Tarte rustique chèvre & figues

S’il y a bien une chose dont je ne peux me passer, ce sont les tartes ! Marlette m’avait envoyé il y a quelques temps leur nouveauté : les bases de fonds de tartes salée et sucrée. J’ai croisé sur mon chemin les premières figues vertes de France, ni une ni deux je me suis mise en cuisine pour préparer une belle tarte rustique pour l’apéro vendredi dernier. Un petit peu de chèvre, quelques oignons confits et le tour est joué !

Ingrédients :

  • 1 pâte brisée (pour ma part, la préparation “fond de tarte salée” de Marlette)
  • 1 oignon rouge
  • 1 c.à.c de sucre
  • 1 c.à.s de vinaigre balsamique
  • 200g de chèvre frais
  • une dizaine de figues
  • sel, poivre
  • huile d’olive
  • 1 jaune d’oeuf + 1 c.à.s de lait pour la dorure

20mins

30mins

Nombre de parts:

Préchauffer votre four à 180°C.

Commencer par confire l’oignon : Emincer l’oignon rouge et le faire revenir dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Au bout de 5 minutes, ajouter le sucre. Laisser cuire quelques minutes. Puis ajouter le vinaigre, laisser de nouveaux cuire pendant 10 minutes. Réserver.

Etaler votre pâte brisée sur une feuille de papier sulfurisé.

Ajouter au centre, en laissant un bord de 2cm, les oignons rouges puis le chèvre coupé en morceaux, puis les figues coupées en quartiers. Refermer les bords de la tarte délicatement. Ajouter un filet d’huile d’olive, saler et poivrer.

Mélanger le jaune d’oeuf et lait, et à l’aide d’un pinceau dorer les bords de la tarte. Enfourner pour 30minutes, déguster tiède ou froid avec une bonne salade verte !

Ajouter à ma liste
Tarte rustique chèvre figues megandcook food stylist
Tarte rustique chèvre figues megandcook food stylist

Mon association chouchou : chèvre, figues & oignons confits !

Tarte rustique chèvre figues megandcook food stylist
Tarte rustique chèvre figues megandcook food stylist
3 Comments

Salade de lapin croustillant et sauce au lait ribot

Me revoilà avec une deuxième recette réalisée pour l’interprofession du lapin à l’occasion de leur nouvelle campagne “Le Lapin faites-vous remarquer“. Après le banh mi voici aujourd’hui une salade de lapin croustillant accompagnée de sa sauce au lait ribot. C’est en quelque sorte une salade césar revisitée. 

Le lapin est hyper croustillant. Sincèrement la panure avec le lait ribot est à tomber. Vous avez déjà essayé ?
La vinaigrette au lait ribot permet d’avoir une sauce légère sans huile, qui se marie à merveille avec le lapin croustillant. 
Pour ce qui est du lait ribot, vous en trouvez de partout en GMS au rayon lait frais. Vous pouvez utiliser ce qu’il vous reste pour réaliser des cakes ou pancakes, cela rend les pâtisseries beaucoup plus aérées. 

Ingrédients :

  • 6 filet de lapin
  • 500mL de lait ribot + 125mL
  • 300g de farine
  • 2 c.à.c de levure
  • 2 c.à.c de sel 
  • 2 c.à.c de paprika fumé
  • Huile de friture 
  • 600g de salade ice berg
  • 1 concombre émincé
  • 100g de parmesan bloc
  • 2 avocats 
  • 70g de yaourt grec
  • 1/2 c.à.c de moutarde
  • 1 c.à.s de vinaigre balsamique
  • Le zeste d’un citron
  • sel, poivre 

45mins

20mins

Nombre de parts:

Placer le lapin dans un saladier et recouvrir de paprika. Bien mélanger et ajouter le lait ribot (500mL). Mélanger et réserver au frais pendant 30 minutes. 

Pendant ce temps, préparer la sauce ce salade : Mélanger 250 mL de lait ribot avec le yaourt grec, la moutarde, le vinaigre, le zeste de citron, sel et poivre.

Couper le concombre en fines lamelles. Couper l’avocat (citronnez-le bien pour éviter qu’il noircisse). 

Remplir une grande casserole avec les deux tiers d’huile et placer sur un feu moyen jusqu’à ce que la température atteigne 180 ° C.

Pendant que l’huile chauffe, placer la farine, la levure, le sel et le poivre sur un grand plateau et remuer pour bien mélanger.

Retirer le lapin du mélange en laissant s’écouler tout le liquide. Placer sur le plateau avec le mélange de farine et bien enrober chaque filet 

Faire frire le lapin pendant 5 à 6 minutes,  jusqu’à ce qu’il soit croustillant et doré. Égoutter sur du papier absorbant et garder au chaud.

