Un dîner au Cinq avec Christian Le Squer

megandcook_lecinq22 (1 sur 1)
Il y a déjà deux semaines, j’ai eu l’occasion de dîner au restaurant gastronomique du Georges V, 3 étoiles Michelin. Un moment inoubliable et fabuleux, que j’ai pu partager avec mon papa, de passage quelques jours à Paris. Je suis ravie d’avoir pu lui faire découvrir cet endroit magique, et de lui avoir fait profiter de ce moment exceptionnel. Mine de rien, on prend vite goût au service irréprochable d’un tel établissement. Le personnel est attentif à chaque petit détail, tout est minutieusement pensé. Le service irréprochable est d’ailleurs l’un des éléments principaux qui fait la réputation des hôtels Four Seasons dans le monde entier.

Le Cinq est le célèbre restaurant de l’hôtel Georges V du groupe Four Seasons dont Christian Le Squer est à la tête depuis 12 années. Créateur de saveurs et compositeurs de goûts, il définit sa cuisine comme étant constituée de “saveurs, concentrée et en mouvement”.

L’atmosphère du Cinq est majestueux et somptueux. Dans la salle, on découvre une décoration franco-anglaise avec un mobilier français alliant l’or et le gris, de grands miroirs qui participent à l’ambiance chaleureuse et intime.

Ce soir là nous avons pu déguster en entrée les langoustines bretonnes accompagnées d’une mayonnaise tiède, et galettes de sarrasin croquantes pour mon père, et les asperges vertes truffées, mousseline de Château-Chalon. Pour suivre, le bar de ligne, caviar et lait robot, plat signature du chef, et le homard bleu au naturel a séduit nos papilles. Avec un immense coup de cœur pour le homard, qui alliait truffe, crème, et vin jaune.

Un (petit) bout de fromage avant de terminer cette escale gourmande avec la fraises des baies, citron vert et coriandre, dessert que j’avais eu l’occasion de réaliser avec le chef pâtissier quelques jours avant, ainsi que le rafraîchi de chocolat noir, carambar aux éclats de cacahuètes grillées, une véritable petite tuerie en bouche. Et puisque qu’il nous restait (encore) une petite place, nous avons eu droit à des petits kouign aman, chocolat et nougat pour accompagner notre tisane digestive. Un somptueux diner rythmé par des saveurs exquises et très bien équilibrées, dont je garderai un souvenir inoubliable. Un sans faute du début jusqu’à la fin. Même le pain est a tomber par terre. Le Cinq est un des rares hôtels de Paris a avoir sa propre boulangerie. Je me souviens encore de ce pain parfaitement feuilleté, qui doit sûrement contenir autant de beurre qu’un croissant, mais qui était juste une pure tuerie !

Un immense merci à toute l’équipe du Cinq et du Four Seasons pour ce moment magique.

Pour information, la carte change à chaque saison et propose différentes options : un menu « Ballade Gourmande » en 9 plats à 310 €  pour le dîner, et un menu « Déjeuner Gourmand » en 4 plats à 145€ ou en 6 plats à 210€ est proposé pour le déjeuner.

megandcook_lecinq1-2 (1 sur 1) megandcook_lecinq4 (1 sur 1) megandcook_lecinq21-2 (1 sur 1) megandcook_lecinq3 (1 sur 1) megandcook_lecinq19 (1 sur 1) megandcook_lecinq17 (1 sur 1) megandcook_lecinq16 (1 sur 1) megandcook_lecinq15 (1 sur 1) megandcook_lecinq14 (1 sur 1) megandcook_lecinq12 (1 sur 1) megandcook_lecinq11 (1 sur 1) megandcook_lecinq10 (1 sur 1) megandcook_lecinq9-2 (1 sur 1) Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *