Nespresso s’invite chez les grands chefs

megandcook-georgesblanc-nespresso15-1-sur-1

Je suis une grand amatrice de café, je pense même que j’en bois un peu trop … Mais pour moi c’est un point fort dans un restaurant. On finit le repas par un café, et autant que le dessert, c’est un élément à ne pas négliger. Nespresso, petit à petit essaie d’instaurer une réelle éthique autour du café, au même point que le vin. Le café doit être pensé, réfléchi, dégusté, comme pour le vin. C’est dans cet optique que Nespresso vient de sortir deux nouveaux Grands Crus, spécialement imaginés pour la Haute Gastronomie : le Nepal Lamjung et le Kilimanjaro Peaberry, uniquement proposé dans les restaurants 2* et 3* Michelin. Pour l’occasion, j’ai eu le privilège de me rendre chez Georges Blanc à Vonnas, 3* Michelin pour la découverte du café dans la gastronomie française. Je ne connaissais pas encore ce restaurant, qui est le plus anciennement étoilé au monde, sans discontinuité depuis 1981, possédant encore trois étoiles. C’est donc dans une véritable Institution que s’est déroulée cette soirée.

Ce soir là nous avons enchaîné les plats, au menu :

Chaud et froid de Cuisses de Grenouilles au Safran du Bugey

Les Noix de St Jacques, la Courge Butternut et la Châtaigne dans une Citronnade marine au Miel de nos ruches

L’éclaté de Homard Bleu au Vin Jaune, Ravioles végétales à l’Ail Noir

Le Ris de Veau Fermier doré sur une Polenta aux Cèpes Sauce Grand Cru “Kilimandjaro Peaberry

Eventail de petites douceurs

Le Grain de Café vert “Nepal Lamjung”, glacé à la Menthe poivrée et Chocolat ambré

Un repas bien gourmand, où le café est allié avec subtilé à la gastronomie française.

Un grand merci à Nespresso, l’agence 14 Septembre, ainsi que le chef Georges Blanc pour cette délicieuse et chaleureuse soirée.

megandcook-georgesblanc-nespresso10-1-sur-1 megandcook-georgesblanc-nespresso5-1-sur-1 megandcook-georgesblanc-nespresso4-1-sur-1 megandcook-georgesblanc-nespresso2-2-1-sur-1 megandcook-georgesblanc-nespresso13-2-1-sur-1 megandcook-georgesblanc-nespresso7-1-sur-1signature-megandcook

4 Comments

Maison TroisGros – 3* Michelin

Au début du mois de juillet, j’ai eu l’immense plaisir de déjeuner à la Maison TroisGros, 3* Michelin à Roanne. J’ai été invité par l’équipe de Netflix, à l’occasion de la prochaine saison de Chef’s Table réalisée et produite par David Gelb.

Je ne sais pas si vous connaissez cette série mais je vous recommande vivement d’aller y jeter un oeil. Tout nouveau documentaire gastronomique, avec des épisodes d’une cinquantaine de minutes présentant un chef et son univers. Il ne s’agit pas de se contenter de leurs parcours, David Gelb va plus loin. On apprend les difficultés, l’expérience et leurs visions de la cuisine. Pour la troisième saison, David a misé sur une sélection de chefs purement français dont la Maison TroisGros.

Institution familiale depuis 1930, la Maison TroisGros, est une référence en terme de gastronomie française. Avant de déjeuner, nous avons eu la chance de pouvoir discuter avec Michel TroisGros, autour de sa cuisine et de sa maison.

Au début de l’aventure, il nous explique avoir dit non à Netflix. En effet, ce n’est pas un homme de la télé, et recevoir une équipe de tournage lorsqu’on est dans un quotidien “sous pression” est un peu difficile à gérer. Après avoir appréhender le projet, vu la qualité des épisodes et le talent de David, ils se sont lancés dans l’aventure, pour 10 jours de tournage.

Institution de père en fils, puisque depuis 1930 c’est une vraie maison familiale. Michel TroisGros nous explique l’influence de ses voyages, notamment au Japon, depuis qu’il est adolescent. Il a été imprégné à chacun de ces derniers, d’un unami, qu’on ne nommait pas à l’époque. Ce goût s’étant infiltré dans son palais, et peu à peu introduit dans sa façon de faire, et dans sa cuisine. Il souligne également l’influence de ses origines italiennes, de part sa mère, qu’il a reçu dans son éducation depuis tout petit.

En 2017, la Maison TroisGros opère un bouleversement dans la tradition puisqu’elle déménage dans un manoir doté d’un parc de 17 hectares à 10km de Roanne. Comme il nous l’explique, il faut croire en des signes positifs et être confiant en l’avenir. Ils veulent passer à autre chose, et seule, la cuisine ne suffira pas. Il y a des caps à passer dans une vie professionnelle. Ils ne partent pas très loin non plus, Roanne ville pour Roanne campagne, c’est donc la perspective d’un développement local, afin de renforcer leur base. Riche d’une certaine maturité, ce changement est un moyen d’initier le plaisir pour la famille mais aussi pour toute l’équipe de la maison. C’est donc une nouvelle dynamique pour cette institution familiale, plutôt que le ronronnement du quotidien.

