La folie des superaliments

En ce moment la tendance est aux superaliments. Fotolia l’a bien compris, puisque ce site met à jour régulièrement sa banque d’images en fonction des tendances : açai bowl, granola, baie de goji, … Rien ne manque !

Mais qu’est exactement un “superaliment” ? Leur utilisation n’est pas récente, puisque ces aliments sont apparus sur les marchés mondiaux dans les années 1990 et ont lancé un nouveau mode de vie, le “healthy way of life”. Cette tendance ne se limite pas  à une alimentation saine mais elle prône aussi à un environnement et un système plus heureux.

Tous ces aliments issus du végétal sont riches en nutriments, et en saveurs. C’est au début des années 2000 que les entreprises les nomment “superaliments”. Et c’est aux Etats-Unis que débarque par la suite le mot “superfood”. Mais alors marketing ou réelle vertu ? Un superaliment n’est pas un complément alimentaire, qui lui est conçu en laboratoire et qui est à prendre en complément d’une alimentation. Un superaliment est un aliment naturel qui nous veut du bien et qui a été récolté en respectant l’environnement social, local et planétaire. Ainsi, la cueillette de ces super-aliments doit se faire sans manipulation et sans porter atteinte à son environnement. Le superaliment se veut donc bon pour le corps mais également pour la planète.

Hormis leurs bienfaits, les super-aliments offrent une gamme variée de saveurs et de textures, avec un nombre inimaginable de recettes.

Parmi les superaliments les plus représentés sur Fotolia, on peut retrouver :

  • la spiruline : riche en protéines et grande source de fer, cette algue fortifiante et constituante s’utilise crue ou cuite. Elle est apparue dans les assiettes occidentales dans les années 1960. Consommée régulièrement, elle favorise un bon équilibre, renforce la vitalité et complète d’éventuelles carences.
  • les baies de goji : plante médicinale parmi les plus puissantes et anciennes. Energisante et revitalisante, au Tibet cette baie est considérée comme un trésor national, et est surnommée “la clé de la jeunesse éternelle”. Elle est reconnue pour ses grandes propriétés anti-oxydantes.
  • les graines de chia : plante de la famille des lamiacées (famille de la menthe), venant tout droit de la vallée centrale du Mexique et des zones montagneuses du Pérou. Riche en protéines et en fibre le chia a été remis au goût du jour il y a quelques année en 1990. Très riches en anti-oxydants également, ces graines apportent vitamines et minéraux et permettent de compléter votre ration d’Oméga-3. Elles permettent en outre aux diabétiques de stabiliser leur glycémie.
  • la maca : vitalisant et régulateur hormonal naturel, la maca est un tubercule qui est réduit en poudre. Elle favorise et renforce l’endurance et la résistance face aux écarts de température. Cette racine des Andes est cultivée depuis 700ans avant notre ère au Pérou. Cette poudre à réputation aphrodisiaque est très souvent utilisée dans les boissons et les desserts.
  • l’açaï : anti-oxydante, fortifiante et énergétique cette baie utilisée depuis des décennies en Amazonie, est devenue la star des super-aliments en quelques années. Ses fibres favorisent le bon fonctionnement du système digestif, permettent d’améliorer la circulation sanguine et de diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires.

fotolia_megandcook

De mon côté, après avoir trouvé l’inspiration sur Fotolia, je me suis laissée tenter par un açaï bowl, qui compose un petit déjeuner très complet. On le voit fleurir dans tous les restaurant healthy de Paris. Voici une recette ultra simple et facile à préparer chez vous, qui vous donnera de l’énergie pour toute la journée !

Ingrédients pour 1 bol :

  • 1 sachet de purée d’Açaï Nossa congelée (trouvé chez Welcome Bio à Paris)
  • 1 banane
  • 1 fruit de la passion
  • 1 fruit du dragon
  • chips de noix de coco
  • pollen
  • chia

Mixer la purée d’açaï avec 1/2 banane. Verser dans un poêle et pimper votre açaï avec ce que vous souhaitez. Ici : fruit de la passion, coco, pollen, chia : laissez parler votre imagination !

Retrouvez plus d’inspirations de recettes sur Fotolia

 

Contenu créé en partenariat avec Fotolia

Signature

8 Comments

Gâteau au “yaourt” vegan

L’autre jour, j’ai voulu acheter une nouveauté, le yaourt soja saveur noix de coco de sojade. J’ai été vraiment déçu du goût, et pour être franche je n’ai pas du tout appréciée. Pour éviter le gaspillage, chose que je n’apprécie guère, je me suis lancée dans un gâteau au yaourt à base de ce dernier, en me disant que le goût de la noix de coco s’atténuerait sûrement à la cuisson. Etant donné que je n’avais pas d’oeuf j’ai tenté le gâteau au “yaourt” vegan, à base de graines de chia. J’ai utilisé du sucre rapadura qui apporte un léger goût caramélisé. Verdict : le résultat était moelleux à souhait et tout simplement délicieux ! Du coup j’ai décidé de vous partager la recette en prenant rapidement une photo avant qu’il ne soit tout avalé ! Vous m’en direz des nouvelles 🙂

Bon courage à tous ceux qui n’ont pas la chance d’être en vacances (comme moi), dernière ligne droite avant le weekend ! Xx

Ingrédients :

  • 3 c.à.s de graines de chia + 130g d’eau
  • 1 pot de yaourt de soja
  • 1 pot de sucre rapadura
  • 1 pot de farine de seigle 
  • 1 pot de farine de lupin
  • 1 pot de farine de sarrasin
  • 1 pincée de sel de l’Himalaya
  • 1/2 pot d’huile d’olive
  • 1 c.à.c de bicarbonate de soude

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger les graines de chia avec l’eau et laisser gonfler pendant 20 minutes.

Mélanger le yaourt avec le sucre, les farine, et le mélange chia/eau. Ajouter le sel, l’huile d’olive et le bicarbonate. Bien mélanger.

Cuire pendant 40 minutes, jusqu’à ce que le gâteau soit bien doré.

Vous pouvez aromatiser ce gâteau selon vos envies : pépites de chocolat, pommes, vanille, etc.

Bonne dégustation !

Signature

10 Comments

NYC – Big Apple

Ce weekend je suis retombée sur de veilles photos, et surtout sur ce voyage à NYC que j’avais fait avec mon père il y a déjà quelques années. Je garde tellement de bons souvenirs de ce voyage avec mon papa, c’était un rêve d’enfant qu’il avait accompli pour moi. Je crois que nous n’avons jamais autant marché en si peu de jours. Nous avons visité de fond en comble la grosse pomme. Et en bonus, le volcan Eyjafjöll en Islande nous a permis de vivre une expérience incroyable dans … l’aéroport de New York, puisque nous avons été bloqué quelques jours de plus sur place! De sacrés souvenirs avec de belles rencontres. Finalement, après trois jours d’attentes, nous avons pu rentrer sur Lyon, et depuis, je ne pense qu’à une chose, y retourner. En me languissant de mon prochain séjour, je vous fait part de ces quelques clichés plein de souvenirs pour moi.

Et en attendant mon prochain cityguide, je vous invite à découvrir les bonnes adresses de Mamie Boude et les beaux voyages de Comptoir des Voyages.

A très vite Xx

12755258_10208655818174037_1960008032_o 12755111_10208655817494020_1296253322_o 12755122_10208655817694025_587733428_o 12751791_10208655817374017_1404034605_o 12772975_10208655818454044_149052094_o 12773119_10208655817574022_949731832_o 12773389_10208655818014033_259500455_o 12776907_10208655818214038_432546245_o 12751678_10208655818374042_1415175647_o 12751789_10208655817254014_689351875_o 12755292_10208655818534046_1498505421_o Signature

 

3 Comments

Cookies choco aux haricots rouges

Si à première vue ces cookies peuvent sembler “étranges”, de part la présence de haricots rouges, je vous conseille vivement d’essayer et de goûter. La texture est fondante et le mélange, choco/cacahuètes/fleur de sel est juste extra. Ils feront un en-cas idéal avant un cours de sport ou en cas de petit creux (sans cours de sport).

Les haricots rouges possèdent un index glycémique bas. Ils favorisent la digestion, sont anti oxydants, et ont la particularité d’être très énergétiques. Voilà de quoi vous donner du pep’s pour toute la journée !

Ingrédients (pour 8 cookies) :

  • 30g de graines de chia
  • 30g d’huile de coco fondue
  • 250g de haricots rouge cuits
  • 150g de cacao cru en poudre
  • 1 gousse de vanille gratée
  • 160g de peanut butter
  • 40g de sirop d’érable
  • 100g de pépites de chocolat
  • 1 grosse pincée de sel de l’himalaya

Préchauffer le four à 180°C.

