Rillettes de lapin à la ricotta

C’est déjà la rentrée ! L’été est tout de même passé à une allure folle, non ? Vous êtes partis un peu ? Ici c’était un petit break rapide puisque nous prenons nos vacances en novembre pour la Thaïlande !

Revenons à nos moutons, me revoilà avec ma 3ème recette pour l’Interprofession du Lapin et sa campagne “Le Lapin faites-vous remarquer“. Cette fois-ci, on parle apéro ! Parce que oui, la rentrée c’est bien mais c’est encore mieux quand on l’accompagne avec un petit verre et une tartine de rillettes non ?

Ingrédients :

  • 2 cuisses de lapin 
  • 4 râbles 
  • 2 oignons rouges 
  • 3 brins de sauge 
  • 1 citron confit 
  • 125 g ricotta 
  • 0,5 verre de vin blanc sec 
  • 0,5 verre d’eau 
  • Huile d’olive 
  • Sel, poivre

30mins

2h

Nombre de parts:

Faire revenir les morceaux de lapin dans une cocotte allant au four avec un peu d’huile d’olive.

Quand les morceaux sont dorés, ajoutez les oignons émincés, le citron confit coupé en dés, la sauge et un filet d’huile d’olive. Faire revenir 5 min, puis verser le vin et l’eau. Saler, poivrer et laisser mijoter pendant 2 h à feu doux. Si besoin, ajouter un peu d’eau à mi-cuisson.

Laisser tiédir puis dépiauter entièrement les morceaux de lapin en émiettant la chair avec les doigts. Mixer au robot avec le jus de la cocotte, la ricotta, du sel, du poivre et quelques brins de sauge. Réserver dans un bocal au frais. 

Servir à l’apéritif avec du pain frais.

Ajouter à ma liste
Lapin rillettes apéro styliste culinaire megandcook
Lapin rillettes apéro styliste culinaire megandcook

Des rillettes qui changent pour la rentrée !

Lapin rillettes apéro styliste culinaire megandcook
Lapin rillettes apéro styliste culinaire megandcook

Article réalisé en collaboration avec l’Interprofession du Lapin, le contenu et les opinions exprimés m’appartiennent.
« Il est remarquable, le patrimoine européen, le lapin faites-vous remarquer… »

1 Comment

Fondant au chocolat très fondant

Ce gâteau est complètement addictif (vos fesses ne me remercieront pas) ! Mon mec l’adore … et moi aussi d’ailleurs; si bien que lorsque l’envie nous prends, on se met aux fourneaux 23h pour le faire ! Ce qui est bien c’est qu’il demande que très peu d’ingrédients et qu’il peut être prêt en un rien de temps. Ce gâteau est une recette de famille, qui me vient de ma maman. Ici j’ai fait une petite variante en ajoutant des framboises, c’est un régal. Mais vous pouvez très bien le réaliser sans 😉

Ingrédients :

  • 150g de chocolat
  • 150g de beurre
  • 100g de sucre
  • 5 oeufs
  • 65g de farine
  • fruits rouges

10mins

6mins

Nombre de parts:

Faire fondre le beurre et le chocolat au bain marie.
Ajouter les oeufs un à un. Bien mélanger.
Ajouter le sucre puis la farine. Mélanger à nouveau.
Verser dans un moule beurré et fariné. Ajouter quelques fruits rouges si vous le souhaitez.
Enfourner pour 6 minutes à 220°C. Il faut que le gâteau soit encore coulant, mais pas trop. Il. va durcir à l’air libre.

Ajouter à ma liste

Un fondant au chocolat très fondant !

