Maison Pradier – Paris

megandcook-maisonpradier-77-1-sur-1Certain le savent déjà, d’autres non, mais je déménage d’ici une semaine pour rentrer à Lyon. Un énième déménagement mais pour la bonne cause. Beaucoup de projets par la suite, je vous en parlerai très prochainement.

En attendant je vous fais découvrir aujourd’hui une adresse parisienne, la Maison Pradier. Cette institution, pâtisserie de quartier, créée en 1859 par Monsieur Rollet maintient sa qualité depuis 150ans. Au fil des années, la Maison Pradier a beaucoup évolué. Allant du petit déjeuner, au cocktail, plateaux-repas ou encore au buffet, la maison privilégie le savoir-faire et le fait-maison, alliant saveur et saisonnalité des produits. Avec 10 restaurants au coeur de Paris, l’Institution vous régale où que vous soyez. Chaque restaurant est un véritable lieu de vie, avec son atmosphère propre.

Je suis partie à la découverte de l’enseigne le long du boulevard Saint-Michel proche d’Odéon. C’est un des quartiers de Paris que j’apprécie beaucoup. Non loin du jardin du Luxembourg, j’aime particulièrement l’ambiance village qui se dégage ici. La Maison Pradier se positionne ici, dans un quartier mythique de Paris. Le lieu, très lumineux, joue sur les textures et les couleurs, avec un mélange de bois et cuir. De quoi profiter pleinement d’une vraie pause gourmande à tout moment de la journée !

Maison Pradier – 14 Boulevard Saint-Michel, 75006 Paris – 01 43 29 59 95

www.maisonpradier.com

megandcook-maisonpradier-2-1-sur-1 megandcook-maisonpradier-3-1-sur-1 megandcook-maisonpradier-4-bis-1-sur-1 megandcook-maisonpradier-9-1-sur-1 megandcook-maisonpradier-11-1-sur-1 megandcook-maisonpradier-14-1-sur-1 megandcook-maisonpradier-15-1-sur-1 megandcook-maisonpradier-13bis-1-sur-1 megandcook-maisonpradier-19-1-sur-1megandcook-maisonpradier-29-1-sur-1 megandcook-maisonpradier-27-1-sur-1 megandcook-maisonpradier-32-1-sur-1 megandcook-maisonpradier-30bis-1-sur-1 megandcook-maisonpradier-35-1-sur-1 megandcook-maisonpradier-34-1-sur-1signature-megandcook

 

6 Comments

La Table du Comté à Marseille

megandcook-marseille-6-1-sur-1

Le week-end dernier j’ai eu la chance d’être conviée à La Table du Comté à Marseille. En tant que grande fan de fromage, et particulièrement de comté, je ne pouvais être que ravie. Je suis partie avec Ophélie, l’occasion pour nous d’enfin se revoir après 1 an (ou presque). Un vrai plaisir de se retrouver autour d’un tel évènement gourmand.

Pour sa quatrième édition, la Table du Comté a posé ses valises à Marseille dans un lieu totalement inédit, une ancienne carrosserie. Imaginez par là un espace sublime, baigné de lumière. Un vrai bonheur à photographier. Le genre de lieu que tu ne veux plus quitter.

Le samedi midi nous avons pu déguster la cuisine du chef Emmanuel Perrodin. Chef nomade et co-fondateur de “oeuvres culinaires originales”, originaire de Franche-Comté, il c’était promis de ne jamais mettre les pieds en cuisine. Il a bien fait de ne pas suivre ses promesses car nous avons pris une véritable “claque gustative”. Une légèreté et une maîtrise incroyable tout au long du repas. Le comté associé à chacun des mets avec grande réflexion. Tout cela ne pouvait être accompagné de vins divins choisis  par le sommelier Kelly Mc Auliffe, un oenologue indépendant qui nous a proposé des accords surprenants, enthousiasmants, et riches en anecdotes.

Un vrai moment de bonheur et de partage sous le soleil de la méditerranée, et l’occasion pour moi de remettre enfin les pieds à Marseille. Merci La Table du Comté !

megandcook-marseille-4-1-sur-1 megandcook-marseille-5-bis-1-sur-1 megandcook-marseille-11-1-sur-1 megandcook-marseille-12-1-sur-1 megandcook-marseille-13-1-sur-1 megandcook-marseille-10-1-sur-1 megandcook-marseille-15-1-sur-1 megandcook-marseille-18-1-sur-1 megandcook-marseille-19bis-1-sur-1 megandcook-marseille-20-1-sur-1 megandcook-marseille-21-1-sur-1 megandcook-marseille-22-1-sur-1 megandcook-marseille-23-1-sur-1 megandcook-marseille-2-1-sur-1 megandcook-marseille-24-1-sur-1 megandcook-marseille-25-1-sur-1 megandcook-marseille-27-1-sur-1