Mélanger la salade avec l’avocat, le concombre, le parmesan râpé, et le lapin frit découpé en lamelles. Ajouter la sauce, mélanger et servir aussitôt. 

Ajouter à ma liste
Salade lapin
Salade lapin

Une salade césar par comme les autres …

Salade lapin

Article réalisé en collaboration avec l’Interprofession du Lapin, le contenu et les opinions exprimés m’appartiennent.
« Il est remarquable, le patrimoine européen, le lapin faites-vous remarquer… »

2 Comments

Une semaine au Canada – Toronto

Je vous retrouve aujourd’hui pour la suite de notre périple gourmand. Après Montréal, un vol de 2h effectué par Air Transat nous voilà arrivé à Toronto, la capitale de l’Ontario, et la plus grande ville du Canada avec pas loin de 3 millions d’habitants !

Je ne sais pas si c’est le fait que nous ayons quitté une ville francophone, mais j’ai eu un gros coup de coeur pour cette ville, qui est très agréable et regorge d’activités !

Toronto - megandcook megane arderighi

Avant de partir  : 

Monnaie : Le dollar canadien
Décalage horaire : -6h
Document : Passeport + AVE (Autorisation de Voyage Electronique) à faire en ligne 1 semaine au moins avant le départ par mesure de sécurité. Vous en aurez pour 7$.
Le climat : Toronto a un climat chaud et humide de juin à septembre L’hiver (déc.-fév.) est généralement très froid et venteux, avec de fréquentes chutes de neige.
Comment se déplacer : J’ai oublié de vous le dire dans mon article précédent, mais le gros soucis au Canada, ce sont les taxis. Vous avez beau en réserver un, ils ne vous attendent pas une seule minute. Vous n’êtes pas là, tant pis, il s’en va. On a passé notre temps à les attendre et leur courir après ! Si bien qu’on a failli louper notre vol pour Toronto …

Où dormir ?  

Nous avons logé à l’hôtel Broadview , à l’allure vintage et qui a été réhabilité en 2016. La chambre n’est pas très grande mais bien décoréé. En revanche, ne soyez pas étonné, vous trouverez à côté du tourne disque, une sélection de produits plutôt sexy (caches tétons à paillettes, un mini vibromasseur, capote …) beaucoup de clins d’oeil à ce quartier réputé chaud à une autre époque ! Côté petit déjeuner, nous ne l’avons pas testé donc je ne peux pas vous en dire plus.

Hôtel Broadview
106 Broadview Ave, Toronto, ON M4M 2G1, Canada

Toronto - megandcook megane arderighi

2ème stop, direction Toronto !

Toronto - megandcook megane arderighi
Toronto - megandcook megane arderighi
Toronto - megandcook megane arderighi

Que faire à Toronto ?  

1 – Aller au St. Lawrence Market : qui est l’un des plus grands marchés couverts d’Amérique du Nord, on aurait pu rester des heures là bas je pense ! Nous avons retrouvé sur place Kevin Durkee, de l’entreprise Culinary Adventure & co pour un food tour à travers différents stop dans le marché : les huîtres du Mike’s fish market, le peameal bacon sandwich (sandwich emblématique à base de bacon de dos roulé dans de la semoule de maïs) au Carousel Bakery, les moutarde canadienne Kozlik’s (maison familiale créée en 1948; sans OGM, additif ou agent de conservation – gros coup de coeur pour toutes ces variétés de moutarde), et enfin les charcuteries et fromages locaux chez Scheffler’s Delicatessen and Cheese.


2 – Visiter le Distillery District : classé au patrimoine historique canadien en 1988, ce quartier piéton à l’allure victorienne est une ancienne distillerie de whisky. C’est en 2001 que ce quartier s’est transformé en quartier pédestre consacré à l’art, la culture, le commerce et la restauration. Après sa réouverture en 2003, c’est devenu une des destinations très appréciées des torontois et des touristes visitant le Canada. Vous trouverez plein de petites boutiques hyper sympa. Gros coup de coeur pour ce lieu rempli de charme et de vie.


3 – Faire du canoë pour rejoindre Toronto Island : Toujours organisé par l’entreprise Culinary Adventure & co, il s’agit ici d’une petite ballade en canoë de 40 minutes environ pour rejoindre le lieu du pique-nique. Vous avez une vue imprenable sur la skyline de Toronto. Au menu, vous dégustez des produits frais du marchés St Lawrence Market dans un cadre idyllique (ou presque, j’ai trouvé dommage qu’il y ait un fast food en plein milieu de l’île, ça perd un peu son charme). Côté prix, il faut compter environ 76 $ par personne (soit 50 €) pour le St. Lawrence Market Tour qui dure environ 2h30 et 149 $ pour la partie « Escape The city Canoe paddle and Dining Adventure » (soit 100 €), ce qui revient à 150 € pour le tour de marché et ses dégustations + la balade en canoë et le pique-nique. Ce qui reste un investissement lorsqu’on veut le faire à plusieurs.