Dans votre blender, mixer les graines de chia avec le sirop d’érable.

Ajouter l’huile de coco, les haricots rouges, le cacao en poudre, le peanut butter, la vanille et le sel. Mixer.

Hors du blender ajouter les pépites de chocolat. Mélanger.

Former des boules et placer sur une feuille de papier sulfurisé.

Cuire 12 minutes. Laisser refroidir et déguster.

Ces cookies se conservent dans une boîte hermétique pendant 4jours.

Signature

6 Comments

Mini tatin de pommes au foie gras Labeyrie

Bon clairement, le soleil n’a pas vraiment envie de se montrer ces derniers jours … Du coup j’ai besoin d’un peu réconfort et de douceurs. J’apprécie beaucoup le mélange sucré/salé, qui apporte un peu de subtilité à chaque plat. J’ai donc décidé de faire il y a quelques jours, des petites tatin de pommes épicées aux foie gras Labeyrie, idéal pour l’apéro avec un bon verre de vin (avec modération bien-sûr). Et vous c’est quoi votre petit kiffe pour lutter contre cette grisaille parisienne ?

Ingrédients pour une dizaine de mini tatins :

  • 1 pâte brisée (maison c’est meilleur mais sinon une toute prête fera l’affaire)
  • 1 pomme 
  • 1 pincée d’épices pain d’épices
  • 20g de beurre
  • 1 càs de sucre rapadura
  • 50g de foie gras Labeyrie
  • sel, poivre

Eplucher la pomme et la couper en petits dés.

Dans une poêle chaude, ajouter le beurre, le sucre et les épices. Puis ajouter les pommes et faire revenir pendant 5 minutes.

Pendant ce temps allumer le four à 180°C.

Détailler des cercles de pâtes brisée à l’aide d’un emporte pièce de la taille de votre moule à mini tartelettes.

Remplir les moules au 3/4 avec les pommes puis recouvrir d’un rond de pâte brisée en bordant bien les pommes. Percer les disques avec une fourchette puis enfourner pendant 12 minutes.

A la sortie du four, laisser refroidir, placer au frais pour que les tatins puissent plus facilement se démouler.

Au moment de servir, repasser les tatins 2 minutes au four et dans une poêle bien chaude, poêler le foie gras 1 minute de chaque côté.

Servir les minis tatins avec un petit morceau de foie gras poêlé, une pincée de fleur de sel et un tour de moulin à poivre.

labeyrie_megandcok4 labeyrie_megandcook2 labeyrie_megandcook3Signature

2 Comments

Un week-end à San Sebastian

Il y a plus d’un mois je me réveillais dans un sublime hôtel pour un weekend spécial gastronomie à San Sebastian avec Bouchra et Cyrielle. Pour l’occasion, nous avons eu le plaisir de dormir à l’Hôtel Maria Cristina Luxury Collection, un hôtel magnifique et d’une élégance incroyable avec un emplacement idéal, tout près de la baie de San Sébastian. Inutile de vous dire que ma chambre était quatre fois plus grande que mon appart, et le lit trois fois plus grand que moi ! Un vrai petit bonheur auquel on se fait vite ^^ Et oui, ce n’est pas tous les jours qu’on dort dans une telle suite avec terrasse face à la Rivière Urumea !

Par ailleurs, l’hôtel est doté d’un centre culinaire, le San Sebastian Food, qui permet aux clients de l’hôtel mais aussi externes, de suivre des cooking class autour de la gastronomie basque.

A notre arrivée le vendredi soir, nous avons fait un tour dans la ville pour déguster les fameux pintxos. Le beau temps n’était pas vraiment au rendez-vous, mais nous nous sommes bien régalées grâce à nos super guides Vanessa et Arantxa qui nous avait prévu un chouette itinéraire pour une première approche espagnole.

Après une douce nuit dans mon lit gigantesque, notre programme du samedi était bien chargé en gourmandises. Nous avons commencé la journée par un délicieux petit déjeuner à l’hôtel, avant de poursuivre par une cooking class à la San Sebastian Food avec notre chef. Au menu 6 recettes, toutes aussi délicieuses les unes que les autres. J’ai vraiment été étonnée et séduite par la qualité de la gastronomie espagnole. J’essayerais de vous refaire quelques recettes pour que vous puissiez vous plonger dans cet univers basque et en apprendre un peu plus sur leur cuisine.