4 jours à Cascais

Il y a quelques temps, j’ai eu la chance de partir découvrir Cascais au Portugal, en bonne compagnie, avec mon acolyte Linda ! Si j’étais déjà allée à Lisbonne (cf l’un de mes premiers articles sur ce blog!!), je ne connaissais pas du tout la région. Cascais est une station balnéaire située au Portugal, à l’ouest de Lisbonne. Elle est notamment célèbre pour ses plages de sable et son port de plaisance animé. C’est aussi une ville très aimée des surfeurs ! Au cœur de la ville, on découvre un centre historique très charmant et typiquement portugais, avec de nombreux restaurants et boutiques. Sur le front de mer, on retrouve le port de pêche, un port de plaisance de luxe et un fort restauré qui abrite de nombreux artisans.


Avant de partir  : 


Monnaie : L’euro
Décalage horaire : -1h 
Document : Passeport ou Carte d’identité
Le climat : Cascais a des étés chauds et secs, des automnes et des printemps agréables et des hivers doux, mais éventuellement pluvieux. La meilleure période pour partir est à la fin du printemps et le début de l’automne.
Comment se déplacer : Nous avions sur place, à disposition une voiture de location. Si vous restez dans le centre, vous n’en aurez pas l’utilité. En revanche si vous voulez vadrouiller vous serez plus libre, notamment pour les plages ou pour visiter Sintra.

Où dormir ? 


Nous avons été logées au Sheraton. L’hôtel est un peu excentré du centre ville. Il est relativement calme au milieu de la pinède. C’est un hôtel assez familial, du moins il y avait beaucoup d’enfants en bas âge.

Le restaurant japonais de l’hôtel, Yakuza, tenu par le chef Olivier est un vrai régal ! Les poissons sont hyper frais et les plats délicieux !

Que faire à Cascais ?  


  • 1 – Visiter la ville à pied : Le meilleur moyen pour visiter une ville est de se perdre dans les rues. D’autant plus qu’elle n’est pas très grande, vous aurez vite fait le tour

    2 – Aller à la plage : Comme je le disais plus haut, Cascais est reconnue pour ses plages de sable blanc ; celle qu’on a préférée Praia do Guincho est très sauvage. Attention il y a beaucoup de vent, c’est le spot des surfeurs, donc difficile de rester à faire bronzette sur la serviette, sous risque de se prendre des rafales de sable ^^ Mais le cadre est magique. En remontant vous pouvez vous arrêter prendre un café à Duna da Cresmina, vous aurez une vue sublime

    3 – Aller voir le coucher de soleil à Boca do Inferno : C’est l’endroit à ne surtout pas manquer pour observer le coucher de soleil sur la mer

    4 – Faire une dégustation de vin chez Casal Santa Maria : Cet endroit était une ancienne ferme. On a eu la chance de faire une visite des vignes puis de déguster quelques uns de leurs vins. Grop coup de coeur pour le Chardonnay au petit goût fumé. Vous trouverez les tarifs juste ici.

    5 – Faire un tour en bateau avec Aquastart : On est parti 2h avec eux pour longer les côtes de Cascais, l’eau était plutôt froide mais c’était vraiment top !

    6 – Visiter le parc Marechal Carmona où se situe le musée des Beaux-Arts de Cascais, Condes de Castro Guimarães, avec une petite chapelle adjacente en azulejos, la Capela de São Sebastião.

    7 – Aller faire un tour à Sintra : accessible en 30 minutes en voiture. On n’a pas pu visiter beaucoup, du fait du manque de temps, mais si vous disposez d’une journée c’est parfait ! Attention, c’est assez compliqué de se garer là bas, si vous pouvez y aller en taxi c’est mieux.

    8 – Si vous passez à Sintra ne manquer pas Cabo da Roca : Il représente le point le plus occidental de l’Europe continentale. Jusqu’au 14e siècle on croyait que les rochers sauvages balayés en permanence par de forts vents, représentaient le bout du monde. Le paysage est spectaculaire et majestueux. Il a un petit air des 12 apostles sur la Great Ocean Road.

    9 – Partir une journée à Lisbonne en 30 minutes vous y êtes ! On en a profité pour flâner dans les rues, manger chez Prado Mercearia, acheter des Pastéis à Belem …


Que manger à Cascais ?