 Mama Shelter Marseille, où j’ai eu la chance de dormir ce week-end là.
signature-megandcook

Instant thé avec Nunshen

megandcook_nunshen2 (1 sur 1)
Aujourd’hui je vous parle de Nunshen, une très belle marque de thé avec laquelle j’ai eu l’occasion de collaborer.
Je suis une grande amatrice de thé, et je crois que je dois cela à ma mère. Elle m’a toujours enseigné l’art du thé allant de la bouilloire, au temps d’infusion qui varie selon s’il s’agit d’un thé noir ou vert, et au choix du thé. Nous nous fournissions chez Mariages Frères ou Cha Yuan. Et c’est vrai qu’on voit clairement la différence avec un sachet Lipton … Si bien qu’en vacances je ne voyage jamais sans mon thé ! Comme ça je suis sur de commencer la journée du bon pied !

Quand Marie m’a contactée pour découvrir la marque Nunshen, j’ai tout de suite accepté. Pour être honnête, je connaissais cette marque mais simplement de nom. J’ai adoré leur univers très sobre et très pur, ainsi que le large choix de thés qu’elle propose.

Nunshen perpétue depuis 1938 la tradition ancestrale du thé, puisqu’ils sont préparés de manière à préserver toutes les saveurs des feuilles. Leurs mousselines sont fabriquées à partir de matériaux biodégradables naturels sans additif artificiel. En 100% coton et cousues à la main, elles permettent aux thés de révéler tous leurs arômes. Un bon point pour la planète donc ! En choisissant Nunshen, nous prenons part à une approche environnementale responsable grâce à leur certification FSC et notre engagement 1% pour la planète.

J’ai eu la chance de recevoir plusieurs sortes de thés. Depuis quelques temps je ne bois pratiquement plus que du thé vert, car il est connu comme l’un des plus puissants antioxydants et désintoxiquants. Brûleur de graisse, il améliore la vitalité et la performance sportive et aide à la prévention des cancers. En Chine, il est connu comme l’une des plus puissantes plantes médicinales.

megandcook_nunshen3 (1 sur 1)Dans mon colis, j’ai découvert le jasmin phoenix pearl, un thé blanc roulé à la main et aromatisé aux essences de jasmin. Je n’avais jamais eu l’occasion de boire du thé blanc, sa saveur explose en bouche tout en finesse. Très faible en théine, le thé blanc ne subit aucune fermentation. Il figure comme l’un des thés très rares et prestigieux.

Le thé vert Touareg est, quant à lui, un thé vert de Chine Gunpowder aromatisé à la menthe Nana Marocaine. Il est parfait pour les journées de grosse chaleur pour se désaltérer. Il nous emmène tout droit à Marrakech.

Le thé vert Vallée du Nil est aromatisé au jasmin, à la rose, à la bergamote et aux fruits exotiques. Délicat et équilibré, il est idéal pour l’été. J’aime le déguster au goûter, accompagné de quelques biscuits.  Il est très léger.

J’ai pu également découvrir un thé très noir, le thé earl grey parfumé à l’huile de Bergamote, le classique de la culture Anglaise. Bien que je voue une préférence pour le thé vert, je l’ai trouvé très doux et délicat. J’ajoute souvent une rondelle de citron pour mieux l’apprécier.

Enfin, le peach rooibos thé rouge aromatisé aux morceaux de pêche et nectarine,est un mélange connu pour lutter contre l’insomnie et les tensions nerveuses. En boire tous les jours permettrait d’évacuer les petits maux du quotidien.

C’est avec ce dernier que j’ai profité des premiers jours de vacances pour passer un délicieux après-midi avec ma belle-soeur. La chaleur étant de la partie, nous avons réalisé un thé glacé bien frais et désaltérant pour ce moment gourmand à l’aide de la carafe spéciale thé glacé de Nunshen, qui est idéale pour le préparer.

megandcook_nunshen4 (1 sur 1)-bis

Avant tout, pour réaliser un bon thé glacé, il ne faut jamais le faire infuser dans de l’eau chaude, mais dans de l’eau à température ambiante pour garder toutes les vitamines et les bienfaits du thé.

Voici ma recette, réalisée avec le thé rooibos à la pêche, pour ses douces saveurs estivales.  Mais vous pouvez bien sûr le faire avec le thé de votre choix, selon vos envies et vos goûts !

