Le Mas des Herbes Blanches

Il y a une semaine j’ai été invitée à passer 2 nuits au Mas des Herbes Blanches, à Joucas, un Relais & Châteaux avec un charme fou. Situé entre Gordes et le Roussillon, dans la région du Lubéron, cet hôtel 5 étoiles bénéficie de 48 chambres dont 4 villas avec piscine privée. Conçu comme une succession de petites maisons en pierre sèche imbriquées les unes dans les autres, cet hôtel rappelle la tradition architecturale des bories.

Piscine extérieure, spa , salle de fitness, terrain de pétanque … Ici vous trouverez tout pour vous détendre.
Nous avons eu droit à une magnifique suite bénéficiant d’une grande chambre, un salon, 2 salles de bains (oui oui!) et une terrasse avec une vue incroyable sur toute la région.

Piscine extérieure, spa, salle de fitness, … tout pour se détendre !

Au programme durant ces 2 jours, farniente au bord de la piscine avec le chant des cigales. Quoi de mieux pour finir l’été en beauté ?

Côté food, le premier soir nous avons dîné  à La Table du Mas, le restaurant gastronomique de l’hôtel. Un merveilleux repas conçu par le Chef Cyril Mendes, un jeune Chef qui a développé très tôt sa passion. Au menu ce jour là :

  • – Langoustines rôties à l’huile d’olive, fenouil confit au Muscat de région
  • – Risotto Carnarolli au parmesan et à la truffe d’été finement râpée
  • – Cabillaud rôti au thym et à l’ail frais, Frégola Sarda comme une paella, brandade de morue à l’huile d’ail, écume de chorizo
  • – Bar cuit sur la peau, artichauts violets en barigoule, Copeaux de truffe d’été à la fleur de sel

Un véritable havre de paix


Chaque plat est très bien dosé et assaisonné. Nous n’avions plus de place pour le sucré, mais la carte promettait de belles choses.
Le petit déjeuner est l’élément indispensable. Rares sont les hôtels avec un petit déjeuner à la hauteur de leur service. Ici, nous avons droit à un large buffet mêlant sucré, salé. Se dégustant sur la terrasse avec une vue époustouflante sur le Luberon, c’est splendide. De quoi bien démarrer la journée !

L’hôtel bénéfice également d’un Bistrot, autour de la piscine, dans les jardins de l’hôtel, qui propose une carte de saison agrémentée de préparations au barbecue et à la plancha.
En somme, cet hôtel est un véritable havre de paix qui permet de se ressourcer au coeur du Lubéron.

Le Mas des Herbes blanches – Route de Murs,  84220 Joucas
04 90 05 79 79

Le MOB hotel – Paris

megandcook-mobhotel-2 megandcook-mobhotel-3 megandcook-mobhotel-5 megandcook-mobhotel-18 megandcook-mobhotel-1 megandcook-mobhotel-4 megandcook-mobhotel-8 megandcook-mobhotel-9 megandcook-mobhotel-17 megandcook-mobhotel-16 megandcook-mobhotel-13 megandcook-mobhotel-14 megandcook-mobhotel-19 megandcook-mobhotel-10

Lors de mon dernier passage parisien, j’ai eu l’occasion de tester le MOB hotel situé à Saint-Ouen. Plus qu’un simple hôtel c’est un lieu de vie fédérateur.

Ici vous pouvez regarder un film en plein air, siroter un jus en terrasse, jouer au baby-foot, etc.

C’est le dernier projet de  Cyril Aouizerate à qui on doit le Mama Shelter (créé avec Serge Trigano et Philippe Starck) . « MOB n’est pas un concept, c’est un mouvement » explique t-il .

A quelques pas des puces, l’hôtel est installé dans un ancien bâtiment de Général Electric. Les chambres sont décorées avec goût. Ici pas de télé ni d’armoire mais un lit d’appoint est mis à disposition dans chaque chambre pour pouvoir inviter, éventuellement, un ami à dormir (sans coût supplémentaire). Ici vous pouvez dormir jusqu’à 5 dans une chambre sans payer un euro de plus !

