Un weekend à Turin avec TGV INOUI

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance d’être invitée pour un weekend en Italie avec TGV INOUI pour découvrir la truffe d’Alba et la ville de Turin. Bon clairement je crois qu’on ne pouvait pas me faire plus plaisir ! J’adore l’Italie, et j’adore la truffe et je pense que je ne suis pas une exception !


Vendredi 13h30 rendez-vous à Paris Gare de Lyon pour retrouver mes acolytes du voyage : Juan Arbelaez chef colombien du restaurant Yaya, Froufrou, Plantxa, Levain, La Vida, et Maya; Rafael Gomes chef brésilien du restaurant Itacoa à Paris, et Loris Monteux Vidéaste . L’Italie est desservie en direct par TGV depuis décembre 2011 et propose de voyager de centre-ville de Paris jusqu’au centre-ville de Turin, notre destination pour le weekend. J’étais déjà partie à Turin il y a quelques mois, et je vous confirme que l’option TGV est la meilleure. Ce que j’aime avant tout, c’est le paysage tout le long du trajet, juste sublime ! Entre les différentes stations de ski et les Alpes éclairées par la lumière de fin de journée, c’est grandiose. 

Turin TGV Inoui
TGV Inoui meg

A bord, nous avons pu tester l’offre restauration à travers le bar mais également un service ambulant sur trolley. Si vous avez la chance de voyager en 1re, vous pouvez vous faire servir directement à votre siège.  Plus besoin de se déplacer, vous pouvez continuer de travailler tranquillement en attendant votre plat. D’ailleurs en parlant de travailler, toutes les places bénéficient d’une prise, ça c’est le plus et un autre point positif du TGV par rapport à l’avion.  Le seul hic pour moi, c’est le wifi qui n’est pas encore disponible. 

Au menu on mange quoi alors ? La carte du Caffé Centrale à bord offre une carte plaisir franco-italienne avec un esprit brasserie : des planches de charcuteries à partager, parfaites pour l’aperitivo, du risotto, des soupes bio, … Au menu, on n’a pas hésité à pimper  un peu les plats avec Juan … et oui un chef + une photographe, on ne pouvait pas résister. 

Turin TGV Inoui

À la découverte de Turin avec TGV Inoui

Turin TGV Inoui
meganearderighi-megandcook-TGVINOUI

A notre arrivée sur Turin, quelques minutes de taxi plus tard et nous posons nos valises à l’hôtel.

Samedi matin, réveil matinal mais pour la bonne cause !  Nous partons arpenter les rues de la ville sous un soleil éclatant. Nous en profitons pour nous arrêter et grignoter quelques spécialités locales. Et le hasard nous a conduit dans une pizzeria qui ne paye pas de mine à première vue, mais s’est avérée délicieuse : La Pinseria. Ce sont les premiers à faire une pâte à base de farine de riz et de soja, très légère et croustillante.

meganearderighi-megandcook-74
meganearderighi-megandcook-72
meganearderighi-megandcook-40

Nous partons ensuite en direction d’Alba pour aller à la chasse aux truffes depuis La Morra Serradenari avec Carlo, en pleine forêt, suivie d’une dégustation des vins du vignoble. Un début de journée plus que parfait ! La truffe d’Alba a vraiment une odeur puissante. C’est envoûtant et magnifique ! 

meganearderighi-megandcook-42
meganearderighi-megandcook-34
meganearderighi-megandcook-28
meganearderighi-megandcook-24
meganearderighi-megandcook-20
meganearderighi-megandcook-33
meganearderighi-megandcook-32
meganearderighi-megandcook-37

Dimanche matin, après une bonne nuit pour récupérer de cette première journée,  nous partons en direction du marché aux truffes d’Alba, pour la 88ème édition. C’est assez impressionnant de voir toutes ces truffes, je dois dire. Les prix montent assez vite, mais nous n’avons pas pu résister à quelques petits plaisirs…

meganearderighi-megandcook-69
meganearderighi-megandcook-68
meganearderighi-megandcook-63
meganearderighi-megandcook-62
meganearderighi-megandcook-61
meganearderighi-megandcook-59
meganearderighi-megandcook-58

Pour le déjeuner nous avons trouvé un superbe spot. Si vous êtes dans la région, évitez de manger à Alba qui est très touristique ;  préférez la Morra. Nous avons déjeuné au restaurant Bovio, avec un menu 100% truffe blanche. Nous avons passé un délicieux moment. Le cadre est vraiment incroyable. Si vous avez de la chance vous mangerez face à une vue magnifique. Nous étions pour notre part à côté de la cheminée. N’oubliez surtout pas de réserver, le restaurant est très prisé. 

meganearderighi-megandcook-43
meganearderighi-megandcook-44
meganearderighi-megandcook-49
meganearderighi-megandcook-51
meganearderighi-megandcook-55
meganearderighi-megandcook-56
meganearderighi-megandcook-46

Un café ristretto, puis direction la gare de Turin pour reprendre le TGV après ces 2 journées gourmandes et enrichissantes.

Merci TGV INOUI pour l’invitation et ce beau weekend.

Rendez-vous sur mon compte Instagram pour une belle surprise :  un aller-retour en TGV en 1re classe pour 2 personnes sur les destinations desservies en direct en Italie à gagner ! 


Article réalisé en collaboration avec TGV Inoui, le contenu et les opinions exprimés m’appartiennent.

Carnet de voyage – Islande PART II

meganearderighi-megandcook-islande22

Hello à tous, on se retrouve aujourd’hui pour la suite de notre voyage en Islande !

JOUR 3

Après un copieux petit déjeuner, mention spéciale pour les gaufres au sirop d’érable , nous reprenons la route en direction de Seljalandsfoss, notre première “vraie” cascade.

C’est la première fois que nous nous confrontons à la foule, tout en restant raisonnable bien sûr mais jusqu’à présent nous avions eu l’impression d’être seuls au monde !

Cette cascade de plus de 65 mètres de haut est vraiment impressionnante. Vous pourrez même passer derrière. Attention, ça mouille !! Malgré la grisaille, on en prend plein les yeux (et les cheveux !!).
meganearderighi-megandcook-islande-116meganearderighi-megandcook-islande-118meganearderighi-megandcook-islande-121meganearderighi-megandcook-islande-123meganearderighi-megandcook-islande-124

On continue avec une mini randonnée pour ce rendre à Seljavallalaug, la première piscine municipale d’Islande nichée au coeur des montagnes.

Il faut tourner à gauche sur la route 242, vers Raufarfell lorsque l’on se trouve sur la route numéro 1 en direction de Skogafoss. Il faut ensuite continuer tout droit jusqu’à la piscine de Seljavellir et s’arrêter sur son parking. Il faut marcher en direction du Nord et de la montagne pendant un peu moins de 15 minutes pour arriver jusqu’au bassin. La marche est très facile, vous devez simplement traverser un ruisseau à un moment donné, mais rien de bien compliqué.

Seljavallalaug a été construite en 1923. C’est la plus ancienne piscine du pays. Vous pouvez vous changer directement sur place. L’eau est à 36° environ et le bassin est alimenté par la source chaude qui coule le long d’Eyjafjallajökull, le célèbre volcan Islandais.

meganearderighi-megandcook-islande-128meganearderighi-megandcook-islande-138

On continue la route, avec une deuxième cascade située à quelques pas, celle de Skógafoss se trouvant sur la rivière Skógá. Elle est encore plus belle, je crois que c’est celle que j’ai préféré.

meganearderighi-megandcook-islande26meganearderighi-megandcook-islande-143meganearderighi-megandcook-islande-145

En repartant, ne manquez surtout pas le délicieux Fish and Chips du food truck de Mia’s Country Van (16€ la grosse assiette mais c’est un vrai délice).

meganearderighi-megandcook-islande-149

Le ventre bien rempli, nous prenons la direction du Glacier de Sólheimajökull, un glacier d’une dizaine de kilomètres de longueur constituant une langue glaciaire du Mýrdalsjökull. Il est situé à proximité du volcan-glacier Eyjafjallajökull. C’est aussi pour cela qu’il n’est plus aussi blanc qu’on pourrait l’imaginer, il a été recouvert de cendre noire à la suite de la dernière éruption du volcan en 2010.  C’est l’un des paysages que j’ai préféré. Toute cette glace et ces couleurs, c’est juste sublime.

meganearderighi-megandcook-islande27meganearderighi-megandcook-islande-153meganearderighi-megandcook-islande-160meganearderighi-megandcook-islande-165meganearderighi-megandcook-islande-161meganearderighi-megandcook-islande-162

Nous continuons ensuite en direction de Reynisfjara Beach, la plage de sable noir la plus connue d’Islande, située dans la ville de Vik. En 1991, celle-ci avait été nommée dans le top 10 des plages non-tropicales les plus belles du monde. La grisaille nous a empêché d’en profiter pleinement, mais sous le ciel bleu (si ça arrive ^^), cela doit être magnifique.

meganearderighi-megandcook-islande-166meganearderighi-megandcook-islande-170meganearderighi-megandcook-islande-171

La seule erreur de ce séjour que nous avons pu faire a été de réserver les logements en amont. C’est ce que nous avions lu dans plusieurslivres, mais nous avons joué la sécurité ! Et de ce côté-là, les hôtels / bed&breakfast étaient vraiment hors de prix. Nous avons quand même  trouvé un “compromis” avec l’hôtel de Fosshotel Núpar. Honnêtement, si nous avions pu prévoir que nous annulerions la fin de notre parcours en raison du temps (Hofn pour la fête de la langouste, et Jökulsárlón, la lagune glaciaire à la limite du parc national de Vatnajökull) et que nous n’avions pas réservé, nous aurions repris la route pour trouver un logement  moins onéreux. Le rapport qualité / prix ici n’est vraiment pas bon du tout. L’hôtel était bien mais hors de prix pour les prestations, mais nous n’avions pas vraiment le choix …

La journée avait été intense et nous avons donc dîné au restaurant de l’hôtel (cher mais tout même bon, bien que pas très local), avant de nous écrouler !