4 – Arpenter le quartier de Graffiti Alley avec Steven : On découvre ici sur un kilomètre de long environ, les expressions artistiques de nombreux graffeurs. Accompagné de notre guide Steven de l’entreprise Foodies on foot, on part pour un food tour gourmand et culturel. Ne vous laissez pas impressionner par l’allure un peu trash de la Rush Lane, sacs poubelles, détritus, les rues ne sont pas des plus propres.
Le Foodies on foot street Art and Street Food Tour dure environ 2h30 et coûte 79,99 $, incluant les 5 généreuses dégustations (soit environ 62 € TTC).


5 – Visiter Kensinghton Market avec Jusep Sim, le créateur de Chopsticks and Forks, qui propose un food tour gourmand dans Kensington Market « Kensington Market Signature International Food Tour ». Il dure environ 2h30, et est vendu au prix de 79 $ hors taxes, soit environ 60 € TTC, explications et dégustations incluses. Au menu, bagel chez Nü Bagels, empanadas et spécialités chiliennes chez Jumbo Empanadas, le célèbre Bannock (spécialité canadienne) chez Pow Wow Café,  le sandwich jamaïcain du Golden Patty, les raviolis du Tibet Café et enfin, le biscuit à la cannelle chez Fika.

Toronto - megandcook megane arderighi
St Lawrence Market
Toronto - megandcook megane arderighi
St Lawrence Market
Toronto megandcook megane arderighi
Toronto megandcook megane arderighi
Toronto megandcook megane arderighi

Où manger à Toronto ?


1 – Manger chez Wilbur Mexicana : une adresse mexicaine hyper sympa et très gourmande : burritos, fajitas, tacos, maïs grillé au parmesan, tout est excellent et a petit prix !


2 – Manger le célèbre sandwich de Porchetta chez Porchetta & Co : où vous trouverez une déclinaison de pains buns au poulet, au pastrami ou à la porchetta.


3 – Faire un stop chez Wvrst spécialiste des saucisses ! On en trouve de toutes les tailles, toutes les formes et de différentes couleurs ! Vous pourrez les accompagner d’une sélection de bières et de cidre

Plus les jours passent, plus on mange ! Le ventre bien rempli nous repartons en direction de Vancouver, dernier stop de ce périple. Cette fois-ci 5h de vol avec Air Transat. Vous me suivez ?

Toronto megandcook megane arderighi
Wilbur Mexicana
Toronto megandcook megane arderighi
Toronto megandcook megane arderighi
Toronto megandcook megane arderighi
Porchetta & Co
Toronto megandcook megane arderighi
Wvrst
Toronto megandcook megane arderighi
Toronto megandcook megane arderighi
Toronto megandcook megane arderighi
Toronto megandcook megane arderighi
Toronto megandcook megane arderighi
Toronto megandcook megane arderighi
Kensinghton Market avec Jusep Sim
Kensinghton Market avec Jusep Sim
Toronto megandcook megane arderighi
Toronto megandcook megane arderighi
Toronto megandcook megane arderighi
Toronto megandcook megane arderighi

Ajo blanco

Parfois, il y a des recettes qu’on rêve de réaliser depuis des années. Et bien, c’est un peu l’histoire de celle-ci. Ça doit faire un an que je veux en faire, l’hiver arrive et on remet ça à l’année d’après. L’Ajo Blanco, vous connaissez ? Un gaspacho blanc typique de l’Andoulasie à base d’amandes émondées, huile d’olive, mie de pain ou biscotte, et ail. Il se prépare la veille pour que toutes les saveurs se développent et se déguste très frais, habituellement avec des raisins, ici une variante avec du parmesan, quelques feuilles de basilic et du dukkah. Un vrai bonheur en plein été ! C’est le plateau télé parfait sur mon nouveau canapé La Redoute, dont je suis clairement fan ! Tellement confortable que je pourrais passer la nuit dessus … D’ailleurs, je suis en direct de ce dernier, et croyez-moi, il est compliqué de se remettre au boulot … Allez zou !

Ingrédients :

  • 130 g d’amandes entières émondées
  • 70 g de pain de biscottes
  • 10 cl d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • 50 cl d’eau
  • 2 c. à s. de vinaigre de Xérès
  • sel, poivre
  • parmesan bloc
  • dukkah

20mins

0mins

Nombre de parts:

Mélanger les amandes, les biscottes, l’huile d’olive et l’ail. Laisser reposer au frais au moins une heure.