Dans la même idée, le lieu possède son propre potager, sur son rooftop, où les locaux comme les résidents peuvent venir jardiner selon leurs envies, un cinéma en plein air dans la cour, pour visionner des films d’époque ou encore un espace créatif pour venir travailler en groupe (à partir de 30 euros par mois).

Les valeurs véhiculées par l’hôtel sont : hospitalité et convivialité.

Dans l’assiette, vous trouverez un restaurant de pizzas et de salades à partager (bio et utilisant un réseau de coopératives agricoles).

Au petit déjeuner, pas de viennoiseries, mais un buffet avec un pain fait maison (tout juste délicieux !), beurre, jus de fruit frais et confitures cuites en chaudron.

Il est prévu l’ouverture de 8 hôtels en Europe et aux Etats-Unis dans les 5 à 6 prochaines années, sans pour autant se transformer en chaîne, affirme Cyril Aouizerate. 

MOB Paris – Les Puces

92 chambres
À partir de 89€ la nuit (jusqu’à 3 personnes dans les chambres standards). Petit-déjeuner bio à 9€.

4-6 Rue Gambetta – 93400 Saint-Ouen / 01 47 00 70 70

Un dîner au Cinq avec Christian Le Squer

megandcook_lecinq22 (1 sur 1)
Il y a déjà deux semaines, j’ai eu l’occasion de dîner au restaurant gastronomique du Georges V, 3 étoiles Michelin. Un moment inoubliable et fabuleux, que j’ai pu partager avec mon papa, de passage quelques jours à Paris. Je suis ravie d’avoir pu lui faire découvrir cet endroit magique, et de lui avoir fait profiter de ce moment exceptionnel. Mine de rien, on prend vite goût au service irréprochable d’un tel établissement. Le personnel est attentif à chaque petit détail, tout est minutieusement pensé. Le service irréprochable est d’ailleurs l’un des éléments principaux qui fait la réputation des hôtels Four Seasons dans le monde entier.

Le Cinq est le célèbre restaurant de l’hôtel Georges V du groupe Four Seasons dont Christian Le Squer est à la tête depuis 12 années. Créateur de saveurs et compositeurs de goûts, il définit sa cuisine comme étant constituée de “saveurs, concentrée et en mouvement”.

L’atmosphère du Cinq est majestueux et somptueux. Dans la salle, on découvre une décoration franco-anglaise avec un mobilier français alliant l’or et le gris, de grands miroirs qui participent à l’ambiance chaleureuse et intime.

Ce soir là nous avons pu déguster en entrée les langoustines bretonnes accompagnées d’une mayonnaise tiède, et galettes de sarrasin croquantes pour mon père, et les asperges vertes truffées, mousseline de Château-Chalon. Pour suivre, le bar de ligne, caviar et lait robot, plat signature du chef, et le homard bleu au naturel a séduit nos papilles. Avec un immense coup de cœur pour le homard, qui alliait truffe, crème, et vin jaune.

Un (petit) bout de fromage avant de terminer cette escale gourmande avec la fraises des baies, citron vert et coriandre, dessert que j’avais eu l’occasion de réaliser avec le chef pâtissier quelques jours avant, ainsi que le rafraîchi de chocolat noir, carambar aux éclats de cacahuètes grillées, une véritable petite tuerie en bouche. Et puisque qu’il nous restait (encore) une petite place, nous avons eu droit à des petits kouign aman, chocolat et nougat pour accompagner notre tisane digestive. Un somptueux diner rythmé par des saveurs exquises et très bien équilibrées, dont je garderai un souvenir inoubliable. Un sans faute du début jusqu’à la fin. Même le pain est a tomber par terre. Le Cinq est un des rares hôtels de Paris a avoir sa propre boulangerie. Je me souviens encore de ce pain parfaitement feuilleté, qui doit sûrement contenir autant de beurre qu’un croissant, mais qui était juste une pure tuerie !

Un immense merci à toute l’équipe du Cinq et du Four Seasons pour ce moment magique.