Ingrédients :

  • 6 càc de thé rooibos ou 3 sachets
  • 1 L d’eau minérale
  • 2 pêches bio
  • 2 branches de menthe
  • le jus d’un citron bergamote
  • 1 càs de sucre de coco
Couper les pêches et les disposer au fond de la carafe. Ajouter le jus de citron, le sucre de coco, et la menthe. Remplir avec de l’eau froide au 2/3. Ajouter des glaçons.
Refermer le bouchon. Ajouter le thé dans le filtre à thé. Verser de l’eau à hauteur.
Fermer et laisser infuser pendant 30minutes au frais.
Puis, enlever les sachets de thé, et conserver au frais jusqu’à la dégustation.
megandcook_nunshen6 (1 sur 1) megandcook_nunshen8 (1 sur 1) megandcook_nunshen9 (1 sur 1)-bis megandcook_nunshen13 (1 sur 1) megandcook_nunshen14 (1 sur 1) megandcook_nunshen15 (1 sur 1)-bis megandcook_nunshen19 (1 sur 1)

J’espère que cet article vous aura donné envie de découvrir ce breuvage, si vous n’êtes pas déjà amateur. Comme le thé accompagne parfaitement un moment de détente, je vous laisse profiter de ce mois d’août pour tester cette recette et toutes celles que vous auriez pu manquer au cours de l’année… et je vous souhaite de belles vacances. On se retrouve à la rentrée, avec quelques surprises ! Xx

Article écrit en collaboration avec Nunshen, les opinions et contenu de cet article sont les miens.

Signature

La fête des pères avec Le Petit Ballon

megandcook_lepetitballon1 (1 sur 1)
A quelques jours de la fête des pères, je vous parle aujourd’hui du Petit Ballon, une box de vins , le cadeau idéal qui fera des heureux.

À l’origine de cette box : Martin Ohannessian, Jean-Michel Deluc et Matthieu Lesne, trois entrepreneurs chevronnés passionnés par le vin et la gastronomie française. Leur envie ? Faire découvrir et déguster des vins à une clientèle novice ou expérimentée dans le domaine de l’œnologie. Tous les mois vous recevez deux bouteilles sélectionnées par le Sommelier Jean-Michel Deluc, référence dans le milieu du vin et ancien Chef sommelier du Ritz; ainsi que des conseils pour déguster et decrypter votre vin.

Mon père est un grand amateur de vin. Etant donné que je pourrais être à ses côtés dimanche, du fait de la distance, je lui ai offert en avance cette box et il a adoré !  Dans celle ci, spéciale fête des pères, mon papa à eu le plaisir de découvrir une bouteille de Procseco Borgo Luna qui nous vient tout droit d’Italie ainsi qu’un Malbec Alicante 2015 du Languedoc. On a droit en prime à des fiches de dégustation où on nous explique les différents accords mets et vins ainsi que les différentes caractéristiques du vin. Vous trouverez également une revue intitulé “La Gazette”, qui retrace l’histoire du vin, sans aucun baratin. Ce mois-ci, on parle dolce vita, et on nous fait découvrir l’Italie, premier producteur mondial de vin. Grâce cette revue, les vins italiens n’auront plus aucun secret pour vous ! Jean-Michel vous donne également quelques idées de cocktails pour vos apéros au bord de l’eau et vous parle d’Italie, de la diversité de ses terroirs et de ses climats. Pour aller plus loin, la Gazette est allée faire un tour chez la fameuse trattoria IDA à Paris pour vous délivrer les meilleures recettes qu’il soit pour accompagner votre verre de vin. Au menu donc, “poitrine de cochon, mijotée, vinaigre, kumquats et endives et “salade de fruits, crumble d’huile d’olive et glace au yaourt”. Mmmh … ça donne faim, non ?

Enfin, pour finir, la Gazette vous emmène en vadrouille sur l’Ile de beauté. Avec un grand-père Corse, je ne peux qu’approuver ! Vous trouverez notamment des bonnes adresses pour se loger, et se restaurer sur la plaine orientale, près d’Aléria.

Pour ceux qui hésitent encore, rendez-vous sur www.lepetitballon.com pour découvrir toutes leurs offres.

& même si je suis loin de toi, bonne fête papa !