Mixer ensuite tout les ingrédients en ajoutant petit à petit l’eau pour obtenir un gaspacho plus ou moins épais (selon votre convenance). Ajouter le vinaigre, saler et poivrer. Laisser reposer au frais au moins une heure.

Servir avec quelques copeaux de parmesan, un trait d’huile d’olive et un peu de dukkah.

Ajouter à ma liste
Ajo blanco megandcook food stylist
Ajo blanco megandcook food stylist

Ce gaspacho si doux, un vrai réconfort …

Ajo blanco megandcook food stylist
Ajo blanco megandcook food stylist

Article réalisé en collaboration avec La Redoute, le contenu et les opinions exprimés m’appartiennent.

Une semaine au Canada – Montréal

Il était temps que je vous raconte notre semaine au Canada, qui s’est déroulée au mois de mai ! J’ai été invitée par Air Transat afin de découvrir la gastronomie canadienne autour de 3 villes emblématiques : Montréal (que je connaissais déjà), Toronto et Vancouver. Ces 3 villes sont vraiment très différentes les unes des autres. Chacune a sa particularité, ses atouts et ses inconvénients. Je dois dire que j’ai quand même eu un gros coup de coeur pour Toronto, mais Vancouver l’emporte pour son côté nature et sportif. Au global, un voyage très gourmand en bonne compagnie avec SandrineSophieAnne et Cyrielle de Destination Canada. J’ai préféré vous écrire un article / ville pour éviter de vous perdre avec un article à rallonge. On commence donc avec Montréal ! 

Montreal Air Transat Megandcook

Comment se rendre à Montréal ?

Depuis Lyon, vous bénéficier désormais de vol direct (8h de vol sans escale). On est parti avec la compagnie Air Transat et avons effectué les vols internes avec la même compagnie.

Air Transat est une compagnie canadienne basée à Montréal. Elle dessert 67 destinations dans plus de 25 pays principalement entre l’Europe et le Canada l’été et l’hiver vers les Antilles, le Mexique, les Etats-Unis et l’Amérique centrale.
Air Transat propose un programme complet de vols non-stop au départ de Paris et de nombreuses villes de province à destination de l’est et de l’ouest canadiens (et même des vols directs l’été depuis Bâle-Mulhouse, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Nice et Toulouse).

Avant de partir  : 

Monnaie : Le dollar canadien
Décalage horaire : -6h
Document : Passeport + AVE (Autorisation de Voyage Electronique) à faire en ligne 1 semaine au moins avant le départ par mesure de sécurité. Vous en aurez pour 7$.
Le climat : Le climat est doux et agréable au printemps, mais peut être relativement chaud en été (juin à septembre), avec un hiver très froid et enneigé (décembre à mars).
A noter : Ajoutez 15% aux prix, que ce soit en pourboire pour un service ou même en commerce les prix sont affichés hors taxes.
Un peu de vocabulaire : Je capote > Je suis content(e)
Allo > salut, hello 
Chum > petit copain
À tantôt > à bientôt, à plus tard
Demander la facture > demander l’addition

Où dormir ?  

Nous avons logé à l’hôtel Monville près du quartier historique de Montréal et du vieux port. Les chambres sont spacieuses, avec une décoration sobre et élégante. Le lit est hyper confortable. Et une mention spéciale à leur petit déjeuner de fou ! Vous avez un choix à la carte juste incroyable. Tout est très bon et hyper copieux. Comptez environ 170€ la nuit.

Hôtel Monville
1041 Rue de Bleury, Montréal, QC H2Z 1M7, Canada

Montreal Air Transat Megandcook

À la découverte de la gastronomie canadienne

Montreal Air Transat Megandcook
Montreal Air Transat Megandcook

Que faire à montréal ?  

1 – Aller au Marché Jean Talon : incontournable quand on vient à Montréal, je l’avais déjà fait lors de mon premier séjour et c’est toujours un régal pour les yeux
2 – Se perdre dans les rues de Montréal : rien de mieux pour découvrir la ville, chaussez vos baskets et marchez !
3 – Prendre un cocktail au Bartizen, le bar de l’hôtel W : où nous avons eu droit à un superbe cours de gin-eologie par la mixologue Catherine Caron. Très bon spot pour boire un verre !
4 – Manger chez Salmigondis, à côté du marché Jean Talon : bagel au saumon, pappardelles à la carbonara, oeufs bénédictine revisités avec salicorne et relish concombre. Ici, tout est frais et savoureux.
5 – Manger au restaurant Foxy (mon restaurant préféré du séjour!) : c’est le restaurant de la Cheffe Dyan Solomon et d’Éric Girard, mais c’est Leigh Roper qui officie derrière les fourneaux. Ici la cuisson se fait à la chaleur de la braise et des flammes, dans un four à bois et un grill. Au menu de la viande bien-sûr mais aussi du poisson, des pizzas, … Tout est délicieux.
6 – Prendre un véritable brunch au Passé Composé : Attention à l’arrivée, ne soyez pas surpris par la longue file d’attente : ce lieu est très prisé par les montréalais ! Leur spécialité, ce sont les oeufs ! Le chef français Arnaud Glay lesdécline sous toutes leurs formes . Attention, c’est très copieux ! 
7 – Faire un tour au Marché des Artisans : situé dans l’Hôtel Fairmont Le Reine Elisabeth. Vous trouverez une épicerie fine avec des marques françaises et canadiennes mais également quelques restaurants pour manger sur place ou à emporter. 