Pour information, la carte change à chaque saison et propose différentes options : un menu « Ballade Gourmande » en 9 plats à 310 €  pour le dîner, et un menu « Déjeuner Gourmand » en 4 plats à 145€ ou en 6 plats à 210€ est proposé pour le déjeuner.

megandcook_lecinq1-2 (1 sur 1) megandcook_lecinq4 (1 sur 1) megandcook_lecinq21-2 (1 sur 1) megandcook_lecinq3 (1 sur 1) megandcook_lecinq19 (1 sur 1) megandcook_lecinq17 (1 sur 1) megandcook_lecinq16 (1 sur 1) megandcook_lecinq15 (1 sur 1) megandcook_lecinq14 (1 sur 1) megandcook_lecinq12 (1 sur 1) megandcook_lecinq11 (1 sur 1) megandcook_lecinq10 (1 sur 1) megandcook_lecinq9-2 (1 sur 1) Signature

Un week-end à Chantilly à l’Auberge du Jeu de Paume

megandcook_chantilly-13 (1 sur 1)
La semaine dernière j’ai eu la chance de passer le weekend à Chantilly à l’Auberge du Jeu de Paume avec une amie d’enfance. Je ne connaissais absolument pas la région, et à moins de 30 minutes de Paris (depuis la Gare du Nord), c’était quand même dommage de passer à côté de ça.

Nous avons dormi à l’Auberge du Jeu de Paume, un Relais&Château somptueux. Au milieu d’une verdure exceptionnelle, à côté du château de Chantilly et des Grandes écuries du XVIIIème siècle, l’hôtel profite d’un cadre extraordinaire. L’Auberge du Jeu de Paume est décorée avec goût et beaucoup d’élégance. Chaque petit détail est bien pensé, pour nous plonger dans un univers “made in France” le plus total.

A notre arrivée, nous avons posé nos valises et découvert la magnifique chambre dans laquelle nous allions dormir. Une vrai chambre de princesse ! Nous étions dans une une chambre Deluxe avec vue sur le Parc donnant sur les jardins du domaine de Chantilly. Un véritable havre de paix. Le temps n’était pas vraiment au rendez-vous mais nous avons tout de même pu profiter de cette magnifique vue. La chambre décorée avec goût, mêlait toiles de jouye lie de vin aux motifs champêtres. De quoi se plonger pleinement dans une ambiance XVIIIème siècle.

megandcook_chantilly-4 (1 sur 1) megandcook_chantilly-6bis (1 sur 1) megandcook_chantilly-14 (1 sur 1) megandcook_chantilly-15 (1 sur 1)

Après avoir pris nos marques, nous avons profité d’une courte éclaircie pour partir découvrir le domaine de Chantilly. On ne va pas à Chantilly sans manger de Chantilly n’est-ce pas ?

Avec l’hôtel vous disposez d’un pass qui vous permet d’avoir accès au Domaine. Vous pourrez ainsi visiter le Musée de Condé, le Musée du Cheval et les Grandes Ecuries, vous perdre dans les jardins mais aussi vous rendre au restaurant du Hameau pour goûter l’incroyable chantilly, à se taper le c** par terre, pardonnez-moi l’expression ! Cette petite balade au pied de l’hôtel est un vrai bol d’air frais.

megandcook_chantilly-11bis (1 sur 1) megandcook_chantilly-16 (1 sur 1) megandcook_chantilly-17 (1 sur 1) megandcook_chantilly-20 (1 sur 1) megandcook_chantilly-21 (1 sur 1) megandcook_chantilly-22bis (1 sur 1) megandcook_chantilly-24 (1 sur 1)

A notre retour , et avant notre dîner, nous avons opté pour une petite pause détente au Spa de l’hôtel, le Spa Valmont qui offre 600m2 de bien-être : piscine intérieure, salle de fitness, sauna, bain à remous, salon de relaxation avec rafraîchissements, … un vrai moment de plaisir. Le lieu est très agréable et apaisant.

megandcook_chantilly-28 (1 sur 1) megandcook_chantilly-33 (1 sur 1)