Après le déjeuner, nous avons profité d’un peu de temps libre, non pas pour faire la sieste, même si j’étais bien tentée de retrouver mon lit de princesse … mais pour une petit balade sous le soleil de San Sebastian, en passant par la case shopping bien-sûr. Et oui, les soldes en Espagne, ça ne se loupe pas ! D’autant plus que le plus grand Zara du monde se trouve à San Sebastian … Il fallait bien éliminer les calories avalées depuis le début de la journée ^^

Après avoir vider la CB avec Bouchra, nous avons avons repris le chemin de l’hôtel pour prendre l’apéritif au Dry Bar avec le directeur de l’hôtel Stijn Oyen, qui nous a fait découvrir toute une déclinaison de cocktails à base de Martini : fraises, fruit de la passion, coco un vrai régal, à boire avec modération bien-sur ! Puis direction le restaurant Arzak, un restaurant familial, dirigé par Juan Mari épaulé de sa fille Elena. Ce restaurant 3 étoiles michelin propose une cuisine unique et savoureuse. Après avoir fait le tour de l’établissement, nous avons eu l’immense chance de manger à la table du chef dans les cuisines du restaurant. Une grande première pour moi, et une expérience dont je me souviendrai longtemps ! C’était incroyable, un vrai spectacle ! Nous avons été accueillies par Elena, qui nous a régalées du début à la fin. Un très bon dîner pour finir ce weekend de princesse …

Dimanche matin, après un petit tour à la salle de sport (et oui quand même, nous n’avons pas fait QUE manger) suivi d’un délicieux petit déjeuner au lit (il fallait reprendre des forces après le sport), c’était déjà l’heure des adieux à mon lit d’amour et ma belle terrasse … Autant vous dire qu’habituellement le weekend passe vite mais alors là, bien plus que ça !  Aujourd’hui, beaucoup de nostalgie en revoyant toutes ces photos sous la grisaille parisienne … Ce qui est sur, c’est que San Sebastian est une ville magnifique et très agréable, mon petit doigt me dit que je reviendrais très prochainement pour en voir un peu plus.

Un immense merci à l’Hôtel Mari Cristina, au groupe Starwood France, ainsi qu’à Lauriane, la reine des croquettes, & Vanessa et Arantxa pour ce grand bol d’air frais à San Sebastian !

Rendez-vous en bas de l’article pour toutes les bonnes adresses ! 🙂

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSCCooking Class – San Sebastian Food

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSCDry Bar – Hôtel Maria Cristina

SONY DSC

SONY DSCRestaurant Arzak – Juan Mari

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Les adresses que nous avons testées  : 

  •  Zeruko (Rue Pescadería) : Pintxos à tester la hoguera, Hamburguesa de txipi, Tomatito, queso de tetilla
  • Gandarias (Rue 31 de Agosto) : Txuleta con patatas fritas (côtelette de boeuf avec frites), pimientos de piquillo
  • La Viña (Rue 31 de Agosto) :  Pour déguster la meilleure tarte fromage de la ville, une véritable tuerie !
  • Arzak (Av Alcalde Elósegui, 273)
  • Hôtel Maria Cristina (República Argentina Kalea, 4)

& d’autres bonnes adresses que nous n’avons pas eu le temps tester :

  • Nestor (Rue Pescadería) : Pintxos
  • Atari (à côté de l´église Santa María) : Pour le fameux gin tonic très célèbre de San Sebastian
  • Ganbara (Rue San Jerónimo) : Pintxos
  • Casa Urola (Fermin Calbetón street) : Pintxos à tester Vieira en salsa ajoblanco – Coquille avec de la crème et ail et Champiñones con espuma de patata – Champignon avec de la mousse de pomme de terre
  • Borda Berri (Rue Fermin Calbetón) : A tester le Rissotto de Idiazábal – Risotto du fromage Idiazábal et Pulpo con membrillo – Poulpe avec du coing
  • Sta Lucia (rue puerto) : Pour les fameux churros

Signature

2 Comments

Ma cure de justesse

Je commence à devenir adepte des cures jus, après YUMI et Nubio, j’ai testé il y a quelques jours les jus Justes, presseur de justesse. Je dois dire que depuis les fêtes, je n’ai pas vraiment repris une alimentation saine, et cette cure n’était donc pas du luxe ! ^^ Justes, c’est l’histoire de trois amis passionnés de nutrition et de diététique en manque de justesse et qui ont décidé de lancer leur marque de jus bio pressé à froid afin de préserver tous les enzymes, minéraux et vitamines des fruits et légumes. Leur promesse : “Faciliter le processus naturel de détoxification de l’organisme et permettre au corps de se sentir plus en forme.”