Il est temps de quitter la ville pour d’autres aventures. A très vite pour la suite du voyage, direction Toronto !

Montreal Air Transat Megandcook
Montreal Air Transat Megandcook
Les bagels de St Viateur
Montreal Air Transat Megandcook
Montreal Air Transat Megandcook
Déjeuner chez Salmigondis
Bartizen montreal Megane Arderighi megandcook
Le Bartizen
Bartizen montreal Megane Arderighi megandcook
Bartizen montreal Megane Arderighi megandcook
Bartizen montreal Megane Arderighi megandcook
Bartizen montreal Megane Arderighi megandcook
Le Passé composé Montréal Megane Arderighi Megandcook
Le Passé Composé
Le Passé composé Montréal Megane Arderighi Megandcook
Le Passé composé
Marché des Artisans megane Arderighi megandcook
Le Marché des Artisans
Le Passé composé Montréal Megane Arderighi Megandcook
2 Comments

Tacos de courgettes et ceviche de saumon

Voilà une recette hyper fraîche que j’ai réalisé pour le Dubndidu Atelier. Et gros gros coup de coeur pour ces tacos de courgettes. C’est un vrai régal ! C’est la recette parfaite pour les grosses chaleurs en prévision de la semaine prochaine, vous m’en direz des nouvelles …

Ingrédients :

  • 2 courgettes
  • 1 oeufs
  • 60g de parmesan
  • 25 g de poudre d’amandes
  • 2 filets de saumon
  • 3 c.à.s de jus de citron vert 
  • le jus d’un citron jaune
  • 4 c.à.s de lait de coco 
  • 2 cébettes hachées 
  • 1/2 c.à.c de purée de gingembr
  • 1 petit bouquet de coriandre
  • 1/2 avocat
  • 2 pincées de piment de Cayenne
  • sel, poivre
  • huile d’olive

20mins

30mins

Nombre de parts:

Préchauffer le four à 200°C.

Râper les courgettes et les presser pour faire sortir au maximum l’eau.

Les mélanger avec le parmesan, l’oeuf, la poudre d’amande, sel et poivre dans un saladier. Si le mélange est trop liquide rajouter de la poudre d’amandes.

Former 6 ronds de tacos sur une feuille de papier sulfurisé. Façonner à la main et cuire 20 minutes.

Couper les filets de saumon en dés.

Couper l’avocat en dés et bien le citronner.

Mélanger le saumon avec l’avocat, le jus de citron vert, le lait de coco, les cébettes, le gingembre, le piment de Cayenne. Saler, poivrer, ajouter un filet d’huile d’olive et quelques feuilles de coriandre ciselées.

Servir les tacos chaud avec le tartare de saumon / avocat.

Ajouter à ma liste
Tacos de courgettes megandcook
2 Comments

Un long weekend à Madère

J’ai eu la chance d’être invitée à Madère il y a quelques semaines par l’hôtel Belmond Reid’s Palace à l’occasion de la 2ème édition du festival « The Art of Flavours » organisé par l’hôtel et ouvert aux clients ainsi qu’aux habitants de la région. Bien qu’on ne soit restés que 3 jours, on a eu un vrai coup de coeur pour l’île ! Du coup j’ai décidé de vous raconter notre périple.  

Madere weekend megandcook voyage

Comment se rendre à Madère ?

Depuis Lyon il faut compter 2h30 jusqu’à Lisbonne puis 1h30 pour atterrir à Funchal.
On a voyagé avec la compagnie Tap Portugal, compagnie typique portugaise avec un service vraiment top. Vous avez un snack systématiquement servis (wrap, fromage et petit chocolat). Et contrairement aux compagnies françaises, ici on ne vous pousse pas à acheter tout le duty free en plein air …

Bon le désavantage, il en faut bien un, c’est qu’ils ont tendance à être souvent en retard. Mais quand vous faites votre réservation ils vous préviennent, c’est déjà ça. On a eu 30 minutes à l’aller et quasiment 1h au retour. 