JOUR 4

Nous prenons la route de bonne heure, car nous avons une longue route devant nous pour retourner sur nos pas. Plus que deux jours avant de la fin du voyage, on continue de s’émerveiller à chaque seconde, même si le temps n’est toujours pas au rendez-vous.

meganearderighi-megandcook-islande34

Direction le cercle d’Or ! Premier stop à Gullfoss, une succession de deux chutes d’eau d’Islande situées sur la rivière Hvítá . Si vous avez de la chance vous pourrez apercevoir un joli arc-en-ciel. Ces chutes ont un débit  énorme de 140 m3/s en moyenne et une dimension de 70 mètres de largeur par 32 mètres de hauteur, c’est impressionnant !

meganearderighi-megandcook-islande29meganearderighi-megandcook-islande31meganearderighi-megandcook-islande30meganearderighi-megandcook-islande33

Nous roulons encore quelques minutes plus loin par Geysir : un endroit où l’on peut observer de nombreux geyser.  Geysir est le nom du plus gros geyser présent sur le site, mais qui est aujourd’hui inactif. Seul un geyser, le Strokkur, est actuellement en activité, mais cela change régulièrement en fonction de l’activité sismique. Il jaillit environ toutes les 58 minutes à une hauteur  variable pouvant atteindre 6-10 mètres parfois.

meganearderighi-megandcook-islande-194meganearderighi-megandcook-islande-195meganearderighi-megandcook-islande-191meganearderighi-megandcook-islande-184

La route, ça creuse ! Une petite pause déjeuner s’impose, et nous faisons étape dans une Ferme restaurant Efstidalur II – Kaffihús/ísbúð . L’endroit était vraiment chouette et les burgers délicieux. On s’est laissé tenter par une glace au lait de vache. Pour ne rien vous cacher certains parfums avaient un goût assez prononcé de “vache”, choisissez bien ^^

meganearderighi-megandcook-islande-197meganearderighi-megandcook-islande-198

Nous voilà prêts à reprendre la route en direction du Thingvellir National Park ,un parc classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il repose sur une grosse faille qui s’agrandit tous les ans de quelques millimètres.  Au delà de l’histoire forte de ce parc, le cadre est magnifique. L’eau qui coule à l’intérieur est tellement pure que vous verrez le fond à plusieurs mètres de profondeur.

meganearderighi-megandcook-islande35meganearderighi-megandcook-islande37meganearderighi-megandcook-islande38meganearderighi-megandcook-islande41meganearderighi-megandcook-islande40meganearderighi-megandcook-islande44meganearderighi-megandcook-islande47meganearderighi-megandcook-islande48

Avant de rejoindre notre dernière guest-house, nous faisons un arrêt à Kerið, un cratère formé par un volcan. Ce cratère est immense, avec un lac au fond. L’eau est toujours très bleue, c’est magnifique.

meganearderighi-megandcook-islande50meganearderighi-megandcook-islande-228

On passe la dernière nuit à la Skyr GuestHouse. J’avais trouvé ce logement par hasard, et c’est un vrai coup de coeur, l’endroit est trop mignon ! Et le restaurant, délicieux. Si vous êtes de passage dans le coin, je vous le recommande vivement !

Les prix restent tout de même assez élevés, nous avions donc opté pour une chambre simple avec salle de bain et WC séparés. Et sincèrement tout était très propre.

meganearderighi-megandcook-islande-237meganearderighi-megandcook-islande-233meganearderighi-megandcook-islande-239

JOUR 5

Nous voilà arrivés à notre dernier jour en Islande, le coeur bien serré. Les journées bien que longues, passent trop vites ! Direction Reykjavik. Au programme, ballade, shopping, découverte. A peine arrivés, on s’arrête dans une délicieuse boulangerie que je vous recommande : Brauð & Co. Les roulés à la cannelle sont à tomber !!

meganearderighi-megandcook-islande-242meganearderighi-megandcook-islande-243meganearderighi-megandcook-islande-247meganearderighi-megandcook-islande-259

Nous avions une grosse journée devant nous puisque nous n’avions pas réservé de logement pour le soir. Les vols retour étant très très tôt, et vu le prix des hôtels, nous préférions profiter la ville pleinement.

Nous avons donc consacré une partie de la journée au musée Nationale de l’Islande, pour en savoir plus sur l’histoire du pays, avant de se restaurer dans un restaurant typique Icelandic Street Food : le premier fats-food en Islande avec une menu traditionnel islandais. Ici vous trouverez une espèce de brandade islandaise, ainsi qu’une soupe d’agneau ou de crevettes. Le plus, c’est que vous pouvez recommander à volonté si vous finissez votre assiette 🙂

meganearderighi-megandcook-islande-248meganearderighi-megandcook-islande-249meganearderighi-megandcook-islande-250

Un petit tour dans la ville pour profiter de nos dernières heures islandaises. On hésite à aller voir les baleines en bateau mais la mer était trop déchaînée et on nous l’a fortement déconseillé.

Nous avons failli  rester plus longtemps, et changer nos billets retours. Puis même faire un saut au Groenland , mais finalement la voie de la raison l’a emportée …  Nous reviendrons par ici très vite, ça c’est certain !

Si on conseille ce voyage ? Plus que ça même !  Et pour ceux qui projette de partir, vous pouvez retrouver notre itinéraire sur cette MAP.

A très vite pour de nouvelles aventures !

monogramme-bleu-HD

4 Comments

Carnet de voyage – Islande PART I

meganearderighi-megandcook-islande23

L’Islande m’a toujours fait rêver ! Depuis longtemps, j’ai envie de découvrir ces pays du Nord, tellement différents de notre environnement habituel. Nous avions failli partir en Novembre, il y a quelques années avec mon frère, mais “les tempêtes de neige” annoncées sur certains articles de blog nous ont refroidis !

Cette année, pour Noël, j’ai déniché des billets relativement raisonnables pour partir en juin avec WowAir. C’est un voyage dont on parlait beaucoup avec mon copain ces derniers temps. Il ne m’a suffi que de quelques secondes pour valider la réservation. Le plus drôle, c’est qu’il a failli m’offrir la même chose … (on aurait été bien avec 4 billets pour l’Islande ^^).

Nous avons donc eu 6 mois pour bien préparer nos 5 jours islandais. Location de voiture, logement, itinéraire, …. Vous trouverez d’ailleurs ci-dessous notre parcours détaillé.

Ce qu’il faut savoir avant de partir  :

Comment se rendre en Islande ?

Depuis Lyon, vous trouverez des vols direct : Lyon-Reykjavik. 4h de vol et vous voilà arrivés ! Nous avons pris pour la première fois,  la compagnie WowAir et tout s’est très bien passé. Les sièges sont justes un peu « raides », mais au prix des billets, il n’y a rien à dire.

Point météo et décalage horaire

L’avantage de partir en été, c’est qu’il fait jour quasiment tout le temps. Fin juin, quand nous sommes partis, nous avions a peu près 3/4h de nuit. C’est assez étrange les premiers jours, mais on s’y fait très rapidement.

Les températures moyennes sont comprises entre 8°C et 13°C avec tout de même beaucoup de pluie et de vent, selon les années.

Nous n’avons pas eu beaucoup de chance de ce côté là, car nous avons eu 5 jours de pluie mais aussi beaucoup de brume. C’est loin de faire rêver comme ça mais nous avons quand même pu en profiter et en prendre réellement plein la vue !

En été, vous avez 2 heures de décalage par rapport à la France.

Côté budget

La vie en Islande est vraiment très chère. Rien qu’en réservant les logements, vous comprendrez vite … et alors au restaurant n’en parlons pas ^^

Nous avions opté pour des bed&breakfast, le road trip en tente, ce n’est pas pour nous, surtout avec un temps pareil. On était content d’être au chaud dans un bon lit le soir ! Alors tant pis, nous avons payé sans doute plus cher, mais le confort avant tout. Vous trouverez tous les liens de nos logements un peu plus bas.

Pour vous faire une idée, nous en avons eu pour 950€/personne vol compris pour 5 jours. On ne s’est pas privé, mais nous n’avons pas fait de folie non plus.

Ce qu’il faut mettre dans sa valise 

J’avais opté, en prenant les billets, pour une valise cabine + une en soute. Le temps étant très changeant, je ne voulais pas qu’on soit limité au niveau des vêtements. Mais globalement, nous avions emporté beaucoup trop de choses.

A prendre avec vous en juin :

  • un manteau chaud (j’avais pris une doudoune)
  • un coupe-vent
  • un k-way / parapluie
  • des t-shirts thermiques
  • des t-shirts manches longues
  • un gros pull en laine
  • des grosses chaussettes
  • un legging thermique
  • un pantalon pour marcher
  • des chaussures de marche imperméables
  • un masque de sommeil
  • gants et bonnets
  • des tongs pour le Blue Lagoon
  • & un maillot de bain !

Notre itinéraire  

meganearderighi-megandcook-islande3

JOUR 1

Départ 12H15 de Lyon, arrivée 14h15 à l’aéroport de Keflavik. Nous voilà fraîchement débarqués en Islande.

On file récupérer notre voiture louée avant le départ chez Blue Rental Car. On c’était renseigné et en été on nous avait dit que le 4×4 n’était pas indispensable. On a donc opté pour une Toyota Aygo. Mais un conseil, si vous voulez plus de confort, et être serein, privilégiez le 4×4, même en été !

Voiture récupérée, on file direction le Blue Lagoon. Situé à seulement quelques kilomètres de l’aéroport, c’est LE lieu à ne pas manquer. Rien de mieux après le voyage que de se relaxer dans les eaux bleues turquoises de cette station thermale située au milieu d’un champ de lave . Je vous conseille de réserver vos places en amont sur leur site . On a payé environ 80€ par personne. Le prix peut paraître un peu cher mais honnêtement vous ne le regretterez pas. On est arrivé là bas vers 16h, et nous en avons profité jusqu’a 18h30. C’était la bonne heure, car ce jour là nous n’avons pas eu beaucoup de monde. La foule arrive souvent plus tard, en fin de journée.

Relaxation faite, nous rejoignons notre Bed&Breakfast situé à 15 minutes de là, à Grindavik. Il était parfait, très propre, et agréable. On a payé 146€ la nuit, ce qui reste assez cher mais raisonnable comparé à d’autres logements ^^

Nous avons ensuite suivi les conseils de notre hôte, pour dîner , au Fish House, où nous étions seuls au monde. Personne à table ! Ce qu’il faut savoir, c’est que les Islandais mangent assez tôt. On est arrivés vers 21h autant vous dire que nous n’avons pas été dérangés. Burger pour monsieur (très local ^^) et soupe de langoustines pour moi, qui était délicieuse.

Avant de rentrer se coucher, une petite promenade s’impose pour découvrir les alentours de la ville. L’avantage d’avoir le jour encore à 22h !

meganearderighi-megandcook-islande8 meganearderighi-megandcook-islande9
meganearderighi-megandcook-islande6 meganearderighi-megandcook-islande-22 meganearderighi-megandcook-islande-1 meganearderighi-megandcook-islande-34 meganearderighi-megandcook-islande-33

JOUR 2

Jour d’anniversaire, je ne peux rêver mieux comme endroit pour fêter cette année de plus. Nous prenons le temps d’un réveil en douceur, car la journée n’est pas très chargée, mais elle commence sous la grisaille et la pluie.  Après un bon petit déjeuner, on enfile pull, doudoune, et chaussettes pour se mettre en route à la découverte du pays. On part en direction Krysuvikurberg, une falaise réputée pour les colonies d’oiseaux qui y nichent. On est tout de suite frappés par l’immensité des paysages et la beauté de la nature. Et surtout, on n’est pas gêné par les bouchons.

meganearderighi-megandcook-islande10 meganearderighi-megandcook-islande11 meganearderighi-megandcook-islande15 meganearderighi-megandcook-islande-44

Puis nous reprenons la route, direction Krisuvik, dont l’un des principaux centres d’intérêt est la zone géothermique de Seltún. Nous tentons un arrêt au lac de Kleifarvatn. Mais impossible d’apercevoir quoique ce soit avec le temps avec toute cette brume !