Justes s’adapte à vos besoins, en vous permettant de choisir entre trois programme (l’Actif, le Relax, le Robuste) ainsi que sa durée (1 à 5 jours). Il est également possible de créer son propre carton personnalisé de 8 jus.

Pour ma part, j’ai testé la cure Relax sur 2 jours. Celle-ci est composée de 4 jus de 50cL, 2 jus de 25cL, 1 grignotage et 1 infusion bio.

Parmi lesquels figurent les jus :

  • A temps : Epinard, fenouil,romaine, poire, menthe, chlorelle
  • Une mise à jour : lime, pomme, sirop d’érable, charbon végétale, eau minérale
  • Pas comme les autres : concombre, céleri, pomme, ananas, citron, persil, kale, gingembre
  • Un coup de poing : orange, carotte, piment de cayenne, graines de chia
  • Un grand cru : betterave, carotte, pomme, ananas, citron, gingembre
  • Le blanc : amande, datte, vanille, eau minérale, sirop d’érable

Le weekend était idéal pour faire cette pause. Etonnement , je n’ai vraiment pas ressenti la faim, on prend un snack toutes les deux heures et les jus contiennent 4 à 5kg de fruits et légumes ! Quelques coups de fatigue par moment mais j’ai réussi à maintenir mes cours de sport pendant les deux jours dont 1 cours de crossfit ! Bon , je n’ai peut être pas fait des miracles mais je me sentais en forme.

J’ai trouvé les jus vraiment doux et bien équilibrés. De quoi remettre mon corps à zéro ! Après deux jours je me suis senti e apaisée et dynamisée. Même si j’étais contente de pouvoir manger à nouveau du solide, cette cure m’a donné envie de boire plus de jus au quotidien ! Je vous livre quand même mes préférences : le coup de poing et le blanc !

Je vous invite à découvrir ces jus sur leur compte Instagram en attendant que leur site soit en ligne. Xx

justesparis_megandcook2 (1 sur 1) justesparis_megandcook3 (1 sur 1) justesparis_megandcook5 (1 sur 1) Signature

1 Comment

Salade de fleurs de brocolis au quinoa

Il y a quelque temps, j’ai fait la découverte des fleurs de brocolis lorsque je faisais mes courses au marché. En plus d’être naturellement belles, ces petites fleurs sont délicieuses ! Je les ai cuisiné en version salade, simple, mais avec une sauce cacahuète/coco qui pep’s le tout, vous m’en direz des nouvelles ! 🙂

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 150g de quinoa
  • 2 poignées fleurs de brocolis
  • 1 grosse poignée de noisettes
  • 1 orange sanguine
  • 1 cas d’huile de coco
  • 1 grosse càs de beurre de cacahuète
  • 2 càs de lait de coco
  • 1 càs de tamari (ou sauce soja)
  • 1 filet de jus de citron
  • sel, poivre

Commencer par faire bouillir une casserole d’eau. Laver et couper les pieds des fleurs de brocolis. Plonger les fleurs 4 minutes dans l’eau bouillante salée. Réserver.

Cuire le quinoa dans une grande casserole d’eau froide salée. A ébullition couvrir et compter 5 minutes. Egoutter et réserver.

Faire revenir les fleurs de brocolis dans une poêle avec l’huile de coco. Saler, poivrer et réserver.

Torréfier et concasser les noisettes. Couper l’orange en fines lamelles.

Préparer la sauce : mixer le beurre de cacahuète avec le lait de coco, le tamari et le jus de citron.

Mélanger le quinoa avec les fleurs de brocolis, les noisettes et les lamelles d’oranges. Ajouter la sauce. Salaire, poivrer. Bien mélanger, ajuster l’assaisonnement si besoin et laisser au frais jusqu’au moment de servir.saladebrocolis_megandcook4

Signature

7 Comments

Connexion

Entrez-ici vos informations pour vous connecter à votre compte.

Mot de passe perdu

Entrez votre email pour réinitialiser votre mot de passe.

Inscription

Je n'ai pas encore de compte :

J'ai déjà un compte :

Inscription

Un e-mail contenant votre mot de passe vous sera envoyé suite à votre inscription.