Avant de partir  : 

Monnaie : l’Euros
Décalage horaire : -1h (UTC +1)
Document : carte d’édenté ou passeport
Le climat : tempéré toute l’année avec des variations entre 10 et 25°C. Il ne fait jamais très chaud ni très froid, ici on se baigne même en décembre ! Le temps est hyper changeant, il peut faire beau à un endroit et couvert à 10 km.

On a clairement pu voir une infime partie de l’île mais voici 3 choses à faire sur l’île : 

Madere weekend megandcook voyage

3 jours au paradis

Madère megandcook

1.Dormir au Belmond Reid’s Palace & assister au festival the Art of Flavours

Depuis plus d’un siècle, cet hôtel historique trône au-dessus du port de Funchal à 20 minutes de l’aéroport. S’il a su préserver son parc tropical, il a su se moderniser en conservant son atmosphère historique et son glamour. 
Ici pas moins de 4 hectares de jardins subtropicaux, où oiseaux et lézards ont élu domiciles. Au ras des vagues, une deuxième piscine, creusée dans la roche, face à l’Atlantique. 
Inauguré en 1891, ce palace a su garder son esprit intemporel, un monde somptueux de luxe complété par une courtoisie et un charme authentique.
Depuis l’année dernière, l’hôtel organise le festival « The Art of Flavours » ouvert aux clients de l’hôtel ainsi qu’aux habitants de la région et aux étrangers. Lors de cet évenement des chefs étoilés du monde entier, originaires d’Espagne, de Venise, d’Allemagne, du Chili, … se rassemblent. 
On est arrivé le vendredi soir assez tard, du coup nous avons manqué la première partie du festival (un cours de cuisine avec un chef étoilé). Mais on s’est rattrapé le samedi avec la pool party. Une super soirée avec pas moins de 30 stands mêlant food, vin, dessert, café, cigare … Tout ceci sous le son du DJ Hernandez, dj local et de la chanteuse portugaise Da Chick avec une pêche d’enfer ! 
Le dimanche soir, nous avons dîné dans le restaurant étoile de l’hôtel le Willia Restaurant où 8 chefs étoilés ont orchestré le repas. Une dernière soirée parfaite pour ce séjour.

Côté tarif comptez 150€ / personne pour la pool party et 200€ pour le dîner.

Madère megandcook
Madère megandcook
Madère megandcook
megandcook madère
Madère megandcook
Madère megandcook
Madère megandcook
Madère megandcook
Madère megandcook

2. Visiter les îles desserts 

Le samedi matin, nous sommes partis découvrir en bateau  les Iles sauvages Desertas avec la compagnie Rota Dos Cetaceos. Ces îles sont protégées depuis plus de 25 ans, on y voit une diversification de la faune et la flore assez incroyable. Sur le chemin on a croisé plein de dauphins, je n’en avais jamais vu autant c’était dingue ! 
Ces îles ont une couleur rougeâtre et jaunâtre car elles sont d’origines volcaniques.
C’est ici que l’on trouve l’un des derniers refuges du Loup marin ou Phoque moine, où vit une colonie estimée à 23 animaux qui se trouve en phase de repeuplement. Cette espèce est considérée comme une espèce emblématique de la réserve. 
Il y avait pas mal de méduses donc je n’ai pas mis un pied dans l’eau mais le lieu est vraiment canon.  Ajoutez à ça un déjeuner sur l’eau turquoise, je crois que c’était le paradis, ou ça y ressemblait … 

Madère megandcook

3. Aller à la Faça dos Padres 

Ici vous prenez le célèbre téléphérique (attention âmes sensibles s’abstenir, pour ceux qui ont le vertige mieux vaut ne pas regarder en bas! ) mais ça en vaut largement la peine. Cé téléphérique offre un parcours avec des vues sur le versant de l’énorme falaise jusqu’à Fajã dos Padres.
Vous embarquez pour un voyage de 4 minutes, sur un trajet d’environ 250 mètres, avec des vues sur la côte sud de l’île de Madère et la petite baie de Fajã.
A l’arrivée on découvre une ferme organique avec une multitude de plantations, une cave à vin, quelques logements à la location (avec une vue de dingue),  pour finir tout au bout par une petite plage et un restaurant qui cuisine les produits locaux. L’endroit est vraiment incroyable, c’est un véritable coin de paradis. Nous avons fait cette belle découverte un dimanche et je pensais sincèrement qu’il y aurait beaucoup plus de monde que ça mais pas du tout !  Nous étions quasiment seuls au monde !

Voilà j’espère que ce petit séjour vous aura plu. N’hésitez pas à me faire suivre vos bonnes adresses en commentaires, mon petit doigt me dit que nous reviendrons bientôt par ici ! 