Arrivés à Seltún (et toujours sous la brume), nous parvenons quand même à distinguer de nombreuses fumerolles ( de la boue en ébullition)et le sol est comme recouvert de peinture.  Spectacle incroyable ! Puis La pluie se joint de nouveau à notre périple …

meganearderighi-megandcook-islande-60 meganearderighi-megandcook-islande-61 meganearderighi-megandcook-islande-63 meganearderighi-megandcook-islande-69 meganearderighi-megandcook-islande-71 meganearderighi-megandcook-islande-74

Direction la ville de Hveragerði, pour rejoindre les « Hot Spring Area » où l’on peut goûter du pain traditionnel cuit dans la lave ! Celui-ci est cuit avec la chaleur de la terre des volcans tout comme les œufs, cuits dans l’eau bouillante des volcans. Le pain à un goût de pain d’épice, c’est délicieux.

meganearderighi-megandcook-islande-84 meganearderighi-megandcook-islande-85

Pas très loin de la ville, vous pouvez continuer la route Breidamork jusqu’au chemin allant vers Hengladalir pour découvrir des sources d’eau chaude qui dévalent des montagnes. Nous avions encore de la route jusqu’à notre prochain hôtel donc nous ne l’avons pas fait, mais il paraît que c’est incroyable !

En revanche, sur la route, on s’est arrêté à la cascade de Urridafoss.  Pas prévu sur notre itinéraire, mais en Islande il ne faut pas hésiter à sortir des sentiers battus, et poussez votre curiosité un peu partout. C’est comme ça que nous avons rencontré 2 pêcheurs de saumon !

meganearderighi-megandcook-islande17 meganearderighi-megandcook-islande19meganearderighi-megandcook-islande-89

Pour notre 2ème nuit, nous avons eu la chance d’être invités à l’hôtel Ranga, qui bénéficie d’un emplacement idyllique à proximité de la rivière à saumon Rangá, à Hella. Décorées de manière personnalisée, les chambres offrent une vue imprenable sur les environs, notamment le volcan Hekla et le bord de la rivière. Vous pourrez également observé le volcan Eyjafjallajökull depuis le restaurant  tout en dégustant une cuisine gastronomique locale aux accents nordiques. Il faut noter que tous les produits frais sont issus de l’agriculture biologique. Ce soir au menu, nous avons dégusté :

  • Fish en Chips revisité pour monsieur en entrée et un saumon saumuré au citron, oeufs de truite fumée, vinaigrette au fenouil et jaune d’oeuf pour moi
  • Filet de boeuf braisé, purée de pomme de terre, champignons et betterave et des langoustines grillées pour moi
  • Fondant au chocolat et un dessert à la rhubarbe et crème de gingembre

Un vrai bonheur gustatif !

A noter que l’hôtel dispose également de jaccuzzi extérieurs .. 🙂

meganearderighi-megandcook-islande-99 meganearderighi-megandcook-islande-97 meganearderighi-megandcook-islande-109 meganearderighi-megandcook-islande-100 meganearderighi-megandcook-islande-92 meganearderighi-megandcook-islande20 meganearderighi-megandcook-islande21 meganearderighi-megandcook-islande-106 meganearderighi-megandcook-islande-110

On se retrouve très rapidement pour la suite du voyage !

monogramme-bleu-HD

8 Comments

3 jours à San Francisco

meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-188meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-184meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-189meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-175meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-103meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-32meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-31

If you’re going to San Francisco … Dur de revenir à la réalité après un voyage improbable en Californie en plein mois de Janvier. Comme certains ont pu suivre sur Instagram, j’ai eu la chance d’être invitée par l’Office de Tourisme pour découvrir la ville de San Francisco pendant trois jours. Une grande première en Californie pour moi.

Comment se rendre à San Francisco ?

Depuis Paris, les vols sont directs. Nous avons eu la chance de voyager une nouvelle fois avec Air France. Rien à dire, l’accueil et le service sont toujours parfaits. 11h de vol pour l’aller avec deux repas + une collation. Nous avons pu déguster un menu à la carte, cette fois-ci ce n’était pas celui de Jean Imbert, mais le menu signé Lenôtre. Un vrai délice ! Pour information, les menus à la carte sont disponibles sur les vol long courrier en cabines Economy et Premium Economy. Ce jour là au menu :

  • Assortiment d’antipasti
  • Merlu en croûte d’herbes sauce à la citronnelle, mélange de légumes
  • Cantal, gravillon de raisin, jeunes pousses d’épinards
  • Entremet citron, noisette

Le menu était délicieux et très léger, ce qui est appréciable lorsque l’on a un si grand vol, pour éviter d’être trop balonnée !

Menu à la carte Lenôtre : 28€ ou 8 500 Miles Flying Blue

meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-3 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-198 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-4

Point météo et décalage horaire

Le climat à San Francisco peut être caractérisé de méditerranéen puisque à la fois les températures hivernales les pluies rappellent le climat méditerranéen, mais l’été est anormalement frais, à cause du courant froid qui coule le long de la côte de la Californie et des brouillards qui se forment dans la baie de San Francisco, qui en été fonctionne comme un climatiseur naturel pour la ville et les zones environnantes.

De notre côté nous avons eu beaucoup de chance au niveau du temps puisque nous avons eu 3 jours de soleil, et très peu de vent.

Côté décalage horaire, il faut compter -9h en hiver par rapport à Paris. Dur dur le premier jour, et un réveil vers 4h tous les matins ^^

Le séjour et mes bonnes adresses à San Francisco 

Durant le séjour, nous avons logé à l’hôtel Méridien, situé dans le quartier du Financial District, autrement dit, le quartier des affaires. La chambre était juste gigantesque ! A l’image des Etats-Unis me direz vous. Nous n’avons pas pu tester le petit déjeuner, et je n’ai pas eu la force de tester la salle de sport non plus ^^

meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-38 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-40

Revenons à nos moutons … La Californie du Nord est l’une des régions des Etats-Unis où l’on mange très bien. Il s’agit comme en France de gastronomie et de vrais gourmets, les vins californiens en prime pour accompagner les mets. San Francisco est la ville des Etats-Unis où l’on compte le plus de restaurants par habitant ! Vous aurez donc l’embarras du choix, et la qualité est au rendez-vous

Les ingrédients sont produits localement et majoritairement issus de l’agriculture biologique. San Francisco est le temple de la healthy food. Mais pas que !  L’offre culinaire de la région est très diversifiée grâce au brassage ethnique de l’immigration. Vous trouverez d’excellents restaurants chinois, japonais, vietnamien, Mexicain, …

Parmi les adresses chouchou du séjour, notamment à l’heure du petit déjeuner :

Outerlandssitué dans le quartier Outer Sunset, non loin de la mer, ce resto à la déco brute et bien soignée est une véritable pépite ! Nous avons eu la chance de goûter pas mal de plats de la carte, mais mon best seller restera la tartine à la purée d’amandes ainsi que la gaufre au lait ribot. Un pur délice ! Je voudrais la même chose tous les matins …

meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-14 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-46 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-47 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-9 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-12 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-15 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-11
meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-21 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-22 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-23 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-24 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-19
meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-28

Tartine Manufactury : a peine rentrée dans ce lieu baigné de lumière, on sent l’odeur du pain chaud qui sort du four. Ici les tartines sont maîtres, mais pas que ! Le granola est une tuerie. Un petit conseil, arrivez tôt, car comme la plupart des restaurants à San Francisco,  les resto sont souvent blindés.  Alors n’hésitez pas à vous lever tôt, un bon petit déjeuner, ça se mérite !

meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-153 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-152 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-155 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-151 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-162 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-168 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-170 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-174

Le deuxième jour nous avons eu droit à un food tour, une première pour moi et croyez moi, c’est bien trop chouette de pouvoir goûter à plein de produits . Nous avons rencontré notre guide au Ferry Building, un ancien terminal de ferries, qui est aujourd’hui la destination des gourmands et des curieux, qui se précipitent sur les étales de poissons frais, sirotent un thé ou achètent une poterie.

meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-125 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-132 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-137 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-140 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-128 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-148 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-146

Ici un enchaînement de douceurs et de bonnes choses : tarte aux pommes, cheesecake sucré aux champignons, le meilleur chili du monde, une glace au peanut butter de chez Humphry Slocombe.

Bien sûr nous n’avons pas fait que manger là bas, même si cela occupait une bonne partie de nos journées … ^^

Nous avons eu droit à toute l’histoire du fameux Summer Lover dans le quartier de Haight-Ashbury avec Gilles, un guide français qui s’est implanté à SF et qui propose des visites guidées à pied, à la journée ou demi-journée. N’hésitez pas à faire un tour sur son site pour en savoir plus. Je vous le conseille vivement.

meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-84 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-83 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-80

Pour le côté culturel, San Francisco est également bien sûr connue pour la célèbre prison d’Alcatraz, qui est située sur une île dans la baie de San Francisco. C’est un véritable moment d’histoire, et la visite vaut le détour.

meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-120 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-122 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-124 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-113 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-114 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-110

Ce fut court mais intense, San Francisco, que tu es belle, j’ai déjà hâte de revenir tester toutes les adresses repérées !

Pour retrouver nos adresses repérées mais pas testées, faute de temps, durant le séjour je vous conseille d’aller faire un tour sur le compte Mapstr d’Emilie qui avait bien travaillé avant le séjour … 😉  A très vite pour de belles recettes Xx 

meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-97 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-101 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-107 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-67 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-61 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-60 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-73 meganearderighi-megandcook-sanfrancisco-75

signature-megandcook

2 Comments

Vérone avec Giovanni Rana

meganearderighi-megandcook-giovannirana72Il y a quelques semaines je me suis rendue pour la première fois en Italie. En tant que fan de pizzas, pâtes et mozzarella je ne pouvais qu’être ravie !

J’ai été invitée par Giovanni Rana dans la région de Vénétie pour découvrir l’univers de ce temple de la tortellini et raviolis.

L’entreprise de Giovanni a grandi et évolué très rapidement pour devenir une référence en Italie au même titre que le pape ! Oui oui …

Les produits utilisés pour la fabrication sont de qualité et très contrôlés. C’est la première fois que je visitais une entreprise agroalimentaire, donc je ne peux comparer, mais je peux vous assurer que c’était assez impressionnant ! Et c’est toujours très intéressant de voir l’envers du décor.

Au cours de ces trois jours aux alentours de Vérone, nous avons donc rencontré monsieur Giovanni Rana en personne mais également son fils, qui reprend les rênes de l’entreprise, ainsiqu’Antonella, sa belle-fille, qui a une place très importante dans l’entreprise. C’est un peu son bras droit. Nous avons assisté à des dîners incroyables ! Je pense que la balance était moins ravie de ce côté là …  Bon, entre nous, j’adore les pâtes mais j’étais quand même bien contente de rentrer me faire une cure de légumes et fruits ^^ La salade était une denrée rare pendant le séjour …

Nous avons donc (beaucoup) mangé mais nous avonségalement pu assister à une pasta Class avec Antonella. Je n’ai qu’une hâte : refaire des pâtes fraîches très vite à la maison. Et aussi atelier / workshop stylisme et photo culinaire dans une des maisons de la famille Rana : la maison San Vigilio, et avec toute la vaisselle et le linge d’ Antonella. Le cadre de travail était incroyable, face au lac, avec des produits de fou !