  • 1 – Manger une glace chez Santini’s : Où on a eu la chance de visiter les laboratoires. C’est un glacier très réputé et reconnu à Lisbonne, qui travaille uniquement avec des produits de saison, sans conservateurs ni additifs.

    2 – Manger face au port chez Reserva da villa : C’est l’un des plus récents restaurants de Cascais situé dans le centre Cascais dans la Guesthouse VillaCascais. Ici les vins sont à l’honneur et les plats sont inspirés par la gastronomie portugaise.La vue sur le port est sublime !

    3 – Manger vue sur l’eau chez Mar do Inferno : Un restaurant très réputé pour ses poissons, offrant une vue sublime sur l’océan

    4 – Goûter les Queijas de Sintra chez Piriquita : une spécialité à base de fromage, d’oeuf et cannelle !

Cascais, la douceur de vivre portugaise

Encore un grand merci à l’office de Tourisme de Cascais pour ce beau séjour !

La Rentrée des Vins avec la Grande Epicerie

Qui dit rentrée dit rentrée scolaire mais aussi rentrée des vins !

Du 11 septembre au 13 octobre, la Grande Epicerie de Paris organise sa rentrée des vins. À cette occasion, j’ai eu le plaisir de déguster une bouteille sélectionnée par le chef de cave en personne. En tant que grande fan de vin, je peux vous dire que j’étais plus que ravie.

J’ai reçu une bouteille de vin blanc issus de l’agriculture biologique; une bouteille de Sancerre du Domaine Vacheron provenant de la Vallée de la Loire. Pour la petite histoire, le sancerre est un vin d’appellation d’origine contrôlée produit dans les environs de Sancerre.

En bouche ça donne quoi ?
À la dégustation, on retrouve quelques notes d’agrumes, de fruits blanc, avec un aspect très doux en bouche.

Pour l’accompagner, j’ai opté pour quelques huîtres bien fraîches. (Je ne vous apprends rien en vous disant que le vin blanc s’accorde très bien avec l’huître !!). À ce propos, c’est assez dingue comme les goûts changent, il y a quelques années je ne pouvais pas manger une huître ! Et aujourd’hui j’en raffole … Comme on dit, il n’y a que les *** qui ne changent pas d’avis non ?
Parenthèse refermée, j’ai apporté une variante pour la dégustation de ces huîtres avec une sauce échalote, concombre, citron et vinaigre de vin. L’accord se marie très bien avec ce vin.

Si vous aussi vous êtes amateur de vin, vous pouvez profiter de la livraison standard en France offerte avec mon code promo MEGANDCOOK pour toute 1ère commande sur le site de La Grande Epicerie de Paris. Pour bénéficier de l’offre, connectez-vous à votre compte client ou créez un compte. L’offre est valable jusqu’au 13 Octobre.

Ingrédients :

  • 1 échalote
  • 1/3 de concombre
  • 1/2 jus de citron
  • 4 c.à.s de vinaigre de vin
  • quelques brins d’aneth
  • une douzaine d’huîtres

10mins

0mins

Nombre de d’huîtres :

Couper l’échalote et le concombre en fine brunoise.

Mélanger le jus de citron avec le concombre, l’échalote, le vinaigre de vin et l’aneth.

Déguster aussitôt avec des huîtres.

Ajouter à ma liste
Photographie culinaire - megandcook styliste
Photographie culinaire - megandcook styliste

La Rentrée des Vins avec la Grande Epicerie de Paris

Photographie culinaire - megandcook styliste
Photographie culinaire - megandcook styliste

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Article réalisé en collaboration avec La Grande Epicerie, le contenu et les opinions exprimés m’appartiennent.

Connexion

Entrez-ici vos informations pour vous connecter à votre compte.

Mot de passe perdu

Entrez votre email pour réinitialiser votre mot de passe.

Inscription

Je n'ai pas encore de compte :

J'ai déjà un compte :

Inscription

Un e-mail contenant votre mot de passe vous sera envoyé suite à votre inscription.