Après cette petite aparté pleine de douceur, nous avons dîné au Jardin d’Hiver, le bistrot chic de l’hôtel. Le restaurant donne sur une petite cour intérieure qui doit être vraiment très agréable aux beaux jours. Arnaud Faye, chef également du deuxième restaurant étoilé Michelin La Table du Connétable, nous offre une cuisine pleine de saveurs et décomplexée. Du tourteau émietté, au Saint Honoré, nous nous sommes régalées.

megandcook_chantilly-29bis (1 sur 1)

Après une bonne nuit de sommeil dans notre lit douillet, direction le buffet du petit déjeuner, qui était juste parfait. Je suis une adepte du petit déjeuner, et pour moi dans un hôtel cela fait parti d’une des choses les plus importantes. Ici vous aurez le choix entre plusieurs pains, fruits frais, oeufs brouillés, omelettes, jambon, saumon, crêpes, et délicieuses brioches, … J’en passe … De quoi rassasier votre estomac pour la journée !

megandcook_chantilly-35bis (1 sur 1)

Avant de partir, nous faisons un dernier saut au SPA, pour tester le soin “Mille & une Chantilly“,  un soin signature unique et gourmand créé avec le chef pâtissier Joachim Bendacha. Après un soin exfoliant, et un massage relaxant d’une heure, le soin se termine par un masque corporel onctueux à la crème Chantilly, oui oui ! C’est bien la première fois que je me faisais recouvrir de chantilly … une expérience unique et très amusante !

Entre filles, fêtes des mères ou encore avec votre amoureux, Chantilly est une ville apaisante, et très agréable, à seulement de 30 minutes de Paris. Voilà une belle idée de weekend à faire à l’arrivée des beaux jours !

Je tiens à remercier toute l’équipe de l’Auberge du Jeu de Paume pour son accueil chaleureux et sa bonne humeur.  

megandcook_chantilly-26 (1 sur 1) megandcook_chantilly-27 (1 sur 1) megandcook_chantilly-8 (1 sur 1) megandcook_chantilly-36 (1 sur 1)

4 Comments

Un week-end à San Sebastian

Il y a plus d’un mois je me réveillais dans un sublime hôtel pour un weekend spécial gastronomie à San Sebastian avec Bouchra et Cyrielle. Pour l’occasion, nous avons eu le plaisir de dormir à l’Hôtel Maria Cristina Luxury Collection, un hôtel magnifique et d’une élégance incroyable avec un emplacement idéal, tout près de la baie de San Sébastian. Inutile de vous dire que ma chambre était quatre fois plus grande que mon appart, et le lit trois fois plus grand que moi ! Un vrai petit bonheur auquel on se fait vite ^^ Et oui, ce n’est pas tous les jours qu’on dort dans une telle suite avec terrasse face à la Rivière Urumea !

Par ailleurs, l’hôtel est doté d’un centre culinaire, le San Sebastian Food, qui permet aux clients de l’hôtel mais aussi externes, de suivre des cooking class autour de la gastronomie basque.

A notre arrivée le vendredi soir, nous avons fait un tour dans la ville pour déguster les fameux pintxos. Le beau temps n’était pas vraiment au rendez-vous, mais nous nous sommes bien régalées grâce à nos super guides Vanessa et Arantxa qui nous avait prévu un chouette itinéraire pour une première approche espagnole.

Après une douce nuit dans mon lit gigantesque, notre programme du samedi était bien chargé en gourmandises. Nous avons commencé la journée par un délicieux petit déjeuner à l’hôtel, avant de poursuivre par une cooking class à la San Sebastian Food avec notre chef. Au menu 6 recettes, toutes aussi délicieuses les unes que les autres. J’ai vraiment été étonnée et séduite par la qualité de la gastronomie espagnole. J’essayerais de vous refaire quelques recettes pour que vous puissiez vous plonger dans cet univers basque et en apprendre un peu plus sur leur cuisine.