De mon côté j’ai réalisé une recette pas vraiment de saison … mais quand j’ai vu les fleurs de courgettes je n’ai pas pu résister…  Au menu, spaghettonis aux fleurs de courgettes, petits pois, ricotta, parmesan, speck et citron. Je vous laisse jeter un œil au résultat sur les photos 😉

Apres ça, nous avons eu la chance de faire un tour en bateau sur le lac de Garde. Je pense que les photos parlent d’elles-mêmes … c’était juste magnifique en fin de journée.

Je suis ravie d’avoir enfin pu voir un petit bout d’Italie. Tout ça m’a donné envie de re pointer le bout de mon nez par ici rapidement !
Merci à toute l’équipe Giovanni Rana ainsi qu’à Roberta et Elise; et tous les supers copains de voyage ! (Edda, Pascale, Céline, Floriane, Stephanie et Hugues, Dorian, et Hervé).
meganearderighi-megandcook-giovannirana6 meganearderighi-megandcook-giovannirana9 meganearderighi-megandcook-giovannirana11 meganearderighi-megandcook-giovannirana12meganearderighi-megandcook-giovannirana1_2 meganearderighi-megandcook-giovannirana14 meganearderighi-megandcook-giovannirana70 meganearderighi-megandcook-giovannirana20 meganearderighi-megandcook-giovannirana28 meganearderighi-megandcook-giovannirana18 meganearderighi-megandcook-giovannirana132 meganearderighi-megandcook-giovannirana86 meganearderighi-megandcook-giovannirana7é meganearderighi-megandcook-giovannirana80 meganearderighi-megandcook-giovannirana81 meganearderighi-megandcook-giovannirana82 meganearderighi-megandcook-giovannirana84 meganearderighi-megandcook-giovannirana85 meganearderighi-megandcook-giovannirana90_2 meganearderighi-megandcook-giovannirana107 meganearderighi-megandcook-giovannirana34_é meganearderighi-megandcook-giovannirana127 meganearderighi-megandcook-giovannirana121 meganearderighi-megandcook-giovannirana124 meganearderighi-megandcook-giovannirana129 meganearderighi-megandcook-giovannirana137 signature-megandcook
1 Comment

Une semaine à Montréal

megandcook-montreal-10 megandcook-montreal-48 megandcook-montreal-183 megandcook-montreal-185 megandcook-montreal-47 megandcook-montreal-49 megandcook-montreal-50 megandcook-montreal-42 megandcook-montreal-25 megandcook-montreal-15 megandcook-montreal-5 megandcook-montreal-85 megandcook-montreal-82 megandcook-montreal-77 megandcook-montreal-74 megandcook-montreal-156 megandcook-montreal-4' megandcook-montreal-6 megandcook-montreal-170_2 megandcook-montreal-140 megandcook-montreal-59 megandcook-montreal-62 megandcook-montreal-60 megandcook-montreal-58 megandcook-montreal-45 megandcook-montreal-165 megandcook-montreal-150 megandcook-montreal-135 megandcook-montreal-134 megandcook-montreal-2 megandcook-montreal-123 megandcook-montreal-88 megandcook-montreal-87 megandcook-montreal-92 megandcook-montreal-95 megandcook-montreal-94 megandcook-montreal-66 megandcook-montreal-64 megandcook-montreal-57 megandcook-montreal-54 megandcook-montreal-38 megandcook-montreal-21 megandcook-montreal-17 megandcook-montreal-34 megandcook-montreal-8 megandcook-montreal-68 megandcook-montreal-70 megandcook-montreal-109 megandcook-montreal-101 megandcook-montreal-102 megandcook-montreal-113 megandcook-montreal-110 megandcook-montreal-127 megandcook-montreal-129 megandcook-montreal-155 megandcook-montreal-9 megandcook-montreal-141 megandcook-montreal-144 megandcook-montreal-146 megandcook-montreal-121 megandcook-montreal-179 megandcook-montreal-178 megandcook-montreal-160 megandcook-montreal-159 megandcook-montreal-32 megandcook-montreal-11 megandcook-montreal-3-2

Il y a quelques semaines j’ai eu la chance de partir une semaine à Montréal pour rendre visite à Ben, qui a gagné le concours du 375e anniversaire de la ville en tant qu’ambassadeur. Cela faisait un moment que j’avais envie de découvrir cette destination, à force de voir passer les jolies photos de Sarah, que j’avais rencontrée à bordeaux il y a deux ans de cela. C’était donc aussi l’occasion de se retrouver autour d’un bon dîner et de (quelques) verres de vins , joie ! Estelle nous a rejoint pour deux jours, et j’ai également retrouvé ma Caro de la guinguette. Un belle semaine bien remplie en somme !

Pour le voyage, j’ai eu le plaisir de voler une nouvelle fois avec Air France dans le tout nouveau Boeing 787 qui offre de nombreuses nouveautés comme les toutes dernières cabines de voyage, une connexion wifi, des ambiances lumineuses adaptées aux phases de vol, mais aussi des hublots plus grands et équipés d’un système électronique d’obturation de la lumière (j’ai trouvé ça vraiment génial, et bien plus pratique que les « rideaux » que vous devez baisser).

J’ai eu la chance de tester la cabine Business à l’aller sur le vol Lyon-Paris. Le vol est assez court, mais cela m’a permis de voir les différentes fonctions et le confort du siège qui devient un véritable lit de 2 mètres une fois déplié.

Pour la suite du voyage j’étais en classe éco, et je peux vous dire que même ici le confort est vraiment top. J’ai pu comparer notamment avec mon long vol de retour depuis l’Australie il y a quelques mois. Cela n’a rien à voir. On n’est vraiment pas à l’étroit, et  sur les « longs » courriers c’est très appréciable.

A l’aller, j’ai également pu découvrir la nouvelle collaboration avec Jean Imbert. Vous vous souvenez peut-être de mon voyage l’année passée de 36h à NY avec lui. L’opération a été renouvelée, du fait de son succès. Jean Imbert a donc réalisé un nouveau menu qui est un vrai délice. J’ai pu déguster en plein vol  :

  • Mozzarella di bufala, quinoa bio, poires
  • Boeuf confit sauce teriyaki, carottes jaunes, brocolis
  • Chèvre, abricot, sarrasin
  • Le sablé aux agrumes de Joséphine, crème au citron bio (mon coup de coeur ! très fin et léger pour finir le repas)

C’est vraiment appréciable de déguster un bon repas, surtout sur les longs courriers. J’ai une nouvelle fois été comblée. Le menu “Le marché de Jean Imbert” est disponible sur tous les vols long-courriers pour lesquels un repas chaud est proposé au départ de Paris. Il est à réserver avant le vol pour 21 euros ou 7 000 Miles Flying Blue.

Revenons à Montréal. Cette ville est vraiment un petit havre de paix où il fait bon vivre. La chose qui m’a le plus marquée, c’est la gentillesse des gens, et le peu de monde dans les rues (enfin quand je dis peu, vous ne trouverez pas de grosses foules comme à Paris, du moins pas à la période où j’ étais présente). C’est un vrai plaisir d’arpenter les rues là- bas !

Voilà 5 bonnes raisons de se rendre à Montréal en juin :

1 – Profiter du soleil et du beau temps pour se balader dans le parc du Mont Royal, l’un des espaces les plus verts les plus importants de la ville

2 – Flâner dans les ruelles à vélo, et se perdre dans les quartiers – regarder et admirer les façades des jolies maisons Montréalaises

3 – Tester tous les coffee shop de la ville, et profiter de leur terrasse. Car oui en plus d’être beaux, leurs cafés sont délicieux

4 – Marcher le long du Vieux-Port et déguster un Lobster Roll face au fleuve Saint-Laurent

5 – Redécouvrir les marchés publics, notamment le marché Jean Talon qui, dès le mois de mai, s’ouvre sur l’extérieur et accueille bien plus de marchands locaux

Je n’ai pas pu faire le jardin botanique, mais il  vaut le détour. Malheureusement l’exposition avec les papillons était terminée. Mais si vous avez un peu de temps, je vous le recommande fortement.

Côté food et bonnes adresses j’ai été agréablement surprise par la qualité de tout ce que j’ai pu manger. Je ne m’y attendais vraiment pas, et c’est un pur bonheur ! Voici donc de quoi vous régaler pendant votre séjour. Ma liste était très longue avant de partir, malheureusement il n’y a que trois repas dans la journée ^^

Coffee shop / lunch :

  • Café Larue&Fils244 Rue de Castelnau E, Montréal, QC H2R 1P5, Canada
  •  Butterblume5836 Boul St-Laurent, Montréal, QC H2T 1T3, Canada
  • Cafe Parvis : 433 Rue Mayor, Montréal, QC H3A, Canada
  • Darling (bar également) : 4328 Boul St-Laurent, Canada
  • Café monopole (leur cookies sont une petite tuerie !) : 782 Rue Wellington, Montréal, QC H3C 2M8, Canada
  • Café Replika (bis, les cookies sont déments!!) : 252 Rue Rachel E, Montréal, QC H2W 1E5, Canada
  • Café pista : 500 Rue Beaubien E, Montréal, QC H2S 1S5, Canada
  • Café TommyBritish Empire Building, 200 Rue Notre-Dame Ouest, Montréal, QC H2Y 1T3, Canada
  • Olive et gourmando : 351 Rue Saint-Paul O, Montréal, QC H2Y 2A7, Canada
  • St Viateur (bagels) : 263 Rue Saint Viateur O, Montréal, QC H2V 1Y1, Canada
  • Fairmount bagel : 74 Avenue Fairmount O, Montréal, QC H2T 2M2, Canada

Pour le brunch :

  • Larry’s (pour l’apero également)  : 9 Fairmount Ave E, Montreal, QC H2T, Canada

Pour le goûter :

  • Boulangerie Guillaume : 5134 Boul St-Laurent, Montréal, QC H2T 1R8, Canada
  • La diperie (pour goûter les glaces molles typiques de Montréal) : 68 Ave des Pins E, Montréal, QC H2W 1N5, Canada

Pour dîner :

  • Bar henrietta (tapas) : 115 Avenue Laurier O, Montréal, QC H2T 2N6, Canada
  • Le Vin Papillon (tapas) : 2519 Rue Notre-Dame Ouest, Montréal, QC H3J 1N4, Canada
  • Muvbox (lobster roll) : Rue de la Commune E, Montréal, QC, Canada
  • Restaurant Mai Xian Yuang (dumpling) : 1082 Boul St-Laurent, Montréal, QC H2Z 1J5, Canada

Pour boire un verre en rooftop :

  • Terrasse sur l’Auberge : 97 Rue de la Commune E, Montréal, QC H2Y 1J1, Canada

Pour se balader :

  • Marché Jean Talon : 7070 Avenue Henri-Julien, Montréal, QC H2S 3S3, Canada
  • Marché Atwater : 138 Avenue Atwater, Montréal, QC H4C 2H6, Canada
  • Le canal de Lachine
  • Le parc du Mont Royal

Et pour finir, une petit vidéo pour se souvenir de tous ces beaux moments …

Un grand merci à Air France, ainsi que la Boutique RP pour avoir contribuer à ce voyage – Et à mon Ben pour son accueil et la découverte de cette ville incroyable !

signature-megandcook

5 Comments

Adsum FarmHouse


megancook-GOR-158

Pendant mon séjour à Melbourne, je me suis rendue prêt de Daylesford à une heure de la ville pour partager pendant une semaine, la vie d’une famille australienne à Adsum FarmHouse. Je suis partie avec Irene, que j’ai rencontré au détour d’un post Facebook et avec qui nous avons passé de très bons moments. Durant cette semaine, je me suis amusée à faire un reportage photos lifestyle , et j’avais envie de partager tout ça avec vous .