Rendez-vous sur mon compte Instagram pour gagner un abonnement de 3 mois

megandcook_lepetitballon2 (1 sur 1) megandcook_lepetitballon3 (1 sur 1) megandcook_lepetitballon5 (1 sur 1) 12573035_10208451162697778_7859887927744841046_n

La fête des mères avec Webprint

megandcook_webprint11 (1 sur 1)
A quelques jours de la fête de mères, ce jour où toutes les mamans du monde sont à l’honneur, j’ai décidé pour la première fois de vous parler un peu de ma maman. C’est elle qui m’a transmis de nombreuses recettes et son amour pour la cuisine, alors j’estime qu’elle mérite une petite place par ici à travers un article un peu moins « food ».

Cette année, comme l’année dernière, je ne serai pas à ses côtés. J’ai profité d’un weekend à Lyon début mai pour passer un peu de temps avec elle. Même si pour moi il n’y a pas besoin de fête pour faire plaisir à ses proches, je la célèbre chaque année en essayant de trouver LE cadeau parfait.

Cette année j’ai eu envie de lui offrir un cadeau qui reste, mais qui est aussi très significatif. Je suis très manuelle, j’aime particulièrement l’idée de créer quelque chose d’unique. Grâce à Webprint, je lui ai rassemblé toutes ses recettes préférées, et celles qu’elle m’a transmises et qui nous réunissent aujourd’hui. Un cadeau symbolique et sentimental qui nous relie toutes les deux et qu’elle pourra garder longtemps.

Pour tous ceux et celles qui sont toujours en quête, je vous recommande d’aller faire un tour sur leur site, vous trouverez de jolies attentions personnalisées et sur mesure.

Même si je ne serais pas avec toi, je pense à toi. Bonne fête maman.

megandcook_webprint8 bis(1 sur 1) megandcook_webprint7 (1 sur 1) megandcook_webprint6 (1 sur 1) megandcook_webprint1 (1 sur 1)Signature

9 Comments

10 choses à faire avant de partir de Paris

megandcook_fotolia-1 (1 sur 1)
Le temps passe tellement vite. Voilà déjà bientôt un an que je suis à Paris. Et pourtant ce n’est pas faute de m’avoir prévenue : “tu vas voir à Paris, la vie va à 100 à l’heure” ! Et bien je ne pensais pas que ce serait à ce point. C’est fou tout ce que cette ville m’a apporté cette année et tout ce que j’ai eu la chance de faire depuis que je suis là. Je ne le dirais jamais assez mais merci, merci pour tout ! 

Merci également à toute l’équipe de la Guinguette à travers laquelle je m’épanouisun peu plus chaque jour, c’est un vrai bonheur de partir travailler chaque matin !

Aujourd’hui, voilà où j’en suis.  J’ai participé à un concours pour devenir ambassadrice de Montréal.  J’ai passé le cap des dix finalistes mais je n’ai pas été retenue dans les cinq derniers. Mais la vie continue et d’autres (très) beaux projets sont en cours. J’ai hâte !

En attendant, je me dis que je suis à Paris et que j’ai vu/fait un peu moins de la moitié de ce que j’aurais souhaité faire. Et quand je me rends sur Fotolia, je me dis que c’est quand même bête de passer à côté de toutes ces belles choses.

Paris vintage mapSergey Kamshylin 

Alors voilà mon top 10 de ce que j’aimerais réaliser avant de partir :

  1. Monter sur la Tour Eiffel la nuit et admirer notre belle capitale
  2. Prendre un aller-retour pour Londres avec l’Eurostar
  3. Aller pique-niquer au jardin de Versailles et me perdre dans les jardins
  4. Admirer l’architecture de la Fondation Louis Vuitton
  5. Aller voir la fameuse rue de Crémieux tant photogrpahiée !
  6. Chausser mes baskets et me perdre une journée dans les rues à tout photographier
  7. Aller manger le célèbre falafel de la rue des Rosiers
  8. Admirer le coucher de soleil depuis le parc de Belleville
  9. Visiter enfin le Louvre de nuit  (so cliché mais tellement chouette)
  10. Attacher un cadenas d’amour avec mon amoureux (où es tu ?) sur le Pont des Arts

Et vous, quels sont projets ? vos envies ?