Après le déjeuner, nous avons profité d’un peu de temps libre, non pas pour faire la sieste, même si j’étais bien tentée de retrouver mon lit de princesse … mais pour une petit balade sous le soleil de San Sebastian, en passant par la case shopping bien-sûr. Et oui, les soldes en Espagne, ça ne se loupe pas ! D’autant plus que le plus grand Zara du monde se trouve à San Sebastian … Il fallait bien éliminer les calories avalées depuis le début de la journée ^^

Après avoir vider la CB avec Bouchra, nous avons avons repris le chemin de l’hôtel pour prendre l’apéritif au Dry Bar avec le directeur de l’hôtel Stijn Oyen, qui nous a fait découvrir toute une déclinaison de cocktails à base de Martini : fraises, fruit de la passion, coco un vrai régal, à boire avec modération bien-sur ! Puis direction le restaurant Arzak, un restaurant familial, dirigé par Juan Mari épaulé de sa fille Elena. Ce restaurant 3 étoiles michelin propose une cuisine unique et savoureuse. Après avoir fait le tour de l’établissement, nous avons eu l’immense chance de manger à la table du chef dans les cuisines du restaurant. Une grande première pour moi, et une expérience dont je me souviendrai longtemps ! C’était incroyable, un vrai spectacle ! Nous avons été accueillies par Elena, qui nous a régalées du début à la fin. Un très bon dîner pour finir ce weekend de princesse …

Dimanche matin, après un petit tour à la salle de sport (et oui quand même, nous n’avons pas fait QUE manger) suivi d’un délicieux petit déjeuner au lit (il fallait reprendre des forces après le sport), c’était déjà l’heure des adieux à mon lit d’amour et ma belle terrasse … Autant vous dire qu’habituellement le weekend passe vite mais alors là, bien plus que ça !  Aujourd’hui, beaucoup de nostalgie en revoyant toutes ces photos sous la grisaille parisienne … Ce qui est sur, c’est que San Sebastian est une ville magnifique et très agréable, mon petit doigt me dit que je reviendrais très prochainement pour en voir un peu plus.

Un immense merci à l’Hôtel Mari Cristina, au groupe Starwood France, ainsi qu’à Lauriane, la reine des croquettes, & Vanessa et Arantxa pour ce grand bol d’air frais à San Sebastian !

Rendez-vous en bas de l’article pour toutes les bonnes adresses ! 🙂

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSCCooking Class – San Sebastian Food

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSCDry Bar – Hôtel Maria Cristina

SONY DSC

SONY DSCRestaurant Arzak – Juan Mari

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Les adresses que nous avons testées  : 

  •  Zeruko (Rue Pescadería) : Pintxos à tester la hoguera, Hamburguesa de txipi, Tomatito, queso de tetilla
  • Gandarias (Rue 31 de Agosto) : Txuleta con patatas fritas (côtelette de boeuf avec frites), pimientos de piquillo
  • La Viña (Rue 31 de Agosto) :  Pour déguster la meilleure tarte fromage de la ville, une véritable tuerie !
  • Arzak (Av Alcalde Elósegui, 273)
  • Hôtel Maria Cristina (República Argentina Kalea, 4)

& d’autres bonnes adresses que nous n’avons pas eu le temps tester :

  • Nestor (Rue Pescadería) : Pintxos
  • Atari (à côté de l´église Santa María) : Pour le fameux gin tonic très célèbre de San Sebastian
  • Ganbara (Rue San Jerónimo) : Pintxos
  • Casa Urola (Fermin Calbetón street) : Pintxos à tester Vieira en salsa ajoblanco – Coquille avec de la crème et ail et Champiñones con espuma de patata – Champignon avec de la mousse de pomme de terre
  • Borda Berri (Rue Fermin Calbetón) : A tester le Rissotto de Idiazábal – Risotto du fromage Idiazábal et Pulpo con membrillo – Poulpe avec du coing
  • Sta Lucia (rue puerto) : Pour les fameux churros

Signature

2 Comments

Connexion

Entrez-ici vos informations pour vous connecter à votre compte.

Mot de passe perdu

Entrez votre email pour réinitialiser votre mot de passe.

Inscription

Je n'ai pas encore de compte :

J'ai déjà un compte :

Inscription

Un e-mail contenant votre mot de passe vous sera envoyé suite à votre inscription.