Edward et Fiona habite à Glenlyon depuis plusieurs années, avec leurs deux filles Mila et Sierra. Ici tout est fait maison et organic : cornichons, tomates, laitues, mûres, myrtilles, et j’en passe. La vie de fermier n’est pas de tout repos. Pendant une semaine nous avons vécu au rythme de la ferme, et ce métier est un vrai métier de passion. Croyez-moi on est loin des quelques tomates plantées dans son jardin … Mais cette expérience a été très enrichissante. Cuisiner avec les légumes du potager est un vrai bonheur. Ma ratatouille avait une toute autre saveur, j’en rêve encore.

Un soir, Irene nous a fait un atelier dumpling maison, c’est un vrai délice. Je me suis découvert une nouvelle passion – et j’ai hâte de pouvoir en refaire chez moi !

Se retrouver en plein milieu de la campagne australienne c’est aussi apercevoir l’une des araignées des plus meurtrière d’Australie (très rassurée j’étais) mais aussi avoir la chance de croiser la route de kangourous … et ça, ça n’a pas de prix 🙂

Merci encore à Edward et Fiona pour cette semaine et ces beaux moments partagés à leurs côtés. Si vous êtes dans le coin, et que vous souhaitez leur rendre visite vous pouvez les retrouver sur  helpX ou bien Airbnb. A très vite Xx

Adsum FarmHouse

23 Dysart St, Glenlyon VIC 3461

megancook-GOR-105 megancook-GOR-104 megancook-GOR-100 megancook-GOR-118 megancook-GOR-126 megancook-GOR-128 megancook-GOR-129 megancook-GOR-131 megancook-GOR-137 megancook-GOR-139 megancook-GOR-174 megancook-GOR-154 megancook-GOR-185 megancook-GOR-160 megancook-GOR-182 megancook-GOR-178 megancook-GOR-180 megancook-GOR-172 megancook-GOR-193 megancook-GOR-217 megancook-GOR-196 megancook-GOR-197 megancook-GOR-227 megancook-GOR-230 megancook-GOR-234 megancook-GOR-235 megancook-GOR-237 megancook-GOR-249 megancook-GOR-258 megancook-GOR-263 megancook-GOR-241 megancook-GOR-268 megancook-GOR-269 megancook-GOR-270-2 megancook-GOR-170 megancook-GOR-273 megancook-GOR-284 megancook-GOR-285-2 megancook-GOR-289 megancook-GOR-300 megancook-GOR-301-2©Irene

megancook-GOR-301-3megancook-GOR-297 megancook-GOR-294 megancook-GOR-301-6 megancook-GOR-301-17 megancook-GOR-301-11 megancook-GOR-301-8 megancook-GOR-301-22 megancook-GOR-301-23 megancook-GOR-301-30 megancook-GOR-301-32 megancook-GOR-301-38 megancook-GOR-301-46 megancook-GOR-301-41 megancook-GOR-301-55 megancook-GOR-301-59 megancook-GOR-301-66 megancook-GOR-301-63 megancook-GOR-301-70 megancook-GOR-301-72 megancook-GOR-301-74 megancook-GOR-301-77 megancook-GOR-301-131 megancook-GOR-301-127 megancook-GOR-301-78-2 megancook-GOR-301-95 megancook-GOR-301-97 megancook-GOR-301-98 megancook-GOR-301-102signature-megandcook

8 Comments

2 semaines à Bali #2

megancook-bali-88

Me voilà avec la deuxième partie de ce magnifique voyage à Bali. Nous avons été moinsgâtées par le temps cette fois-ci. La saison des pluies porte bien son nom … Donc oui clairement, si vous avez le choix, évitez le mois de janvier/février pour venir ici, car quand il pleut, il n’y a strictement rien à faire …

__________________________________________________

UBUD BISMA EIGHT

__________________________________________________

Après une journée plutôt périlleuse, qui aura commencé par notre montée sur le Mont Batur sous la pluie et sans lever de soleil,  nous arrivons enfin dans notre deuxième hôtel, le Bisma Eight, situé à Ubud, mais plus proche du centre cette fois-ci.

L’hôtel a ouvert ses portes récemment, en 2015 au beau milieu des rizières et des collines verdoyantes d’Ubud. Au programme piscine à débordement à température régulée, bar à ambiance tropicale, jardin, cuisine de folie, spa, cours de yoga, … Entre tradition balinaise et mélange contemporain, le design de l’hôtel est sublime.

Ici la gastronomie est un art, et c’est l’une des priorités de l’hôtel qui dispose de son proprepotager bio, The Gardens, que nous n’avons pas eu la chance de visiter malheureusement à cause du temps.

Le chef  Ben McRae apporte à l’hôtel 18ans de son expérience assez diverse dans les plus grandes institutions. Il a notamment travaillé à l’Issaya Group en Thaïlande et Igacu à Auckland.

Nous avons dormi dans l’une des suites de l’hôtel, la Forest Suite, qui propose un luxe irréprochable : grande baignoire japonaise en bois, ainsi qu’une terrasse sur la forêt. Un coup de coeur, pour ce havre de paix en plein coeur de la nature. Nos deux jours ici auront été plutôt détendus, en raison de la pluie, qui a limité nos déplacements. J’ai même pu faire un petit séjour à la salle de sport, et croyez moi, depuis deux semaines ça ne faisait pas de mal ! Nous avons également pu profiter des activités gratuites auxquelles vous avez droit avec la réservation de votre chambre :

  • un cours de cuisine avec le chef où nous avons pu découvrir les plats typiques indonésiens, j’ai hâte de pouvoir refaire les recettes !
  • ainsi qu’un cours de yoga pour se mettre en forme de bon matin 🙂

Mon gros coup de coeur ira au petit déjeuner, incroyablement beau et bon. Ce granola … Croyez-moi j’en rêve encore !

Un grand merci à toute l’équipe du Bisma Eight pour son accueil chaleureux !

Après deux nuits passées ici, il est déjà temps de repartir direction Sanur .

Jalan Bisma, Ubud, Bali

E-mail: info@bisma-eight.com

+62 361 4792888

megancook-bali-100 megancook-bali-101 megancook-bali-102 megancook-bali-98-2 megancook-bali-104 megancook-bali-105 megancook-bali-109 megancook-bali-111 megancook-bali-112 megancook-bali-107 megancook-bali-113 IMG_5762 megancook-bali-128 megancook-bali-131 megancook-bali-133 megancook-bali-135-2 megancook-bali-141 megancook-bali-82 megancook-bali-90 megancook-bali-87 IMG_6006 IMG_6007 megancook-bali-119 megancook-bali-122 megancook-bali-123 megancook-bali-146 megancook-bali-144 megancook-bali-142 megancook-bali-118 megancook-bali-121

__________________________________________________

SANUR

__________________________________________________

Nous avions prévu de nous rendre sur les îles Gili, et pour cela il vous faut prendre un “fast boat”, une navette qui vous conduit jusqu’aux îles. C’est pour cette raison que nous avions loué une deuxième villa avec Abritel à Sanur pour pouvoir prendre le bateau depuis le port. Finalement Romain, notre hôte de notre première villa, a effectué une réservation pour nous, pour que ce soit plus simple avec Semaya (800 000 rupies aller-retour/personne incluant les transports jusqu’au port, soit environ 55€) et celui-ci partait de Padang Bai …

Pas de chance, mais nous en profitons donc pour découvrir la ville. A notre arrivée à la villa, encore de la pluie, mais l’immensité de celle-ci nous fait vite oublier le mauvais temps ! C’est incroyable et décoré avec goût, on regrette de ne pas pouvoir profiter de la piscine ni même de rester plus longtemps ici … Je vous laisse juger par vous-même avec les photos. Nous profitons d’une éclaircie pour partir découvrir les ruelles de la ville. Pas mal de magasin, mais plus calme que Semyniak. Mon amie étant malade depuis déjà deux jours nous ne nous éternisons pas et rentrons tranquillement à la villa, avant notre départ le lendemain pour les îles. Je me couche en entendant la pluie tomber et en espérant que cela cesse …

Andari Villa

Jalan Gunung Sari 10B, Sanur Kauh, Denpasar Selatan, Bali, Sanur, Bali, Indonesia, 80227

megancook-bali-234 megancook-bali-236 megancook-bali-237 megancook-bali-239 megancook-bali-240 megancook-bali-242 megancook-bali-245 megancook-bali-246 megancook-bali-248-2 megancook-bali-249 megancook-bali-251 megancook-bali-258 megancook-bali-259 megancook-bali-263

__________________________________________________

GILI TRAWANGAN – LE PIRATE BEACH CLUB

__________________________________________________

Réveillées par la pluie, le soleil n’est donc pas encore au rendez-vous. On s’apprête à rejoindre notre navette qui nous emmène à Padang Bai pour prendre notre fast boat direction les îles. On arrive sur place vers 8h30, pour enfin apercevoir un ciel un peu moins capricieux et quelques éclaircies. Le bateau était censé partir à 9h15, après plus d’une heure et demi d’attente nous prenons la mer vers 10h40 … ! Je crois que le mot ponctualité n’existe définitivement pas ici. Ne soyez pas pressé, nous avons passé la matinée à attendre (le taxi, la navette, le bateau, …).

Pour les sensibles, la mer est tout de même bien agitée pendant le trajet, personne n’a été malade mais prévoyez vos médicaments en cas de mal de mer, ça bouge ! Nous voilàarrivées à Gili Trawangan aux alentours de 12h (comptez environ 1h30 de navigation), la plus grande des 3 îles au large de Lombok. Ici pas de voiture, vous vous déplacez uniquement en calèche ou bien à vélo. Très réputée pour son côté festif, Gili Trawagan à tout de même un côté très reposant et relaxant.

Avec nos grosses valises, nous avons été obligées de prendre une calèche car notre hôtel n’était pas à côté du port et avec les routes en terre et les flaques d’eau pas facile de se déplacer … Autre conseil pour la prochaine fois, on oubliera la valise ! Vraiment trop encombrant, mais sachant que je partais en Australie directement après je n’ai pas eu vraiment le choix.

