Vérone avec Giovanni Rana

meganearderighi-megandcook-giovannirana72Il y a quelques semaines je me suis rendue pour la première fois en Italie. En tant que fan de pizzas, pâtes et mozzarella je ne pouvais qu’être ravie !

J’ai été invitée par Giovanni Rana dans la région de Vénétie pour découvrir l’univers de ce temple de la tortellini et raviolis.

L’entreprise de Giovanni a grandi et évolué très rapidement pour devenir une référence en Italie au même titre que le pape ! Oui oui …

Les produits utilisés pour la fabrication sont de qualité et très contrôlés. C’est la première fois que je visitais une entreprise agroalimentaire, donc je ne peux comparer, mais je peux vous assurer que c’était assez impressionnant ! Et c’est toujours très intéressant de voir l’envers du décor.

Au cours de ces trois jours aux alentours de Vérone, nous avons donc rencontré monsieur Giovanni Rana en personne mais également son fils, qui reprend les rênes de l’entreprise, ainsiqu’Antonella, sa belle-fille, qui a une place très importante dans l’entreprise. C’est un peu son bras droit. Nous avons assisté à des dîners incroyables ! Je pense que la balance était moins ravie de ce côté là …  Bon, entre nous, j’adore les pâtes mais j’étais quand même bien contente de rentrer me faire une cure de légumes et fruits ^^ La salade était une denrée rare pendant le séjour …

Nous avons donc (beaucoup) mangé mais nous avonségalement pu assister à une pasta Class avec Antonella. Je n’ai qu’une hâte : refaire des pâtes fraîches très vite à la maison. Et aussi atelier / workshop stylisme et photo culinaire dans une des maisons de la famille Rana : la maison San Vigilio, et avec toute la vaisselle et le linge d’ Antonella. Le cadre de travail était incroyable, face au lac, avec des produits de fou !

De mon côté j’ai réalisé une recette pas vraiment de saison … mais quand j’ai vu les fleurs de courgettes je n’ai pas pu résister…  Au menu, spaghettonis aux fleurs de courgettes, petits pois, ricotta, parmesan, speck et citron. Je vous laisse jeter un œil au résultat sur les photos 😉

Apres ça, nous avons eu la chance de faire un tour en bateau sur le lac de Garde. Je pense que les photos parlent d’elles-mêmes … c’était juste magnifique en fin de journée.

Je suis ravie d’avoir enfin pu voir un petit bout d’Italie. Tout ça m’a donné envie de re pointer le bout de mon nez par ici rapidement !
Merci à toute l’équipe Giovanni Rana ainsi qu’à Roberta et Elise; et tous les supers copains de voyage ! (Edda, Pascale, Céline, Floriane, Stephanie et Hugues, Dorian, et Hervé).
meganearderighi-megandcook-giovannirana6 meganearderighi-megandcook-giovannirana9 meganearderighi-megandcook-giovannirana11 meganearderighi-megandcook-giovannirana12meganearderighi-megandcook-giovannirana1_2 meganearderighi-megandcook-giovannirana14 meganearderighi-megandcook-giovannirana70 meganearderighi-megandcook-giovannirana20 meganearderighi-megandcook-giovannirana28 meganearderighi-megandcook-giovannirana18 meganearderighi-megandcook-giovannirana132 meganearderighi-megandcook-giovannirana86 meganearderighi-megandcook-giovannirana7é meganearderighi-megandcook-giovannirana80 meganearderighi-megandcook-giovannirana81 meganearderighi-megandcook-giovannirana82 meganearderighi-megandcook-giovannirana84 meganearderighi-megandcook-giovannirana85 meganearderighi-megandcook-giovannirana90_2 meganearderighi-megandcook-giovannirana107 meganearderighi-megandcook-giovannirana34_é meganearderighi-megandcook-giovannirana127 meganearderighi-megandcook-giovannirana121 meganearderighi-megandcook-giovannirana124 meganearderighi-megandcook-giovannirana129 meganearderighi-megandcook-giovannirana137 signature-megandcook
1 Comment

Cacio E Pepe

megancook-pasta-cacioepepe-1J’avais dégusté ces pâtes chez Mamma Primi, à Paris, mon QG préféré. Servies dans la meule de parmesan, je peux vous dire que je m’en souviens encore ! De toute façon, il n’y a pas grand chose dont je ne me souviens pas chez Ober Mamma. Je rêverai bien d’une dernière pizza avant de m’envoler d’ailleurs … Heureusement, j’ai toujours leur livre pour me rattraper. Il me restait du poivre que j’avais rapporté d’une ferme aux épices qu’on avait visité à Goa. Je me suis dit que c’était l’occasion parfaite pour refaire ces pastas. Rien de bien compliqué, c’est même très simple à réaliser puisque ce plat était la recette du pauvre dans la région de Rome. Il vous faudra juste du bon poivre, l’ingrédient roi !

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 400g de Buccatini
  • 200g de pecorino râpé
  • 150g de parmesan râpé
  • 15g poivre noir de bonne qualité
  • huile d’olive

Mettre les pâtes à cuire dans l’eau bouillante avec un peu de sel.

Pendant ce temps, prélever quelques cuillères à soupe d’eau de cuisson.

Melanger le pecorino, le parmesan et la moitié du poivre en grain avec l’eau de cuisson.

Mixer jusqu’à obtenir une crème lisse. Lorsque les pâtes sont cuites, les égoutter et incorporer la crème au pecorino.

Servir dans des assiettes creuses et ajouter du poivre, un peu de pecorino râpé et un filet d’huile d’olive.

megancook-pasta-cacioepepe-3 megancook-pasta-cacioepepe-2

signature-megandcook

6 Comments

Focaccia aux tomates cerises et basilic

L’autre soir, pour tester mon nouveau joujou alias mon nouveau bébé Kitchen Aid, j’ai eu envie de focaccia. Un petit avant goût des apéros de l’été avec un bon verre de rosé (avec modération toujours)… Et puis le samedi tout est permis non ? 🙂

Ingrédients :

  • 375g de farine
  • 125g de semoule de blé très fine
  • 1 sachet de levure de boulanger
  • 7g de sel fin
  • 25 cL d’eau tiède
  • 2 càs d’huile d’olive + 2càs pour la finition
  • romarin frais
  • quelques tomates cerises
  • quelques feuilles de basilic

Délayer la levure dans 10 cL d’eau tiède. Laisser reposer 10 min, jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux.

Mélanger la farine, la semoule et le sel.

Ajouter la levure délayée, le reste d’eau tiède et 1 càs d’huile d’olive.

Pétrir pendant 10 min.

Mettre la pâte dans un saladier légèrement huilé, couvrir d’un film alimentaire au contact et placer au frigo pendant une nuit.

Le lendemain étaler la pâte avec la paume de la main (pour chasser l’air) sur une plaque de cuisson.

Arroser d’une càs d’huile d’olive et étaler du bout des doigts.

Couvrir à nouveau et laisser pousser pendant 30 minutes dans un four à 50°C, la porte entre ouverte.

Préchauffer le four à 220°C (en sortant la pâte avant!).

Parsemer la focaccia de romarin, et de tomates cerises coupées en 2.

Faire cuire 15 minutes jusqu’à ce que la focaccia soit bien dorée.

Emulsionner 2 càs d’huile d’olive puis badigeonner la focaccia à la sortie du four et parsemer de basilic ciselé. Déguster aussitôt !

Processed with VSCOcam with f2 preset

3 Comments

Les véritables lasagne al ragu’ de Bologne

Avec le retour du froid ces derniers jours, on met les salades au placard et on ressort les plats réconfortants ! Quoi de mieux que des vraies lasagnes maison ? Un plat idéal, qui peut très bien se préparer à l’avance, et d’ailleurs qui est bien meilleur réchauffé le lendemain ! Je suis tombée sur le blog de Savoirs et saveurs, avec sa recette des véritables lasagnes, LA lasagne à la bolognaise avec la vraie recette de Bologne. Succès garantie à la maison, vous m’en direz des nouvelles …

Ingrédients pour 8 personnes :

  • 350g de lasagnes fraîches
  • 1 branche de céleri 
  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • 100 g de pancetta 
  • 300 g de chair à saucisse du boucher 
  • 500 g de viande de bœuf hachée
  • 700g de tomates en boîte concassées 
  • 2 verres de lait
  • 1/2 verre de vin rouge
  • sel, poivre
  • Huile d’olive
  • feuilles de laurier et thym frais (à défaut un bouquet garni)
  • un gros bloc de parmesan

Ingrédients pour la béchamel :

  • 1 L de lait
  • 100 g de beurre
  • 100 g de farine
  • Sel, noix muscade

Le ragu à la Bolognaise : Faire rissoler la pancetta coupée en dés dans une casserole, avec de l’huile d’olive. Ajouter le céleri, la carotte et l’oignon – découpés en petits dés – et faire bien rissoler à feu très doux.

Ajouter la chair à saucisse émiettée et laisser rissoler quelque minute en mélangeant de temps en temps à l’aide d’une cuillère en bois.

Ajouter la viande de bœuf hachée et laisser rissoler quelque minute, toujours en mélangeant de temps en temps.

Déglacer avec le vin, laisser cuire jusqu’à ce qu’il soit complètement évaporé.

Ajouter 2 verres de lait et laisser cuire jusqu’à ce qu’il soit complètement évaporé.

Ajouter les tomates concassées, les herbes fraîches et 2 verres d’eau. Saler et poivrer.

Couvrir la casserole et faire mijoter le ragu’ pendant 2-3 heures à feu doux.

Oter la casserole du feu, retirer les herbes fraîches et réserver le ragu’ au chaud.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Préparer la sauce béchamel : Faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter la farine en une seule fois et mélanger rapidement pour ne pas faire former des grumeaux.

Peu à peu, ajouter le lait tiède.

Saler, et ajouter une pincée de noix muscade. Bien mélanger faire cuire pendant 10 minutes environ.

Pour la lasagne la béchamel doit être plutôt liquide, si besoin ajouter du lait. Réserver.

Le montage des lasagnes : Préchauffer le four à 180°C. Beurrer un grand plat à four.

Disposer quelques cuillères de sauce ragu’ au fond du plat, puis recouvrir de la sauce béchamel. Parsemer de parmesan, ajouter quelques noisettes de beurre, et finir par les feuilles de lasagne.

Recommencer ainsi de suite : la sauce ragu’, la sauce béchamel, le parmesan, le beurre et les feuilles de lasagne.

Terminer par une couche de sauce ragu’, de la sauce béchamel, du parmesan et du beurre.

Faire cuire les lasagnes 40minutes, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.

Dégustez chaud accompagné d’une bonne salade verte !

Processed with VSCOcam with f2 preset

5 Comments

Spaghettis aux palourdes

Des pâtes, des coquillages, un plat simple pour un dîner préparé en un rien de temps. Le seul impératif est d’utiliser des palourdes bien fraîches et de bonnes pâtes !

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 kg de palourdes
  • 20 cL de vin blanc
  • 400g de spaghettis fraîches
  • un peu de crème fraîche épaisse
  • 1 bouquet de persil
  • 2 petites échalotes
  • sel, poivre

Laver les palourdes à grande eau et rincer à nouveau avec une eau enrichie de gros sel.

Ciseler les échalotes. Dans une grande casserole, placer à feu vif les échalotes avec le vin et les palourdes.

Laisser les coquillages s’ouvrir à couvert.

Réserver les palourdes, récupérer les jus de cuisson. Faire réduire le jus de moitié dans une casserole, saler légèrement, poivrer.

Pendant ce temps, cuire les spaghettis comme indiqué sur le paquet. Egoutter. Ajouter la sauce, les palourdes, le persil haché et un petit peu de crème fraîche pour lier le tout.

Bien mélanger et servir bien chaud en rectifiant l’assaisonnement si besoin.

(La photo nest pas terrible, veuillez m’excuser, mais faire des photos la nuit est plutôt compliqué … Mais le principal c’est ce qu’il y a dans l’assiettes n’est ce pas ? :D)

4 Comments

Sauce bolognese

Un classique de la cuisine italienne, la sauce bolognese ! Un plat qui mijote tout seul et séduirait toute la famille !

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 400g de boeuf haché
  • 100g de pancetta
  • 1 branche de céleri
  • 2 carottes
  • 4 tomates
  • 2 oignons
  • 1 boîte de tomates pelées
  • 2 gousses d’ail
  • 1 verre de vin blanc
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 4 càs d’huile d’olive
  • 2 càs de sucre
  • 2 feuilles de laurier
  • origan
  • 1 bouquet de basilic
  • sel, poivre

Laver et couper les tomates.

Eplucher l’ail, les oignons. Les mixer avec la carotte et le céleri.

Faire revenir ce mélange dans un faitout avec de l’huile et du beurre. Ajouter la pancetta coupée en lamelles. Cuire 5 minutes.

Ajouter la viande haché et cuire sur feu vif pendant 5 minutes.

Ajouter les tomates, le vin, le cube de bouillon, le sucre, l’origan, le laurier, le sel et le poivre.

Porter à ébullition puis couvrir et laisser mijoter pendant 1h en remuant de temps en temps.

Rectifier l’assaisonnement.

Servir avec des pâtes fraîches ou des spaghettis.

Réchauffer le lendemain la sauce est encore meilleure !!

1 Comment

Gnocchis de pommes de terre

 

L’Italie au rendez-vous aujourd’hui avec la confection de gnocchis de pommes de terre maison. Une recette simple et beaucoup moins compliquée qu’elle n’y paraît !

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1kg de pommes de terre farineuses
  • 1 oeuf
  • 250g de farine 00 italienne ou de farine ordinaire bio
  • sel, poivre

Cuire les pommes de terre dans une casserole d’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Egoutter et enlever la peau.

Hacher grossièrement les pommes de terre à l’aide d’un presse-purée. Ajouter l’oeuf, bien mélanger. Ajouter 125g de farine; saler et poivrer. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une consistance lisse.

saupoudrer le reste de la farine sur une planche. Pétrir la pâte dessus pour former une boule lisse.

Détailler la pâton en 8 morceaux. Former une longue saucisse fine avec chaque morceau.

Détailler les saucisses en petits morceaux avec un couteau tranchant.

Curie les gnocchis 2 minutes dans de l’eau bouillante légèrement salée. Les sortir avec un écumoire quand ils remontent à la surface.

Servir les gnocchis avec de la sauce tomate, du basilic, du parmesan …

Buon appetito !!

6 Comments

Connexion

Entrez-ici vos informations pour vous connecter à votre compte.

Mot de passe perdu

Entrez votre email pour réinitialiser votre mot de passe.

Inscription

Je n'ai pas encore de compte :

J'ai déjà un compte :

Inscription

Un e-mail contenant votre mot de passe vous sera envoyé suite à votre inscription.