Madère megandcook
Madère megandcook
Madère megandcook
Madère megandcook
Madère megandcook

Merci encore à l’hôtel pour son accueil, la Boutique RP, ainsi que toutes les personnes croisées sur place (Luana, Patricia, Zoe, l’équipe du bateau, Marco … que de belles rencontres!)

Salade de lentilles, truite fumée & framboises

Chaleur + été = recette de salade à gogo ! Et gros coup de coeur pour celle-ci, le mélange lentilles / truite fumée / framboises est juste divin !
En été, j’adore ajouté des fruits rouges, pêches ou abricots à mes salades. Cela apporte un petit goût sucré et du pep’s au mélange. Vous avez des associations chouchou ? Dites-moi tout en commentaires, j’adore découvrir vos recettes !

Ingrédients :

  • 250g de lentilles
  • 200g de feta
  • 140g de truite fumée
  • 1 oignon rouge
  • sel, poivre
  • 150g de framboises fraîches
  • 4 c.à.s d’huile d’olive
  • 3 c.à.s de vinaigre de xérés
  • quelques feuilles de basilic

20mins

20mins

Nombre de parts:

Cuire les lentilles comme indiqué sur le paquet.
Couper l’oignon, la feta et la truite fumée en dés.
Préparer la sauce : écraser les framboises à la fourchette. Mélanger avec l’huile d’olive et le vinaigre de xérès.
Mélanger tous les ingrédients de la salade ensemble. Placer au frigo avant de déguster.
Au moment de servir, décorer de feuilles de basilic.

Ajouter à ma liste
Mégane Ardérighi - megandcook Salade lentilles, truite, feta
Mégane Ardérighi - megandcook Salade lentilles, truite, feta

L’association parfaite de la truite fumée, des framboises et des lentilles !

Mégane Ardérighi - megandcook Salade lentilles, truite, feta

1 Comment

Panzanella aux pêches rôties

La panzanella vous connaissez ? Cette recette typique de la cuisine pauvre Toscane qui est une simple salade de pain très ancienne datant de plusieurs siècles. À l’origine il n’y avait pas de tomate, mais uniquement des herbes, de l’oignon rouge, de l’huile d’olive, du vinaigre et du concombre. Puis peu à peu, la tomate est venue colorer cette belle salade. De mon côté j’ai décidé de la revisiter. Je ne vous cache plus ma passion pour les salades sucrées salées auxquelles on ajoute quelques fruits. Du coup pour cette fois ce sera une panzanella aux pêches rôties et pesto de pistaches ! Une recette réalisée avec mon SuperBlender KitchenAid dont je vous ai déjà pas mal parlé par ici.

A ce propos, mon petit doigt me dis qu’il y a un chouette concours à venir sur mon compte Instagram ! Stay Tuned 😉

Ingrédients pour le pesto de pistaches :

  • 50 g de parmesan (fraichement rapé)
  • 1 bouquet de basilic
  • 100 g de pistache
  • 15 cl d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • 1 filet de jus de citron
  • Sel/Poivre

Ingrédients pour la salade :

  • 30 g de beurre
  • 4 tranches de pain de campagn
  • 800g de tomates cerises
  • 3 pêches
  • 1 bouquet de basilic frais
  • 4 c. à s. d’olive
  • 2 c. à s. de vinaigre balsamique
  • 1 boule de burrata (encore mieux de la stracciatella ! )
  • Sel et poivre du moulin

20mins

10mins

Nombre de parts :

Préparer le pesto : Eplucher la gousse d’ail. Disposer tous les ingrédients dans le bol de votre blender et mixer jusqu’à obtenir une consistance lisse. Réserver.

Préparer la salade : Couper le pain de campagne en dés. Faire fondre le beurre dans une poêle, ajouter les dés de pain et laisser colorer quelques minutes.

Couper les pêches en quartier et les faire griller quelques minutes sur le grill. Réserver.

Rincer les tomates cerises les couper en 2. Mélanger les tomates avec les pêches dans un saladier. Ajouter le pain grillé coupé en dés et les feuilles de basilic ciselées.

Assaisonner la salade de sel et poivre, arroser d’huile d’olive et de vinaigre balsamique et mélanger délicatement.

Laisser reposer au réfrigérateur puis ajouter la burrata et 4 c.à.c de pesto de pistaches au moment de servir.

Ajouter à ma liste
Panzanella pêche megandcook styliste culinaire
Panzanella pêche megandcook styliste culinaire

La panzanella façon nouvelle génération !