Après 15minutes de calèche traversant d’énormes flaques d’eau, nous avons bien cru qu’on allait y passer, nous voilà arrivées au Pirate Beach Club. Situé à 2km du centre, cet hôtel propose des petits bungalows tout mignons, décorés simplement, bénéficiant d’un hamac et de matelas pour chiller sur la terrasse. L’hôtel dispose également de deux piscines et d’un restaurant en plein air face à la mer. La carte est vraiment top et les plats sont tous aussi délicieux les uns que les autres. Le Pirate vous prête également des vélos qui vous permettront de faire le tour de l’île en 30 minutes à peine.

A notre arrivée nous avons eu droit à une grosse averse qui s’est calmée au fil de l’après-midi. Nous en avons profité pour nous détendre face à la mer et profiter de la plage. Ici sable blanc et eau turquoise sont au rendez-vous. Un vrai paradis …

L’heure du coucher de soleil approche, et miracle, une éclaircie ! Nous avons droit à un paysage magnifique, qui change d’une minute à l’autre, une vraie féérie ! Nous n’aurons donc pas tout perdu … 🙂

Le lendemain,grosse surprise, et journée bien ensoleillée dès le réveil, pas une goutte de pluie, enfin ! On en a donc profité pour faire du snorkeling. L’hôtel nous avait booké 2 places avec l’agence Lombok Dive, nous avons payé 350 000rupies soit environ 25euros chacune avec le transport compris. De plus, nous étions juste toutes les deux avec le guide, bonheur. Nous avons vu deux tortues sur notre route, nous ne pouvions pas rêver mieux.

A notre retour à l’hôtel, le soleil est toujours présent, on décide donc de louer deux vélos (ceux de l’hôtel étant déjà tous pris) pour aller manger à The Banyan Tree . Un resto vraiment chouette qui propose des buddha et sushis bowls, pudding de chia, smoothies bowls, raw cakes, bliss bowls etc …  On continue ensuite notre petit tour jusqu’à l’hôtel pour espérer revoir le même coucher de soleil que la veille  mais la pluie est de nouveau au rendez-vous … Nous rentrons nous mettre à l’abri et préparons nos valises pour partir le lendemain.

A Gili, nous avons trouvé les gens adorables ! Et à l’hotel le staff était vraiment d’une gentillesse incroyable.  Je vous recommande vivement ce petit havre de paix. La prochaine fois je resterai plus longtemps, c’est sur !

Nous reprenons la route direction Seminyak pour notre dernière journée et nuit à Bali … Levée 8h, rendez-vous au port à 10h où nous attendons le bateau plus de 3h … pour ensuite avoir une traversée des plus horribles qu’il soit ! J’ai cru que nous n’allions pas survivre, je crois que vous ne pouvez même pas imaginer … 3h de bateau au lieu d’une heure et demi. Donc pour les âmes sensibles, je le répète prenez bien vos médicaments ! Nous arrivons enfin à Padang Bai à 16h où nous prenons un taxi direction notre hôtel, le Golden Tulip Devins. Nous avions trouvé une offre sur Booking avec suite + jaccuzzi pour un prix très raisonnable. Pour cette dernière nuit nous voulions être à l’aise et pas très loin de l’aéroport pour le lendemain. Après deux heures de taxi nous voilà arrivées, un room service et au lit, car bien fatiguées du voyage. Nous n’avions pas vraiment pris en compte les temps de trajets dans notre programme sur les deux semaines et au final nous avons tout de même perdu pas mal de temps. Donc gardez-le bien en tête pour articuler vos journées. Je ne sais pas si je vous recommanderais cet hôtel, qui malgré tout, est un peu vieillot ! Mais nous avons tout de même très bien dormi !

Dernière journée balinaise, on en profite pour faire un peu de shopping puis direction le Potato Head Beach Club où nous avons eu de la place cette fois-ci, pour chiller un peu avant notre vol du soir à 23h15.

Ces deux semaines sont passées à une vitesse folle. Ce voyage, malgré la pluie restera un souvenir mémorable. J’aimerais vraiment revenir pour découvrir les paysages en saison sèche et en profiter d’avantages.

C’est ici que se termine ce voyage, je m’apprête maintenant à entamer un nouvelle page de ma vie, où rien n’est encore écrit.  A très vite pour de nouvelles aventures … Xx

megancook-bali-265 megancook-bali-267 megancook-bali-270 megancook-bali-274 megancook-bali-269 megancook-bali-279
megancook-bali-281 megancook-bali-283 megancook-bali-293 megancook-bali-290 megancook-bali-287 megancook-bali-286 megancook-bali-285 megancook-bali-311 megancook-bali-322 megancook-bali-324 megancook-bali-332
megancook-bali-335 megancook-bali-334 megancook-bali-344 megancook-bali-347 megancook-bali-348 megancook-bali-350 megancook-bali-352 megancook-bali-353 megancook-bali-355 megancook-bali-364 megancook-bali-361 megancook-bali-369

DCIM100GOPRO

megancook-bali-391 megancook-bali-409 megancook-bali-411

Mes bonnes adresses à Gili Trawangan  : 

Le Pirate Beach Club : Jl. Gili Trawangan, 83352 Gili Trawangan, Indonésie

The Banyan Tree : Jalan Pantai Gili Trawangan, Gili Indah, Pemenang, Kabupaten Lombok Utara, Nusa Tenggara Bar. 83352, Indonésie

 Mes bonnes adresses à Seminyak  : 
Golden Tulip Devins : Jalan Petitenget, Komplex Villa Kendal No. 35, Seminyak, 80361, Indonésie
Potato Head Beach Club : Jl. Petitenget No.51B, Kerobokan Kelod, Kuta Utara, Kabupaten Badung, Bali 80361, Indonésie

megancook-bali -13 megancook-bali -14 megancook-bali -15 megancook-bali-5 megancook-bali-1 megancook-bali-7 megancook-bali-8

 A RETENIR : 
  • Pour mon prochain voyage à Bali, j’oublie la valise – préférez un gros sac à dos ou alors une toute petite valise, beaucoup plus pratique pour les déplacements 😉
  • Je passerai simplement 1-2 jours dans le sud, et visiterai plus longtemps les îles Gili notamment Gili Air et retournerai sur Ubud, coup de coeur du voyage
  • Et enfin, j’oublierai la saison des pluies !
  • N’hésitez pas si vous avez besoin d’informations supplémentaires, envoyez moi un message ou écrivez moi en commentaires 😉

signature-megandcook

2 Comments

2 semaines à Bali #1

megancook-bali-49

A l’heure où je vous écris, j’ai quitté Bali mais aussi mon nid douillet, et mon train train quotidien pour l’inconnu à l’autre bout du monde. Avec des débuts qui s’avèrent, pas aussi faciles qu’espérés. Mais ça je vous en reparlerai.

Avant de mon plonger dans la vie Australienne, nous avons profité de la route pour nous arrêter deux semaines à Bali avec une amie. Cela faisait déjà un petit moment que j’avais envie de visiter l’île. Voilà donc un petit résumé de notre parcours sur place 🙂

Comment se rendre à Bali ?

Depuis Lyon c’est simple. Encore une fois j’ai voyagé avec Emirates, nous voulions privilégié le confort pour un si long voyage. Pour un peu plus de 700euros et 18h de vol avec une escale à Dubaï, nous voilà arrivées au paradis. Mais si vous fouillez un peu vous pouvez trouver moins cher avec d’autres compagnies 😉

Point météo et décalage horaire

Étant située près de l’équateur, dans une région tropicale, Bali n’a que deux saisons qui s’harmonisent et s’équilibrent.

Saison sèche : de mai à octobre. Ça n’empêche pas quelques jours de pluie ici ou là. Évitez les hordes de touristes en préférant Bali en mai, septembre ou octobre.

Saison pluvieuse : de novembre à avril.

La meilleure période pour aller à Bali est la saison sèche, située entre avril et octobre.  Nous n’avions pas trop réfléchi quand nous avons pris nos billets,  la première semaine à été plutôt ensoleillée et nous avons pu bien en profiter. En revanche à Ubud ce fût le vrai déluge … Donc un conseil, si vous avez le choix, ne venez pas pendant la saison des pluies, qui porte bien son nom ! ^^

La température moyenne est de 26 °C. Bali dispose d’un climat idéal. La température est agréable quasiment tout le temps, avec tout de même un fort taux d’humidité.

A savoir

  • Uber existe à Bali, si comme nous vous n’êtes pas très friand du scooter ça vous aidera grandement ! Téléchargez l’application GRAB 😉
  • Au restaurant les taxes ne sont pas toujours comprises, pensez y avant de vous installer pour ne pas avoir de surprises au moment de payer
  • La plupart des lieux à visiter sont payants, parfois même les plages, ce n’est jamais bien cher, voir pas cher du tout, mais il est bon de le savoir
  • Il n’y a pas de paludisme sur l’île. Côté médicaments pensez juste à prendre les “classiques” (doliprane, etc) ainsi qu’un spray pour les moustiques. Après, personnellement je fais maintenant très attention quand je pars dans ce genre de pays car j’ai été malade pendant 2 semaines suite à mon voyage en Inde. J’ai enchaîné les médecins et les analyses sans savoir ce que j’avais, a être pliée en deux comme jamais. Sûrement des bactéries ou autres, donc maintenant j’oublie un peu les fruits/crudités avec la peau ainsi que les jus de fruits, et surtout pas d’eau qui ne sort pas d’une bouteille !
  • La monnaie locale est la Rupie Indonésienne
  • A Bali, il ne faut pas hésiter à négocier : taxi, activités … car vous pouvez facilement vous faire avoir et ils savent bien y faire 😉

__________________________________________________

LE SUD DE BALI / SEMINYAK – JIMBARAN – KUTA – ULUWATU

__________________________________________________

Quelques minutes de retard, 22h30 nous voilà arrivées sur l’île après ce long voyage. Pour les 5 premiers jours, et histoire de se remettre du décalage horaire nous avions décidé de rester dans le sud de Bali. Nous avons loué une villa toute mignonne avec Abritel qui se situait à Seminyak, à 900mètres de la plage. Un vrai bonheur ! Romain, notre hôte, a été adorable et très présent tout au long du séjour. La villa était très agréable et soigneusement décorée. Pour en revenir à Abritel, qui fait partie du groupe HomeAway, c’est un site delocation de vacances, partout dans le monde, allant des villas, aux chalets, aux maisons de campagne. J’avais d’ailleurs utilisé leurs services il y a quelques années, avec mes parents pour une maison dans le Sud de la France.

Le premier jour, après une longue nuit (réveil à 11h) nous avons visité la plage de Serangan, LE spot de surf de Bali. La plage n’est pas l’une des plus belles, mais si vous voulez vous essayer au surf, c’est l’endroit idéal ! Attention, le chemin est plutôt périlleux pour y arriver ^^ Juste avant nous avions déjeuné près de la maison chez HoneyBees, un resto très simple et très bien pour le midi. J’ai pu dégusté mon premier Mie Goreng, le plat typique balinais : des nouilles sautées au poulet et légumes, servies avec un œuf au plat et des chips de crabes … mmmh un délice.

Le lendemain, journée un peu plus off pour moi car j’ai été malade (déjà …). Journée repos pour reprendre de plus belle pour le troisième jour.

Pour être honnête, ne restez pas 5 jours à Seminyak, c’est beaucoup trop. Hormis les plages et la fête, il n’y a pas grand chose à faire … Le troisième jour nous sommes parties à pied  le long de la plage. Nous avons déjeuné au Warung PanTaï Batu , un restaurant face à la mer que Romain nous avait conseillé. Très bon et vraiment pas cher. Vous trouverez de tout. De mon côté j’ai opté pour le curry de légumes végétarien avec un riz blanc. Le soleil n’était pas vraiment au rendez-vous, malgré la chaleur, le ciel était très gris. Nous voulions aller au Potato Beach Club, qui nous avait été vivement conseillé. Mais faute de places, (pensez a réserver le matin, le lieu vaut vraiment le détour ! ) nous avons bu un verre au Ku De Ta juste à côté, un autre bar ambiance “chill&relax”. Pour le sunset, ce ne sera pas pour ce soir, la faute au ciel trop brumeux … nous verrons demain !

Un petit tour à la villa avant de dîner chez Dahana, un restaurant japonais à la déco contemporaine que l’on avait repéré sur la route en rentrant. Les sushis étaient vraiment bons et le cadre idyllique !

Dernier jour à Seminyak, nous avons donc décidé de prendre un chauffeur à la journée. Très utile et pas cher (40euros/jour) quand vous avez envie de bouger et que vous êtes à plusieurs. Nous sommes parties en direction de Nusa Dua pour déjeuner, puis Uluwatu où nous avons visité le temple. Perché sur une falaise, c’était incroyable ! Attention aux singes, qui sont très voleurs là bas. J’ai bien failli ne pas revoir ma converse … Encore une fois loupé pour le sunset mais l’endroit vaut le détour ! Qui dit dernière journée dit dernière soirée … Il fallait bien s’essayer au club de Kuta. Si vous voulez sortir un peu je vous conseille le Koh, l’ambiance est plutôt cool et chill 😉

megancook-bali-6 megancook-bali-8 megancook-bali-10 megancook-bali-12 megancook-bali-13 megancook-bali-15 megancook-bali-16

Lien de la villa Abritel à Seminyak

Mes bonnes adresses dans le sud : 

HoneyBees : Jl. Raya Seminyak, Kerobokan Kelod, Kuta, Kabupaten Badung, Bali 80361, Indonésie

Warung Pantai Batu : Batu Belig Beach, Kerobokan, Seminyak, Indonesia

Potato Head Beahc Club : Jl. Petitenget No.51, Kerobokan Kelod, Kuta Utara, Kabupaten Badung, Bali 80361, Indonésie

Ku De Ta : Jl. Kayu Aya No. 9, Seminyak, Kuta, Seminyak, Kuta, Kabupaten Badung, Bali, Indonésie

Dahana : Jl. Petitenget No.98, Kerobokan Kelod, Kuta Utara, Kabupaten Badung, Bali 80361, Indonésie

Gypsy Kitchen and Bar : Jalan Pura Batu Mejan, Gg. Munduk Catu No 1, Echo Beach, Canggu, Kuta Utara, Kabupaten Badung, Bali 80351, Indonésie

The Shady Shack : Jl. Tanah Barak No.57, Canggu, Kuta Utara, Kabupaten Badung, Bali 80351, Indonésie

Nalubowls : 2A,, Jl. Drupadi No.1, Seminyak, Kuta, Kabupaten Badung, Bali 80361, Indonésie

Nook Bali : Jl. Umalas 1, Gang Nook No. 1, Kuta Utara, Badung, Kerobokan Kelod, Kuta Utara, Kota Denpasar, Bali 80361, Indonésie

Cafe Organic : Jl. Petitenget No.99 X, Kec. Kuta, Kerobokan Kelod, Kuta Utara, Kabupaten Badung, Bali 80361, Indonésie

megancook-bali-40megancook-bali-39megancook-bali-43 megancook-bali-41 megancook-bali-18megancook-bali-20megancook-bali-31

__________________________________________________

UBUD – JANNATA RESORT AND SPA

__________________________________________________

Après ces quelques jours passés dans le sud, nous sommes remontées dans le centre de l’île direction Ubud. On commence à sentir le dépaysement, un vrai coup de coeur pour la ville qui est vraiment agréable. Au milieu de la forêt, nature et paysages sauvages au rendez-vous.

Pour les trois premiers jours nous avions trouvé une offre sur booking et nous avions réservé une suite à l’hotel Jannata Resort And Spa. Un seul mot : magique ! Je vous laisse juger par vous même. La baignoire me manque déjà … Après le check in nous avons profité de la piscine à débordement pour se détendre et se reposer de la soirée de la veille. Nous sommes descendues en début de soirée en ville pour manger et visiter un peu les ruelles de Ubud. Et même de nuit, nous avons déjà été charmées. Nous avons dîné au Soma Café, ambiance hippie, musique douce, eau de coco fraîche, que demander de mieux ?

Le lendemain nous avons profité du beau temps pour visiter les alentours. Nous avons de nouveau pris un taxi à la journée, pour sillonner la ville. Voici les lieux incontournables à ne pas manquer :

  • Tegenungan Waterfall : Elle se situe dans la rivière de Petanu . La cascade est vraiment surprenante. Pas mal de monde ce jour là, mais le cadre est incroyable.
  • la Monkey Forest : LE lieu à ne pas manquer. La forêt sacrée des singes. Ici ils sont plutôt “gentils” et dociles. Ils ne vous voleront rien, à part si vous avez de la nourriture. Vous pouvez même prendre la pause avec eux et leur donner à manger.
  • Tegalaland Rice Terrace : un lieu très connu de Bali pour ses rizières paradisiaques. Par manque de chance nous avons eu droit à une grosse averse à l’arrivée, mais nous avons profité d’une éclaircie pour prendre quelques photos de ce lieu incroyable.
  • Temple TirTa Empul : il se situe au village de Tampaksiring et est réputé pour sa source d’eau sacrée où les Balinais viennent pour se purifier, un vrai havre de paix.

Deuxième jour à Ubud plutôt tranquille, du fait du temps (beaucoup de grisaille et de pluie) mais aussi car nous avons prévu de faire la montée du Mont Batur, un volcan balinais offrant une vue incroyable au lever du soleil. Il faut partir à 2h du matin …  Donc journée relax. Après une petite ballade dans le centre ville, pour les filles il y a vraiment de chouettes magasins, j’avoue d’ailleurs avoir un peu craqué … Nous avons chillé près de la piscine tranquillement jusqu’au lever …

Il est 1h15 .. réveil difficile, et puis soudain, la pluie ! Quelques minutes de réflexion, pour savoir si on tente cette cette balade. On appelle la reception pour finalement chausser nos baskets et partir à l’aventure. Grande surprise, on croise les doigts pour qu’il fasse beau une fois sur place aupied du volcan. Quelques gouttes sur la route, on s’arrête prendre un café puis on repart aussitôt. Arrivées au volcan vers 4h, on entame la marche. Ce qui va suivre, nous n’aurions même pas pu l’imaginer :  La pluie commence à tomber, la chaleur est étouffante, nous grimpons dans le noir avec comme seul éclairage notre lampe torche. Le chemin est de plus en plus dur et grimpe vraiment (préparez vous tout de même physiquement, la veille au soir nous n’avions pas mangé, grosse erreur, nous l’avons bien regretté !!!). 5h, on arrive enfin ! Le froid et le vent commencent à se faire ressentir, le soleil se lève dans une heure et demi, on croise les doigts pour que le ciel se dégage … En attendant on nous avait promis un petit déjeuner, il ne faut pas avoir une grande faim … une banane et une tranche de pain de mie, nous nous ne sommes pas étouffées ^^. Puis le temps avance et le temps devient de plus en plus nuageux … le lever de soleil sera pour une autre fois, on se croirait en Sibérie ! On entame la descente vers 7h et miracle sur le chemin, malgré les nuages on tombe sur des paysages incroyables, je crois que même les photos ne rendent pas justice à la beauté de ce que nous avons vu. Il fallait tout de même que nous y trouvions notre compte ! Retour à l’hôtel bien fatiguées et affamées. Après un gros petit déjeuner, l’heure de la sieste avant notre check out et notre départ pour notre deuxième hôtel à Ubud pour deux jours. La pluie est encore au rendez-vous …

Pour info l’hôtel nous avait réservé la montée du volcan avec le guide, vous avez pas mal de renseignements sur internet, en général vous payez 25-30euros pas plus pour le transport, le guide et les petits déjeuners.

A noter également, que l’hôtel Jannata est légèrement éloigné du centre (15minutes en transports), il vous faudra donc prévoir pour vos déplacements taxi et/ou scooter, ou alors profiter de la navette gratuite de l’hôtel 😉

Il est l’heure de dire au revoir à la baignoire… et notre vue incroyable sur la forêt verdoyante …

megancook-bali-44 megancook-bali-48 megancook-bali-50 megancook-bali-51 megancook-bali-53 megancook-bali-54 megancook-bali-60 megancook-bali-64megancook-bali-133megancook-bali-135 megancook-bali-66 IMG_5962 IMG_5960 IMG_5963 IMG_5965 megancook-bali-71 IMG_5967 megancook-bali-78 IMG_5970 megancook-bali-82 IMG_5971 megancook-bali-83 megancook-bali-84 megancook-bali-88 megancook-bali-90 megancook-bali-92 megancook-bali-94 megancook-bali-96 megancook-bali-100 megancook-bali-102 megancook-bali-108 megancook-bali-115 megancook-bali-116-2 megancook-bali-120 megancook-bali-122 megancook-bali-124 megancook-bali-127 megancook-bali-131

Mes bonnes adresses à Ubud : 

Jannata Resort and Spa : Jl. Rsi Markandya, Br. Bangkiang Sidem, Keliki, Ubud, 80571, Indonésie  – +62 361 4792778

Soma Café : Jalan Dewi Sita, Ubud, Gianyar, Kabupaten Gianyar, Bali 80515, Indonésie

Alchemy Café : Jl. Penestanan Kelod No.75, Ubud, Sayan, Ubud, Kabupaten Gianyar, Bali 80571, Indonésie

Warung Biah Biah : Jl. Goutama No. 13, Padangtegal Kaja, Ubud, Ubud, GIanyar, Kabupaten Gianyar, Bali 80571, Indonésie

Voilà que s’achève cette première semaine sous le soleil balinais, à très vite pour la suite du voyage ! Xx

signature-megandcook

16 Comments

3 jours à Dubaï avec Emirates

megandcook-emirates-77-11-sur-1

La semaine dernière j’ai eu la chance d’être invitée à Dubaï par Emirates.