Love padlocks on the bridge Pont des Arts across river Seine in Paris, France

Contenu créé en partenariat avec Fotolia

Signature

1 Comment

Tote bag Meg&Cook {Lababineau photography}

Voilà voilà, je peux enfin vous annoncer l’ouverture de la boutique Meg&Cook ! Le début d’un nouveau projet et d’une nouvelle aventure, qui, j’espère vous plaira autant qu’à moi. Pour l’ouverture, comme vous aviez pu le voir sur Instagram, je vous propose des totes bags en coton, hyper pratique pour aller la plage ou encore faire votre marché le dimanche matin ! Je vous réserve quelques surprises pour la suite. En attendant, je remercie de tout coeur ma canadienne préférée pour ses douces photos. L’occasion pour nous, de se retrouver le temps d’une après-midi, à chiller et papoter autour d’une bonne glace chez M&O …

Il y a 2 ans, à l’ouverture de mon blog, je n’aurais jamais pensé en arriver là. Je tenais à vous remercier du fond du coeur pour tout ce que vous m’avez apporté jusqu’ici, c’est fou ! Mille mercis à tous ! L’aventure continue et ne s’arrêtera pas là !! Xx

 

Les totes bags sont disponibles ici au prix de 12euros.

totebag_megandcook_collaboration_lifestyle_photography_lababineau_-5 totebag_megandcook_collaboration_lifestyle_photography_lababineau_-7 totebag_megandcook_collaboration_lifestyle_photography_lababineau_-12 totebag_megandcook_collaboration_lifestyle_photography_lababineau_-13 totebag_megandcook_collaboration_lifestyle_photography_lababineau_-17 totebag_megandcook_collaboration_lifestyle_photography_lababineau_-18 totebag_megandcook_collaboration_lifestyle_photography_lababineau_-21 totebag_megandcook_collaboration_lifestyle_photography_lababineau_-20

 Crédit photos : Lababineau photography

Signature

{Knieja Wood} Gaspacho de tomates, rhubarbe & basilic

L’été qui pointe le bout de son nez doucement (on y croit!), et le retour des piques nique au soleil. J’aime cette période de l’année où il fait bon de se retrouver entre amies autour d’un bon dîner.

Quand je suis rentrée à Lyon il y a quelques temps, j’ai pu retrouver mes copines le temps d’un pique-nique gourmand, le premier de l’année, au Parc de la tête d’Or. L’occasion pour moi d’emporter ma nouvelle planche en bois chouchoute du moment. Elle se prêtait parfaitement à l’ambiance.

J’ai découvert la marque Knieja Wood il y a quelque temps sur Instagram, et je suis tombé sous le charme de leur produit, ces jolis dessous de plat en bois massif.

Cette marque, c’est un projet familial né dans la forêt, avec l’envie que ces arbres ne partent pas complètement en fumé. Simple et épurée, la marque adopte les règles d’éco-conceptions en suivant le cycle naturel de la forêt.

On découvre la beauté du brut qui se déclinent avec plusieurs types de bois : orme, bouleau, chêne, … il y en a pour tous les goûts.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de Knieja Wood.

Pour notre pique-nique j’avais fait un gaspacho de tomates, rhubarbe et basilic. Frais et léger, avec un petit goût acidulé par l’ajout de la rhubarbe, vous m’en direz des nouvelles ! 🙂

Profitez bien de votre jour férié, pour ceux qui ont la chance de ne pas travailler, et pour les autres bon courage ! xX

Ingrédients pour le gaspacho (pour 6 personnes) :

  • 1,5 kg de tomates mûres
  • 1 oignon rouge
  • 4 gousses d’ail
  • 8 cL de vinaigre de vin rouge
  • 10 cL d’huile d’olive
  • 1/2 bouquet de basilic
  • 30g de mie de pain frais
  • sel, poivre
  • 200g de rhubarbes
  • 1 échalote

Peler l’oignon rouge et le couper en 4. Peler l’ail, les couper en 2 et retirer le germe.

Inciser les tomates et les ébouillanter pendant 30 sec. Les peler, puis les couper en 4 et les épépiner.

Mettre la chair dans un saladier avec l’oignon, l’ail, l’huile d’olive, le vinaigre, la mie de pain et les feuilles de basilic. Saler, poivrer.

Filmer et placer au frigo toute la nuit (au minimum 6h).

Le lendemain, retirer la moitié de l’oignon, 3 gousses d’ail et le basilic.

Eplucher et couper la rhubarbe en tronçons. Emincer l’échalote. Dans une poêle, faire revenir l’échalote dans un peu d’huile d’olive avec la rhubarbe. Saler, poivrer.

Mixer le mélange de tomates avec la rhubarbe pour obtenir une texture fine.

Ajuster l’assaisonnement.

Servir très frais avec un trait d’huile d’olive et quelques feuilles de basilic.

Signature

Connexion

Entrez-ici vos informations pour vous connecter à votre compte.

Mot de passe perdu

Entrez votre email pour réinitialiser votre mot de passe.

Inscription

Je n'ai pas encore de compte :

J'ai déjà un compte :

Inscription

Un e-mail contenant votre mot de passe vous sera envoyé suite à votre inscription.