Panzanella pêche megandcook styliste culinaire
Panzanella pêche megandcook styliste culinaire
Panzanella pêche megandcook styliste culinaire
Panzanella pêche megandcook styliste culinaire
Panzanella pêche megandcook styliste culinaire
Panzanella pêche megandcook styliste culinaire
Panzanella pêche megandcook styliste culinaire
La panzanella vous connaissez ? Cette recette typique de la cuisine pauvre Toscane qui est une simple salade de pain très ancienne datant de plusieurs siècles. À l’origine il n’y avait pas de tomates mais uniquement des herbes, de l’oignon rouge, de l’huile d’olive, du vinaigre et du concombre. Puis peu à peu, la tomate est venu colorer cette belle salade. De mon côté j'ai décidé de la revisitée. Je ne vous cache plus ma passion pour les salades sucrées salées auxquelles on ajoute quelques fruits. Du coup pour cette fois ce sera une panzanella aux pêches rôties et pesto de pistaches !
Panzanella pêches megandcook styliste culinaire
Panzanella pêches megandcook styliste culinaire

Article réalisé en collaboration avec Kitchen Aid, le contenu et les opinions exprimés m’appartiennent.

2 Comments

Iced coffee amandes & fleur d’oranger

Me revoilà avec une deuxième recette à base de café dans le cadre de ma collaboration avec Nespresso. Après le milkshake voilà aujourd’hui l’Iced Coffee à l’amandes et l’eau de fleur d’oranger. Un doux parfum de vacances …

Cet été, Nespresso lance une nouvelle édition limitée dans la thématique est : la Farniente à l’Australienne avec 2 cafés glacés (Vertuo) “Long black over ice” & “Flat white over ice”. et croyez-moi, il ne suffit pas d’ajouter des glaçons à un café pour faire un bon café glacé. Lorsque le café chaud rencontre la glace, le goût du café se modifie et ne révèle pas toujours le meilleur de lui-même. Nespresso a donc étudié la question et a choisi des cafés qui conservent tous leurs arômes une fois refroidis.

Si l’Australie est la thématique de cette nouvelle édition, c’est parce qu’en Australie le café est une véritable institution ! Et croyez-moi pour y avoir été, je ne peux que vous le confirmer. J’ai travaillé d’ailleurs quelques semaines dans un café et la carte était juste énorme. Pas évident les premiers jours de servir les clients ^^

Pour ma recette, j’ai choisi le “Flat white over ice” qui est très bien équilibré entre la douceur et l’intensité. Le lait d’amandes vient attendrir les notes de céréales et épicées, tout en mettant en valeur son corps puissant. J’ai ajouté un peu d’eau de fleur d’oranger pour laisser se transporter dans une farniente totale. J’aime particulièrement sa saveur très parfumée, légèrement sucrée et son parfum suave très doux propice à l’apaisement et la rêverie. Une véritable pause gourmande, que j’emporte partout avec moi en ce moment ! Et oui, le café glacé incite à une consommation nomade, c’est par excellence le café “to take away” comme on dit là bas, n’est-ce pas ? 

Et d’ailleurs, petite parenthèse pour les lyonnais, il sera possible de recycler vos capsules dans la poubelle jaune d’ici fin 2019 ! Depuis 10 ans, Nespresso investit pour faciliter le recyclage des petits emballages en aluminium, un matériau qui est 100% recyclable, en les intégrant au circuit de tri sélectif. Une fois les capsules triées, elles sont refondues et réutilisées en : vélo, canette de soda, stylo, réfrigérateur, bâton de ski … En attendant il est toujours possible de trier ses capsules en aluminium usagées en Boutique Nespresso ou dans un point de collecte à proximitéça vaut le coup de penser un peu à notre planète non ? 

Sur ce, je vous dis à très vite et belles vacances pour ceux qui ont la chance de partir maintenant !

Ingrédients :

  • 100mL de lait d’amandes
  • 2 c.à.c de miel 
  • 4 c.à.s d’eau de fleur d’oranger 
  • 2 capsules Nespresso “Flat white over ice”
  • des glaçons

10mins

0mins

Nombre de parts:

Placer 50mL de lait d’amandes, 2 c.à.s d’eau de fleur d’oranger, et 1 c.à.c de miel dans deux grands verres. Ajouter des glaçons à mi hauteur. 

Faire couler une capsule de “Flat white over ice” Nespresso dans chaque verre. 

Déguster aussitôt !

Ajouter à ma liste
Iced coffee Nespresso megandcook,
Iced coffee Nespresso megandcook,

La douceur de l’eau de fleur d’oranger et la puissance du café

Iced coffee Nespresso megandcook,

Article réalisé en collaboration avec Nespresso , le contenu et les opinions exprimés m’appartiennent.

Connexion

Entrez-ici vos informations pour vous connecter à votre compte.

Mot de passe perdu

Entrez votre email pour réinitialiser votre mot de passe.

Inscription

Je n'ai pas encore de compte :

J'ai déjà un compte :

Inscription

Un e-mail contenant votre mot de passe vous sera envoyé suite à votre inscription.