Je n’aurais jamais imaginé aller à Dubaï un jour. Et dans de telles conditions … je dois dire que c’était assez incroyable ! Je suis partie avec ma copine Loïs pour quelques jours de break au soleil. Nous avons passé trois journées complètes à découvrir la ville, et les bonnes adresses qui seront indiquées plus bas. Pour le vol aller, nous avons eu l’immense surprise d’être surclassées en Première Classe. Cette expérience restera inoubliable … Et pour une fois je n’aurais pas dit non à ce que le voyage dure plus longtemps ! Comment dire … manger du caviar avec une coupe de champagne en plein vol c’est assez “amazing” ! Le personnel est aux petits soins pour vous tout le long du voyage ! Nous étions traitées comme de vraies princesses !

Je n’avais jamais eu l’occasion de partir avec cette compagnie aérienne et je dois dire que le service est vraiment top. Je ne dis pas cela uniquement avec la Première, car le service est irréprochable même en éco. Pour mon voyage à Bali j’ai également choisi cette compagnie (avant même d’être partie à Dubai), et je ne regrette pas une seule seconde. Pour un long voyage, il est parfois préférable de privilégier le confort. Mais ça je vous en parlerai plus tard. Revenons à nos moutons …

megandcook-emiratesblogchallange-45-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-47-1-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-50-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-51-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-52-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-53-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-54-1-sur-1

Comment se rendre à Dubaï ?

Depuis Lyon c’est très simple puisque depuis 4 ans la ligne Lyon-Dubaï a été mise en place. En seulement 6h de vol vous voilà arrivés au soleil. Le top non ?

Point météo et décalage horaire

Le gros avantage de Dubaï c’est que le soleil brille toute l’année. Il n’existe que deux saisons, la saison chaude et la saison très chaude ! La meilleure période pour partir c’est au mois de Décembre où vous trouverez des températures supportables entre 15 et 30 °C. En été, de Mai à Septembre, la chaleur est torride … les températures peuvent grimper jusqu’à 50°C à certains endroits de la ville proches du désert. Je vous déconseille donc cette période au risque de ne pas en profiter pleinement.

__________________________________________________

JW MARRIOTT MARQUIS DUBAI

__________________________________________________

Pendant notre séjour nous avons logé au JW Marriott Marquis Dubaï, soit dit en passant le plus hôtel du monde !

Cet hôtel 5 étoiles dispose de 1 600 chambres et suites réparties sur deux tours et 72 étages spectaculaires.  J’ai eu la chance de dormir au 58ème étage dans une suite sublime offrant une vue panoramique incroyable sur toute la ville. Un vrai bonheur de se réveiller chaque matin ! Je vous laisse imaginer le nombre de restaurants dans l’hôtel … C’est assez surprenant. Vous trouverez de tout : thaïlandais, japonais, italien, français … J’en passe. On retrouve la même diversité au petit déjeuner avec les nombreux buffets à votre disposition.

Ce qu’il faut savoir à Dubaï c’est que vous ne trouverez pas de “spécialités” ou de restaurants typiques mais plutôt une diversité de plats et de cuisines. Dubaï est une ville jeune et très cosmopolite, et c’est ce qui fait son charme.

JW Marriot Marquis hôtel
Sheikh Zayed Road, Business Bay  Dubaï  121000  Émirats arabes unis 

megandcook-emiratesblogchallange-6-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-32-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-30-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-29-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-33-1-sur-1megandcook-emirates-meg-2-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-57-1-sur-1megandcook-emiratesblogchallange-2-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-3-1-sur-1 megandcook-emirates-meg-5-1-sur-1 megandcook-emirates-lois-1-1-sur-1

© Loïs Moreno

__________________________________________________

AL MAHA DESERT RESORT

__________________________________________________

Nous sommes arrivées à Dubaï à 6h soit 3h heure française et je dois dire que la fatigue commençait à se faire sentir. Après le check-in à l’hôtel nous avons opté pour une petite sieste avant de découvrir l’incroyable Dubaï. Pour l’après-midi, nous avions à notre disposition un guide vraiment extra qui nous a appris beaucoup de choses sur l’histoire de cette ville. Nous avons fait un stop aux marchés aux épices et de l’or avant de nous diriger au désert d’Al Maha pour une balade en chameau. Une grande première pour moi ! Bien que pas très sereine au départ, tout s’est relativement bien passé. C’était  incroyable de se retrouver en plein milieu du désert au soleil couchant. On s’est dépêché de faire nos photos avant que la nuit tombe et on a encore des souvenirs plein la tête. Au retour de la promenade, on a profité d’un dîner à la belle étoile dans ce sublime hôtel  Al Maha Desert Resort, perdu en plein milieu du désert. Un moment délicieusement gourmand avant de retrouver notre lit pour une nuitréparatrice.

Al Maha Desert Resort

Dubai Desert Conservation Reserve, Dubai – Al Ain Road, Dubai, United Arab Emirates 

megandcook-emiratesblogchallange-68-1-sur-1megandcook-emirates-lois-13-1-sur-1megandcook-emiratesblogchallange-75-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-74-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-70-1-sur-1 megandcook-emirates-87-1-sur-1 megandcook-emirates-90-1-sur-1 megandcook-emirates-lois-3-1-sur-1 megandcook-emirates-lois-4-1-sur-1 megandcook-emirates-lois-9-1-sur-1 megandcook-emirates-lois-6-1-sur-1 megandcook-emirates-82-1-sur-1 megandcook-emirates-83-1-sur-1 megandcook-emirates-lois-10-3-1-sur-1

© Loïs Moreno

megandcook-emiratesblogchallange-69-1-sur-1megandcook-emirates-91-1-sur-1

__________________________________________________

ALSERKAL AVENUE & MIRZAM CHOCOLATE

__________________________________________________

Nous avions un programme établi qui nous réservait de belles activités, Parmis lesquelles, la découverte de l’Alserkal avenue, qui est l’un des quartiers les plus artistiques de Dubaï situé dans l’’Al Quoz. L’accent est mis sur l’art contemporain avec un portefeuille diversifié mêlant architecture, médias, design et mode. Nous avons déambulé dans les rues puis profité d’un déjeuner chez Hapi Café, un tout nouveau coffee shop proposant des burgers mais aussi des poissons et viandes grillés, tout en restant “healthy”. Pour le dessert, direction Mirzam Chocolate pour une dégustation de chocolat. L’atelier, en plein coeur du quartier est vraiment très agréable. De grandes baies vitrées permettent de voir la fabrication de A à Z des différentes tablettes. Celles-ci sont créées uniquement à partir de 3 ingrédients : des fèves de cacao, du sucre de canne non raffiné, et une petite quantité de beurre de cacao. J’ai eu un vrai coup de coeur pour la tablette au café et cardamome, un délice ! Je suis repartie avec quelques petits souvenirs pour les fêtes, car on ne mange jamais assez de chocolat dans ces périodes, n’est-ce pas ?

Alserkal avenue

1 Street 8 – Dubai – United Arab Emirates 

megandcook-emiratesblogchallange-10-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-9-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-11-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-13-2-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-17-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-20-1-sur-1 img_4838 megandcook-emiratesblogchallange-19-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-22-1-sur-1

__________________________________________________

RESTAURANT ZUMA

__________________________________________________

Le deuxième soir nous avons dîné au restaurant Zuma. Pour ma part , je ne connaissais pas du tout cette “chaîne” qui est présente dans plusieurs villes dont New York, Rome, Hong Kong. Ce restaurant a été créé par le chef Rainer Becker et propose une cuisine japonaise basée sur le partage. Je suis une vraie fan de sushis ! Nous avons partagé un gros plateau de sushis/sashimis/makis avec Loïs. La fraîcheur du poisson est vraiment extra. Au menu également,  des épis de maïs grillés à la sauce miso : ce plat n’est pas esthétique à regarder, mais délicieux à manger !  Je pense d’ailleurs essayer cette recette prochainement. On a réussi à trouver une petite place pour un dessert et on a bien fait, croyez-moi. De mon côté j’ai opté pour tarte banoffee un peu révisitée avec de la glace à la vanille vanille, des pécans caramélisées, de la banane en fines lamelles et du caramel. Un bonheur !

Zuma

Gate Village 06, Podium Level, Al Sa’ada St.، DIFC – Dubai – Émirats arabes unis

megandcook-emiratesblogchallange-34-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-35-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-37-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-42-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-41-1-sur-1

__________________________________________________

COMPTOIR 102

__________________________________________________

Le dernier jour nous avions du temps libre et nous avons opté pour une ballade le long de la plage à Jumeirah Beach. Pour être honnête ce n’est pas l’une des plus belles plages du monde, mais cette petite pause au bord de la mer était vraiment agréable, en plein mois de décembre. Nous avons ensuite déjeuné au Comptoir 102 qui est un mélange entre concept store et restaurant heatlhy. Je connaissais la fondatrice Emmanuelle Sawko que j’avais rencontrée à Paris et qui est aussi à l’origine de Wild and The Moon. Un vrai régal !  C’est exactement le style de nourriture que j’apprécie. Un gros crush pour les desserts, notamment cette mousse au matcha et framboise. Sublime ! Merci encore Emma pour la découverte et Caroline pour ton accueil !

Comptoir 102

102 Beach Rd Jumeirah 1 – Dubai – Émirats arabes unis

megandcook-emirates-meg-12-1-sur-1 megandcook-emirates-meg-13-1-sur-1 megandcook-emirates-meg-14-1-sur-1 megandcook-emirates-meg-18-2-1-sur-1 megandcook-emirates-meg-16-1-sur-1 megandcook-emirates-meg-23-1-sur-1 megandcook-emirates-meg-24-1-sur-1 megandcook-emirates-meg-25-1-sur-1 megandcook-emirates-meg-26-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-27-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-24-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-23-1-sur-1

Dubaï est une ville incroyable et spectaculaire. Je ne pense pas cependant que je pourrai un jour vivre là bas, le rythme de vie est vraiment différent. Mais j’ai vraiment apprécié ces quelques jour au soleil en plein mois de décembre, c’est fou ! Merci encore à toute l’équipe d’Emirates ainsi qu’à l’équipe de TBWA Corporate pour ce séjour dont je vais me souvenir longtemps ! Et pour continuer le voyage, je vous invite à regarder la vidéo du séjour juste ici. A très vite pour de nouvelles aventures ! Xx

megandcook-emiratesblogchallange-58-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-59-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-60-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-62-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-61-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-63-1-sur-1 megandcook-emiratesblogchallange-64-1-sur-1 megandcook-emirates-29-1-sur-1 megandcook-emirates-30-1-sur-1 megandcook-emirates-36-1-sur-1 megandcook-emirates-meg-7-1-sur-1 megandcook-emirates-meg-8-1-sur-1 megandcook-emirates-meg-9-1-sur-1 megandcook-emirates-meg-28-1-sur-1 signature-megandcook

6 Comments

Connexion

Entrez-ici vos informations pour vous connecter à votre compte.

Mot de passe perdu

Entrez votre email pour réinitialiser votre mot de passe.

Inscription

Je n'ai pas encore de compte :

J'ai déjà un compte :

Inscription

Un e-mail contenant votre mot de passe vous sera envoyé suite à votre inscription.