, dans le Sud-Ouest de l’Espagne.

J’ai pu tester le jambon Pata Negra 24 mois d’affinage, le jambon Pata Negra 36 mois d’affinage et le Lomo Pata Negra, tout cela accompagné d’un vin de Rioja,  qui est produit dans la région de Cacères, terre d’origine du Pata Negra, et qui se marie parfaitement bien avec. Petite préférence pour le produit “classique” en 24 et 36 mois d’affinage, le Lomo étant un poil plus “fort”, mais tout aussi bon.

Comment déguster le Jambon Pata Negra ? Un grand Jambon, comme un grand vin, doit être servi à température ambiante. J’ai choisi de l’associer avec un sandwich Pan con Tomate, considéré comme la préparation la plus typique de la Catalogne, afin de ne pas transformer trop le produit et qu’il soit bien mis en valeur. Je vous attends pour la dégustation  ? 🙂

Ingrédients pour 4 sandwichs : 

  • 2 baguettes
  • 3 grosses tomates marmande
  • 1 gousse d’ail
  • 1 bouquet de basilic 
  • piment d’espelette
  • huile d’olive
  • sel, poivre 
  • Pata Negra Labeyrie 

Sortir la Pata Negra du frigo.

Plonger les tomates dans l’eau bouillante quelques minutes afin de les émonder plus facile. Epépiner et réserver la chair dans un bol.

Ajouter 1 càs d’huile d’olive, du piment, quelques branches de basilic, sel, poivre et une pincée de sucre. Filmer et réserver au frais une heure.

Couper chaque baguette en deux, puis chaque morceaux en deux dans le sens de la longueur. Ouvrir et faire toaster au four quelques minutes sous le grill.

Eplucher une gousse d’ail et frotter l’interieur de votre pain avec (soyez généreux). Ajouter le mélange à base de tomate des deux côtés de votre sandwich , un tour de moulin à poivre, une pincée de sel et un filet d’huile d’olive. Garnir de tranches de Pata Negra et déguster aussitôt …

 

Si vous le souhaitez Labeyrie organise un jeu concours en ce moment pour gagner un séjour à Séville, pour participer c’est par là 🙂

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Article réalisé en collaboration avec Labeyrie, le contenu et les opinions exprimés m’appartiennent.

signature-megandcook

Tatin de tomates cerises, stracciatella & basilic

Je suis une grande fan de tatin, mais ça je pense que vous l’aviez déjà remarqué … J’avais repéré une tatin de tomates cerises dans le magazine Donna Hay, que j’ai rapporté d’Australie. S’il y a bien un magazine que vous devez acheter là bas, c’est celui-ci, une vraie pépite ! J’ai apporté quelques modifications, car je n’aime jamais suivre les recettes à la ligne. J’ai ajouté un confit d’oignon sur la base, qui relève parfaitement bien les tomates cerises. Et puis, en allant faire mes courses chez Grand Frais, (non cet article n’est pas sponsorisé, mais vous connaissez mon amour aussi pour ce magasin), je suis tombée sur de la straccialetta. Je me suis dit que ce serait parfait pour ma tarte.

Verdict ? Une TUERIE !

Ingrédients :

  • 1 pâte brisée (maison c’est encore meilleur)
  • 600g de tomates cerises (suivant la grosseur, il faut que ça recouvre tout votre moule une fois coupées en deux)
  • 1/2 oignon rouge
  • 60g de sucre roux + 1 c.à.c
    1 c.à.s de vinaigre balsamique
  • 250g de stracciatella
  • 1/2 bouquet de basilic
  • huile d’olive
  • sel, poivre

20mins

25mins

Nombre de parts:

Préchauffer le four à 180°C.

Commencer par confire les oignons : Eplucher et couper l’oignon en fines lamelles. Le faire revenir dans de l’huile d’olive dans une poêle bien chaude. Une fois qu’il est translucide, ajouter le sucre et le vinaigre balsamique. Saler, poivrer et faire revenir à feu doux quelques minutes jusqu’à ce qu’il soit confit.

Préparer un caramel à sec avec 60g de sucre. Couler directement dans votre moule.

Préparer la tatin : Couper les tomates cerises en deux. Les disposer face coupée vers vous. Saler, poivrer, ajouter une pincée de sucre et un filet d’huile d’olive.

Disposer le confit d’oignon. Terminer en abaissant la pâte, en prenant soin de bien border votre moule. Piquer la tarte à l’aide d’une fourchette.

Cuire 25 minutes environ, jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée. Laisser refroidir quelques minutes et démouler sur une assiette.
Attendre que la tarte soit complètement refroidie (c’est dur !!) pour servir avec la stracciatella et quelques feuilles de basilic frais.
Bonne dégustation !

(Personnellement je préfère quand la tarte a passé un petit bout de temps au frigo, et qu’elle est bien froide 🙂 )

Ajouter à ma liste
Tatin tomates stracciatella megandcook Mégane Arderighi food stylist
Tatin tomates stracciatella megandcook Mégane Arderighi food stylist

Une véritable gourmandise

Tatin tomates stracciatella megandcook Mégane Arderighi food stylist
17 Comments

Connexion

Entrez-ici vos informations pour vous connecter à votre compte.

Mot de passe perdu

Entrez votre email pour réinitialiser votre mot de passe.

Inscription

Je n'ai pas encore de compte :

J'ai déjà un compte :

Inscription

Un e-mail contenant votre mot de passe vous sera envoyé suite à votre inscription.