Un immense merci à l’équipe de Netflix et David Gelb, pour ce délicieux et agréable moment. Chaque plat était assaisonné avec justesse et précision. Un grand bravo et un grand merci à Michel TroisGros et toute son équipe pour ce repas et cet accueil chaleureux.

Alors rendez-vous demain pour découvrir la nouvelle saison de Chef’s Table et les secrets de Michel TroisGros.

Maison TroisGros – 1 Place Jean Troisgros, 42300 Roanne / 04 77 71 66 97

megandcook_maisonTroisGros_1 (1 sur 1) megandcook_maisonTroisGros6 (1 sur 1) megandcook_maisonTroisGros10 (1 sur 1) megandcook_maisonTroisGros_3 (1 sur 1) megandcook_maisonTroisGros15 (1 sur 1) megandcook_maisonTroisGros19 (1 sur 1) megandcook_maisonTroisGros_2 (1 sur 1) megandcook_maisonTroisGros20 (1 sur 1) megandcook_maisonTroisGros21 (1 sur 1) megandcook_maisonTroisGros22 (1 sur 1) Signature

1 Comment

Un dîner au Cinq avec Christian Le Squer

megandcook_lecinq22 (1 sur 1)
Il y a déjà deux semaines, j’ai eu l’occasion de dîner au restaurant gastronomique du Georges V, 3 étoiles Michelin. Un moment inoubliable et fabuleux, que j’ai pu partager avec mon papa, de passage quelques jours à Paris. Je suis ravie d’avoir pu lui faire découvrir cet endroit magique, et de lui avoir fait profiter de ce moment exceptionnel. Mine de rien, on prend vite goût au service irréprochable d’un tel établissement. Le personnel est attentif à chaque petit détail, tout est minutieusement pensé. Le service irréprochable est d’ailleurs l’un des éléments principaux qui fait la réputation des hôtels Four Seasons dans le monde entier.

Le Cinq est le célèbre restaurant de l’hôtel Georges V du groupe Four Seasons dont Christian Le Squer est à la tête depuis 12 années. Créateur de saveurs et compositeurs de goûts, il définit sa cuisine comme étant constituée de “saveurs, concentrée et en mouvement”.

L’atmosphère du Cinq est majestueux et somptueux. Dans la salle, on découvre une décoration franco-anglaise avec un mobilier français alliant l’or et le gris, de grands miroirs qui participent à l’ambiance chaleureuse et intime.

Ce soir là nous avons pu déguster en entrée les langoustines bretonnes accompagnées d’une mayonnaise tiède, et galettes de sarrasin croquantes pour mon père, et les asperges vertes truffées, mousseline de Château-Chalon. Pour suivre, le bar de ligne, caviar et lait robot, plat signature du chef, et le homard bleu au naturel a séduit nos papilles. Avec un immense coup de cœur pour le homard, qui alliait truffe, crème, et vin jaune.

Un (petit) bout de fromage avant de terminer cette escale gourmande avec la fraises des baies, citron vert et coriandre, dessert que j’avais eu l’occasion de réaliser avec le chef pâtissier quelques jours avant, ainsi que le rafraîchi de chocolat noir, carambar aux éclats de cacahuètes grillées, une véritable petite tuerie en bouche. Et puisque qu’il nous restait (encore) une petite place, nous avons eu droit à des petits kouign aman, chocolat et nougat pour accompagner notre tisane digestive. Un somptueux diner rythmé par des saveurs exquises et très bien équilibrées, dont je garderai un souvenir inoubliable. Un sans faute du début jusqu’à la fin. Même le pain est a tomber par terre. Le Cinq est un des rares hôtels de Paris a avoir sa propre boulangerie. Je me souviens encore de ce pain parfaitement feuilleté, qui doit sûrement contenir autant de beurre qu’un croissant, mais qui était juste une pure tuerie !

Un immense merci à toute l’équipe du Cinq et du Four Seasons pour ce moment magique.

Pour information, la carte change à chaque saison et propose différentes options : un menu « Ballade Gourmande » en 9 plats à 310 €  pour le dîner, et un menu « Déjeuner Gourmand » en 4 plats à 145€ ou en 6 plats à 210€ est proposé pour le déjeuner.

megandcook_lecinq1-2 (1 sur 1) megandcook_lecinq4 (1 sur 1) megandcook_lecinq21-2 (1 sur 1) megandcook_lecinq3 (1 sur 1) megandcook_lecinq19 (1 sur 1) megandcook_lecinq17 (1 sur 1) megandcook_lecinq16 (1 sur 1) megandcook_lecinq15 (1 sur 1) megandcook_lecinq14 (1 sur 1) megandcook_lecinq12 (1 sur 1) megandcook_lecinq11 (1 sur 1) megandcook_lecinq10 (1 sur 1) megandcook_lecinq9-2 (1 sur 1) Signature

Connexion

Entrez-ici vos informations pour vous connecter à votre compte.

Mot de passe perdu

Entrez votre email pour réinitialiser votre mot de passe.

Inscription

Je n'ai pas encore de compte :

J'ai déjà un compte :

Inscription

Un e-mail contenant votre mot de passe vous sera envoyé suite à votre inscription.